Europeana : Une brève histoire du XXe siècle de Patrick Ourednik

Europeana : Une brève histoire du XXe siècle de Patrick Ourednik
( Europeana : stručné dějiny dvacátého vekǔ)

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Bioutifoul, le 18 mars 2005 (Inscrite le 18 mars 2005, 47 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (12 033ème position).
Visites : 3 297  (depuis Novembre 2007)

Europeana

Comme une symphonie dotée d'un élégant caractère, ce livre s'adresse au temps, aux idéaux passés et futurs. L'auteur interprète la vie, troublante et répétitive, les jours qui se ressemblent dans l'absolu ridicule de la bêtise humaine. Patrick Ourednik nous livre une poésie incontournable depuis la ville de Kundera, où il est né. C'est en cent cinquante et une pages, que nous traversons le vingtième siècle et ses absurdités.

Tout y est, la déchéance humaine y fait rage, du débarquement de 44 en passant par tous les mouvements politiques plus ou moins fructueux, tous les événements qui ont perturbé et ponctué ce siècle si formaté, formateur et si terrible à la fois. Rafraîchissements de mémoire assurés, où se mêlent sociologie, politique et humour à la Desproges. Ce livre est rouge comme le communisme très souvent étayé, cousu et décousu, sous tous ses angles, par cet auteur. Comme une balle en plein cœur, la cible de cet écrivain est bel et bien les hommes qui font le monde et qui le défont également. Les mille et un messieurs « tout le monde » qui contribuent à la bêtise de la planète et qui sans l'avoir saisie inculquent à leurs enfants leurs différentes valeurs pour bien qu'ils recommencent. Europeana est ponctué de petites phrases reprises dans la marge invitant le lecteur à sélectionner ses envies. Le manque de chronologie est à la fois déroutant mais si bien compilé que l'on y prend très vite goût. Allégresse de l'écrit, le fou rire nous guette, sans jamais vraiment percer.

Ce joli petit livre rouge perle comme une tache du sang qui a coulé pendant ses longues années. Le traducteur tchèque de Rabelais, Queneau, Beckett, Simon, Michaux, et écrivain de plusieurs dictionnaires, récits et recueils de poésies, nous laisse mijoter à petit feu, pour finalement nous servir avec une chute toute spécialement intelligente et drôle, un met succulent aux saveurs amères, extrêmement délicieux.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Europeana [Texte imprimé], une brève histoire du vingtième siècle Patrick Ourednik traduit du tchèque par Marianne Canavaggio
    de Ourednik, Patrick Canavaggio, Marianne (Traducteur)
    Allia / Petite collection
    ISBN : 9782844851390 ; EUR 6,10 ; 29/01/2004 ; 151 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Brèves

9 étoiles

Critique de Zazy (, Inscrite le 29 juillet 2011, 69 ans) - 28 mai 2012

« Les Américains qui ont débarqué en 1944 en Normandie étaient de vrais gaillards et mesuraient en moyenne 1m73 et si on avait pu les ranger bout à bout plante des pieds contre crâne ils auraient mesuré 38 kilomètres. » Ainsi débute cet OLNI à la jolie couverture rouge du sang de nos guerres inutiles.

Je le feuillette et vois des petites phrases en marge du texte, tiens, étonnant. En lisant, je découvre qu’elles servent de repères et, pour une relecture, très pratique. Quant au texte lui-même, j’ai froncé les sourcils ; drôles de longues phrases, souvent sans virgule, avec beaucoup de « et »… comme lorsque les enfants s’amusent et disent et puis on ferait ça et on serait ci….. D’abord étonnée par cette construction, je me suis laissée prendre à cette litanie. Patrik Ourednik mélange tout, passe d’une guerre à l’autre, d’un fait à l’autre sans d’autres liens apparents que sa mémoire, par association d’idées, comme dans une conversation. Le sujet qu’il a effleuré dans un chapitre, revient beaucoup plus détaillé 3 chapitres suivants et tout ceci fonctionne, car, sous ses airs de Candide, de fausse ingénuité Patrik Ourednik sait très bien de quoi il parle et comment il en parle. Peu de dates, c’est plutôt le livre de sa mémoire. De temps à autre, l’on sent la colère de Patrik Ourednick, à d’autres moments il persifle, raille, ironise…. Bref ce n’est pas de tout repos. Ce XXème siècle non plus ne fut pas de tout repos. On y trouve le pire et le moins pire, je n’ose dire le meilleur !!!


Un OLNI à garder sous le coude pour des piqûres de rappel. Une brève histoire du XXe siècle longue des maux de notre société.

Quelqu’un qui traduit, en Tchèque, Rabelais, Jarry ou Queneau ne peut que me tenter et je vais essayer de trouver son autre livre : « le silence aussi »

Allia nous offre de petits bijoux d’une belle qualité d’imprimerie et d’une grande qualité littéraire.

Concentré de réflexion historique

7 étoiles

Critique de Donatien (vilvorde, Inscrit le 14 août 2004, 75 ans) - 27 août 2008

Ce livre est un formidable cadeau à offrir à tous les adolescents qui sont amenés à réfléchir sur l'histoire mondiale dans le cadre de leurs études secondaires.
Il réunit toutes les qualités qui peuvent les séduire. Il compte peu de pages, le format et le papier sont très agréables, le prix est modique. Pas plus grand qu'un MP3!
Je prête mon exemplaire à toutes mes connaissances pour en diffuser la réflexion. Je le recherche chez tous mes bouquinistes habituels afin de les offrir.
On peut également en faire une source de conversations entre amateurs d'histoire ou de débats sur l'actualité du monde.
Il faut rendre hommage à l'éditeur Allia pour le choix de ses textes et leur présentation. Il s'agit pour moi de "mises en bouche" idéales pour approfondir certains thèmes importants.

Responsabilités...

8 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 74 ans) - 18 mars 2005

Bien sûr les hommes au pouvoir ont leur part de cette responsabilité dans ce triste, mais réaliste, constat ! Mais nous sommes tous concernés aussi, nous aussi nous faisons partie de ce vaste ensemble qui n'évolue pas trop bien. Nos politiques ne font-ils pas souvent ce que nous mêmes nous leur demandons ?... Et puis, la nature humaine est ce qu'elle est, ne pensons-nous pas tous seulement à demain et après on verra ?... Rien ne se fera vraiment aussi longtemps que le niveau général de l'instruction ne s'élève. Tout passe par là, mais quel boulot !... je vais utiliser la fin du livre "La plus belle histoire du monde" par Reeves, De Ronay et Coppens et je crois que c'est Reeves qui dit: "L'humanité a-t-elle vraiment progressé sur le plan du comportement et de la morale ? Je n'en suis pas certain." et il se pose une dernière question: "Se pose maintenant à nous la question cruciale (pour l'avenir de la planète): sommes-nous en mesure de coexister avec notre puissance ? Si la réponse est non, l'évolution continuera sans nous. " Mais combien d'entre-nous sont conscients de cela ?

Ce livre est vraiment à conseiller ! Tout ce qui peut éveiller notre conscience est utile, mais combien liront Ourednik ?...

Forums: Europeana : Une brève histoire du XXe siècle

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Europeana : Une brève histoire du XXe siècle".