Jeux de maux de David Lodge

Jeux de maux de David Lodge
( How far can you go ?)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Rotko, le 18 décembre 2004 (Avrillé, Inscrit le 22 septembre 2002, 46 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (21 610ème position).
Visites : 3 164  (depuis Novembre 2007)

Les couples catholiques seraient-ils refoulés ?

Malgré des passages franchement hilarants, le livre de David Lodge n'est pas "exactement un roman comique" (p 124). On y suit l'évolution des pratiques sexuelles de nos couples catholiques, en parallèle avec l'évolution des pratiques cultuelles et des revendications des catholiques libéraux. Le ton allègre et les épisodes cocasses ne manquent certes pas, mais la notion de "péché" inculquée par L'Eglise est trop grave aux yeux de David Lodge pour qu'on n'ait pas pitié des malheurs des personnages.
Pudibonderie, intolérance, hostilité contre la contraception masquée par la célèbre méthode des températures, la responsabilité de l'Eglise officielle est lourde. L'auteur précise (p 139) que les personnages de ce roman représentent des personnages de la vie réelle.
Pour qui souhaite une lecture divertissante, je conseillerais donc de lire les trois premières parties, environ 125 pages. Moi qui suis curieux des comportements catholiques, j'ai lu avec intérêt ce livre souvent drôle, généralement bien mené, peut-être un peu longuet sur la fin. (1)
Certes tous les catholiques de cette époque n'ont pas été aussi "coincés", voire victimes d états dépressifs,- ou de troubles psychiatriques !, mais on reste songeur devant des doctrines religieuses - le catholicisme n'est pas seul en cause, qui font du mépris de la chair un solide pilier de leur fondement moral.
(1) David Lodge aurait-il tendance à exploiter ses filons ? On remarque de fortes similitudes d'inspiration entre "la chute du british museum" et "jeux de maux".

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Moins d'humour

6 étoiles

Critique de CC.RIDER (, Inscrit le 31 octobre 2005, 61 ans) - 24 mars 2020

À Londres à la fin des années 50, un groupe de jeunes étudiants tente de vivre sa foi en respectant les préceptes de l’Eglise Catholique. Des amours s’esquissent timidement voire douloureusement, Dorothy et Adrian, Tessa et Edward, Miriam et Michaël, Angela et Dennis alors que quelques autres s'avèrent un peu déséquilibrés comme Violet ou sont tentés par les ordres, la prêtrise ou l’homosexualité. Les filles ne se donnent pas facilement. Les garçons sont maladroits et souvent frustrés. La norme est d’arriver vierge au mariage pour fonder de bonnes familles chrétiennes. Mais au fil des années et surtout avec le concile Vatican II et la révolution de mai 68, tout se délite et s’effiloche peu à peu. Les virginités se perdent, des enfants naissent, la peur de l’enfer disparaît, le culte évolue. Certains s’évadent, se trompent, se séparent, changent de cap. Et les prêtres ne sont pas les derniers à jeter aux orties soutanes et rigidités…
« Jeux de maux » est un roman social très proche du thème de la « Chute du British Museum », mais en moins drôle. David Lodge ne s’intéresse plus à un seul couple mais à toute une cohorte de gens, tous jeunes catholiques, tous inhibés par les contraintes imposées par l’Eglise de l’époque. Il décrit très intelligemment et très finement comment le carcan s’est peu à peu desserré et comment toute une société a basculé dans un libéralisme libertaire au niveau des mœurs et comment tout un monde ancien a disparu progressivement. Cette fois, David Lodge, apparemment très concerné par la problématique catholique, en voulant faire œuvre de sociologue, a un peu perdu de son humour si charmant et si british. On ne peut que le regretter.

Construire sa vie ....

10 étoiles

Critique de DE GOUGE (Nantes, Inscrite le 30 septembre 2011, 63 ans) - 24 octobre 2012

Eh oui, comment construire sa vie en Angleterre quand on est jeunes , catholiques pratiquants et quasi intégristes ... !
A travers le destin de 9 personnages, on est plongé dans l'histoire, et de chacun et de l'évolution du christianisme, là où détresse et amour se côtoient, sans complaisance avec, en prime, l'humour spécial "Lodge" !
En trois pages, en début d'ouvrage, David Lodge nous fait un résumé extraordinairement anglais et sulfureux de ce qui sous-tend le catholicisme : j'ai découvert avec stupeur, que D. Lodge était d'origine catholique, j'étais persuadée, au vu de ses écrits, que son approche grinçante (et sublimement exacte ) révélait l'approche anglicane.
Belles interrogations sur le sens de la vie, belles difficultés à se situer entre idéal et réel !
On aime ces gens, leurs questions, leurs souhaits de vivre, leur écartèlement entre foi et droit : le personnage de Miles : gay et catho, en est une terrible preuve, les couples confrontés au droit à la contraception en est une autre ...
David Lodge est un auteur hors pair, grâce à lui, on a émotion, humour et sens de la vie !

Un livre correct...

6 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 75 ans) - 19 décembre 2004

David Lodge ne manque pas d'humour et le sujet s'y prêtait très bien !...

Il n'empèche que je n'ai pas le souvenir d'un livre grandiose et que j'avais préféré "Ce petit monde" du même auteur.

Pas mal, mais un peu léger pour un sujet qui méritait peut-être un peu mieux !...

Forums: Jeux de maux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jeux de maux".