Rolling Stones, une biographie de François Bon

Rolling Stones, une biographie de François Bon

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Isaacrabbit, le 6 janvier 2005 (Inscrit le 6 janvier 2005, 63 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 447ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 2 678  (depuis Novembre 2007)

Dartford en Vendée

Les passions adolescentes portent en elles leur propre déliquescence, un jour croit-on leur propre obsolescence, nourries l'une par l'autre, l'une de l'autre de l'usure épuisante de la répétition, du rabâchage idiots, fatigues d'interminables dimanches après-midi télévisuels, puis un jour, oui, un jour croit-on, puisque c'est de cela qu'il s'agit, fatigue cette fois-ci des chromos bébêtes, puisque désormais tristement pensés comme tels, bébêtes et usés, usés parce que bébêtes et qu'on est devenus grands... fatigue des chromos futiles du rock and roll.
C'est le temps comme partout et pour tout tout le temps qui se charge de l' affaire et on n'y peut rien, on n'y comprend rien, ou si, mais c’est pareil... Alors le livre on l'écrit quand même. Sans illusions, sans trop, car savoir que ce qui est eux est aussi nous, tous ensemble et bien plus encore tout seul, ne transformera , ça va de soi, rien en rien: ce qu'on sait car on est devenu grand. "Tout ce tumulte dans le monde, et si peu du plus profond tumulte du monde"...se dit-on, et même qu'on l'écrit dans ce livre qu'on écrit quand même, comme, puisqu'un jour on a décidé qu'il ne se ferait que comme ça, Saint-Simon, qui confessait "n'avoir su se défaire d'écrire rapidement"...
On conçoit, on laisse concevoir ou on fait concevoir une jolie couverture (rsvp, Monsieur Bon) on sait qu'elle nous parle ,à nous tout seul et à la foule sans visage, tourbillonnante et grise et noire et blanche, en fait si étrange et si peu réelle. On se dit qu'il en fallait une, de toutes façons, de couverture.
On se dit que ça se passe chez Fayard et qu'il y a là d'autres musiciens... Que finalement, tout bien pesé et au bout du compte, même si on est devenus grands, ils ne déparent pas. Que finalement, un jour, le rock and roll circus ne démériterait pas plus de la littérature que celle-ci du précédent.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Bio rock

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Très bien.

10 étoiles

Critique de Obriansp2 (, Inscrit le 28 mars 2010, 49 ans) - 23 mars 2020

La biographie complète des Rolling Stones. C'est un livre de plus de mille pages, mais ce nombre ne reste pas un problème, car l'histoire reste tellement complète et tellement documentée que les pages défilent rapidement et se lisent donc rapidement. Il y a beaucoup de documentations. Il y a aussi beaucoup de détails, même tellement de détails qu'on a l'impression de pénétrer dans leurs vies privées. Leur vies intimes. On apprend leurs débuts à Londres. Cette jeunesse dans les clubs de Londres. Pis le début du show. Les premières tournées. Pis les relations avec les Beatles. La fin de Brian Jones. C'est vraiment un magnifique livre pour tous les aficionados du groupe mythique des Rolling Stones.

it's only rock n'roll !!!!! but I like it

10 étoiles

Critique de Clubber14 (Paris, Inscrit le 1 janvier 2010, 39 ans) - 26 mai 2014

Un bouquin à avoir absolument sous le coude "en permanence".
François Bon, grâce, tout d'abord, à son amour des Stones dès son plus jeune âge (il n'a que 10 ans de moins de mois que ses idoles et en collectionne tous les albums, posters, etc...) et grâce à un travail d'inventaires et de répertoires impressionnant, est parvenu à reconstituer année après année le parcours de ces stars légendaires du Rock n'roll.
Avec le recul, aujourd'hui en 2014, il est presque inconcevable de s'imaginer les débuts de ce groupe mythique. Et pourtant ! Avant d'être un Rolling Stone on n'est qu'un jeune musicien, perdu, tiraillé entre ses petits boulots, ses parents, ses doutes..... on commence sans un sou, à se geler les fesses à 5 dans un studio de 20m², à dégotter des cachets miséreux à gauche à droite. Puis on fait une rencontre (Jagger et Richards dès 1960 à la gare de Dartford près de Londres), puis une autre (Brian Jones qui crée les RS en 1961 ou 62 avec au tout début uniquement Ian Stewart, le "6eme Stone". S'inscrivent vite dans le projet Bill Wyman à la basse, Jagger au chant et Richards à la guitare (qui devient vite électrique).
François Bon nous plonge dans des centaines d'anecdotes autour des stars et de leurs entourages, il nous explique comme Richards a sombré dans l’héroïne et comment il en est sorti, comment Jagger a collectionné les top models, comment Watts et Wyman ont été les plus sains, une vie de famille sans problème, la même femme toute leur existence etc..... Il nous raconte la manière dont plusieurs agents et producteurs ont voulu leur tondre la laine sur le dos et la manière dont ils ont réussi à s'en défaire. Sont évoqués les morts prématurées de Brian Jones (créateur du groupe), assassiné dans sa piscine, les rapports tantôt amicaux et tantôt houleux entre les amis de toujours Jagger et Richards, les concurrences à distance avec les autres groupes, les Beatles bien sûr mais pas que.... Led Zepellin, les Who, les Faces.
Bref, ce livre est une anthologie, il ne faut surtout pas passer à côté si vous êtes un fan des Stones ou simplement un fan de belles biographies. Vous verrez qu'au final vous aurez entière SATISFACTION

Et vivent les Stones !

8 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans) - 6 janvier 2005

Il suffit de deux mesures pour reconnaître le son de ce groupe ou la voix de Jaeger ! Que de souvenirs, mais que de plaisir leur musique me donne toujours ! Je ne me lasse pas de les écouter et j'ai eu la chance de les voir sur scène il y a plus de 20 ans. L'énergie d'un Mick Jaeger était renversante !...

Il est comique aujourd'hui de se rappeler l'opposition qui existait soi-disant entre eux et les Beatles, alors qu'on sait maintenant que Lennon comme McCartney ont souvent chanté et enregistré des disques avec eux aux temps de leur plus grande gloire.

Forums: Rolling Stones, une biographie

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Etrange... 3 Le petit K.V.Q. 2 février 2005 @ 17:55

Autres discussion autour de Rolling Stones, une biographie »