Rage de Richard Bachman, Stephen King
(Rage)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Ayor, le 11 février 2005 (Inscrit le 31 janvier 2005, 46 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 11 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (20 863ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 5 703  (depuis Novembre 2007)

Pas tant que ça!

Pour une fois chez Stephen King, pas de notion de fantastique ou de surnaturel dans ce roman. C'est juste l'histoire d'un ado qui pète les plombs, et qui, arme au poing prend sa classe en otage.
En bref, rien de bien palpitant . Une nouvelle aurait peut-être suffi.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un bon roman...raté.

5 étoiles

Critique de Hexagone (, Inscrit le 22 juillet 2006, 48 ans) - 20 avril 2013

Au début je me disais que je tenais un bon, voire très bon King. Cela fait un bail que je n'en ai pas lu.
Ca démarre sur les chapeaux de roues, le style est là impeccable et King maîtrise son art et puis plouf.
Ca part en sucette, les états d'âmes d'un groupe d'adolescents retenus qui se livrent à coeur ouvert m'ont endormi, ça chipotte sur les peurs enfantines, les petites cruautés de l'enfance, ça ne pisse pas loin.
Dommage, le cadre était parfait pour en faire un grand livre.
Ceci dit ça se lit bien, mais ce n'est pas le meilleur du Maître.

Soporifique

2 étoiles

Critique de Kalie (Sarthe, Inscrit le 4 juillet 2010, 49 ans) - 28 novembre 2010

"Rage" est pour moi le roman de Stephen King le plus faible. L'histoire de cet enfant qui prend en otage sa classe commençait pourtant bien. Les premières phrases du livre décrivent bien le début d'une journée ordinaire qui va dégénérer. Malheureusement, après la prise d'otage, il ne se passe plus rien. L'auteur nous débite des banalités sociologiques. L'histoire se traîne et il a fallu que je lutte pour aller jusqu'au bout.

Quand les syndromes s'en mêlent!

8 étoiles

Critique de Klodovik (, Inscrit le 6 juin 2010, 30 ans) - 30 août 2010

Rage est l'un des premiers romans de Stephen King, écrit à partir de 1966 et achevé en 1971, puis publié en 1977 après révision (la phrase sur le requin des Dents de la mer le montre bien) sous le pseudonyme de Richard Bachman. A l'instar de Christine et Carrie, les adolescents jouent les premiers rôles, et comme dans Dolores Claiborne, l'histoire est racontée par le personnage principal. Le lycéen Charles Decker nous parle du jour où il a pris sa classe en otage après avoir tué sa prof de math.
Il relate aussi ses souvenirs d'enfance, notamment le jour où il est allé chasser avec son père. Rage est un livre surprenant, pas très palpitant au départ mais qui devient vite captivant, et dont les dialogues entre Charlie et ses ennemis (le psychologue, le chef de la police, le proviseur) représentent une force majeure. Un Stephen King court et sans fantastique qui mérite d'être découvert.

A l'école de l'enfer

8 étoiles

Critique de Ketchupy (Bourges, Inscrit le 29 avril 2006, 38 ans) - 17 juillet 2010

Ce roman sent fortement la réalité ! Stephen King relate en effet (sans touche de fantastique) la prise d’otages d’une classe de lycée par l’un de ses élèves, Charlie Decker, qui a auparavant abattu deux enseignants. Mais les élèves ne vont pas réagir comme on pourrait le supposer et vont profiter de cet événement pour révéler quelques secrets mais surtout les rancœurs qui sommeillent en eux, comme en chaque être humain.
J’apprécie davantage SK quand il verse dans le fantastique. Il n’en reste pas moins un bon bouquin qui constitue un témoignage supplémentaire de la politique américaine inadmissible en faveur des armes à feu…

La rage de Decker

9 étoiles

Critique de Manumanu55 (Bruxelles, Inscrit le 17 février 2005, 39 ans) - 28 juillet 2009

Richard Bachman = Stephen King. Et comme d’habitude, j’ai pris vraiment mon pied en lisant ce roman. C’est psychologiquement abouti, les dialogues avec ceux qui se frottent à Decker sont impressionnants, ce dernier prenant quasi à chaque coup le pouvoir.
Et puis la fin est vraiment extraordinaire. Je n’en croyais pas mes yeux en la lisant ! Enorme.

Un "Stephen King" inhabituel...

7 étoiles

Critique de Alezan25 (, Inscrit le 5 avril 2009, 33 ans) - 5 mai 2009

"Rage" ne porte aucune trace de fantastique, ni de détails trop horribles, ce qui n'est pas dans les habitudes de Stephen King... et j'avoue que je suis un peu déçu. J'adore les romans huis-clos mais celui-ci n'est pas des plus palpitants. J'aurais cru que l'auteur serait plus imaginatif. C'est plus une étude fouillée sur la psychologie des personnages qu'autre chose. Toutefois, l'écriture de ce grand romancier opère et on lit le livre facilement (surtout qu'il n'est pas long) et quelques scènes sont bien faites (notamment celle on l'on tire sur le personnage principal). Une histoire simple qui reflète peu le talent de Stephen King. A ne pas lire en priorité, donc.

Un King très différent

7 étoiles

Critique de Martin.45 (, Inscrit le 24 janvier 2009, 28 ans) - 25 janvier 2009

Rage est un roman assez court que Stephen King a écrit il me semble quand il était jeune professeur. Une analyse froide et très noire sur les dérives du système scolaire et le mal-être des élèves. Assez psychologique. Un livre intéressant, mais il n'y a aucun élément fantastique contrairement aux autres roman du même auteur, donc ne vous attendez pas a un Stephen King genre "Ca", "Shining" ou "Simetierre".

Court, mais efficace

7 étoiles

Critique de Bookivore (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 36 ans) - 30 mars 2008

Maintenant épuisé aux USA (et King a fait en sorte que le bouquin ne soit plus réédité, suite aux évênements de Columbine et VirginiaTech), "Rage" est un livre violent, virulent, choquant, mais aussi très drôle (on est dans la tête de Charlie, le lycéen psychotique qui raconte l'histoire à la première personne du singulier). Assez court, le livre se lit d'une traite (chapitres courts), et si certains passages peuvent sembler lourds (les souvenirs d'enfance de Charlie, surtout la scène de goûter d'anniversaire, que je n'aime pas du tout), l'ensemble est excellent, surtout pour l'époque (le livre est sorti en 1977, mais a été écrit au moins 5 ans plus tôt, si ce n'est même encore plus tôt que ça). Pas le meilleur roman de 'Richard Bachman' (alias, mais tout le monde le sait, Stephen King), mais très bon quand même.

Un bon livre pour ce genre, mais qui ne réinvente rien

6 étoiles

Critique de Phil-MM (, Inscrit(e) le 7 février 2008, - ans) - 7 février 2008

J'ai bien apprécié ce livre que j'ai lu vers 14-15 ans la première fois puis relu une deuxième fois il y a quelques années.

L'anecdote est somme toute devenue trop banale malheureusement... Un ado pète les plombs et franchit le point de non retour. S'ensuit des coups de feu, une prise d'otages qui prendra fin quelques heures plus tard.

L'originalité du récit vient davantage de l'évolution de ce petit groupe que du reste. On s'en doute, il y a de nombreux flashbacks dans le roman qui se passe sur le mode des confidences. Je ne dirais pas qu'on en vient à aimer le comportement du tueur, mais à tout le moins on finit, comme les autres, par le comprendre. Et durant ce temps, on se questionne sur le jugement précipité que l'on pose souvent sur autrui...

Je recommande ce livre aux ados d'abord, car il s'adresse à eux. Tout ceux qui ont aimé le film breakfast club devraient également apprécier car il s'articule sur le même principe général. Je ne recommande pas ce livre à ceux qui ne jurent que par le Stephen King traditionnel -c'est pourquoi il a signé avec un pseudonyme!-

Ragement bien

8 étoiles

Critique de Totto (, Inscrit le 4 janvier 2006, 37 ans) - 6 janvier 2006

Un roman assez court de Stephen King mais tellement palpitant!
L'escalade vers la folie et la perte de contrôle de ce jeune lycéen est remarquablement bien racontée.
L'histoire ne dure qu'une matinée ce qui explique les 249 pages. On admirera l'ironie et la psychologie du personnage de ce roman qui ne se cantonne pas à une simple prise d'otage mais à un démembrement du psyché, pratiqué par ce dernier, de chacun de ses ennemis. C'est tout simplement jubilatoire et on en vient à être du côté du preneur d'otages.
De plus ce roman laisse à réfléchir sur la tragédie qui s'est déroulé à Colombine aux U.S.A (bien qu'écrit avant cet évènement).
En bref un livre que l'on dévorera sans peine en quelques heures et qui vaut la peine d'être lu.

Forums: Rage

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Rage de Stephen King - plus de rééditions 3 Dirlandaise 10 décembre 2012 @ 06:24

Autres discussion autour de Rage »