Discours sur le colonialisme de Aimé Césaire

Discours sur le colonialisme de Aimé Césaire

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Déhellair, le 11 février 2005 (Inscrit le 13 novembre 2004, 34 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 580ème position).
Visites : 2 948  (depuis Novembre 2007)

Pamphlet réussi

C'est un pamphlet virulent qui nous est adressé, à nous les Européens, habitants du continent qui a colonisé une grande partie du monde au 20ème siècle.
Cet essai a été écrit en 1950, au début de la vague de décolonisation, à laquelle certains se sont opposés arguant d'une supériorité en terme de civilisation.
Alors Césaire démontre par une écriture acerbe et efficace la violence, la barbarie dont nous avons été les auteurs à travers les siècles. Moeurs que les colonisateurs imputaient aux peuples indigènes.
Césaire attaque, charge et dévaste tous les arguments mis en avant par les colonisateurs d'alors.
Lire ce livre m'a plu, tant par le style que par les idées.
C'est court, efficace, maîtrisé.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Réquisitoire foudroyant!

10 étoiles

Critique de Provisette1 (, Inscrite le 7 mai 2013, 8 ans) - 8 avril 2014

Comme nombre d'Occidentaux n'ayant, au final, connu que les phases terminales de la colonisation -française, pour moi- lire, s'informer sur ce sujet plus qu’épineux conduisant, de nos jours, à toutes sortes d’excès de part et d'autre, m'apparaissait nécessaire et ce pamphlet de Césaire m'a foudroyée.

Il me semblait à la lecture de chaque passage, de chaque critique virulente ET étayée, surtout, d’être, soudain, propulsée sur une autre planète: celle des vérités.

Vérités claires, objectives.

Un livre indispensable, en particulier si l'on pense en savoir beaucoup, si les colères de certains, aujourd'hui, au nom de la mémoire, nous semblent trop virulentes.

Oserais-je dire que ce texte est flamboyant?

Forums: Discours sur le colonialisme

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Discours sur le colonialisme".