Portes sur l'inconnu de Adrien Sobra

Portes sur l'inconnu de Adrien Sobra

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Fanou03, le 4 décembre 2020 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 45 ans)
La note : 6 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 333 

Star gates

Hoc I est un jeune ingénieur de la planète U16, dont les habitants, qui peuvent vivre plus de mille ans, ont éliminé les maladies, les animaux, le mensonge, les villes, la douleur et plein d’autres choses enquiquinantes. Ils sont quand même embêtés : la matière V qui leur est indispensable pour faire naviguer leurs astronefs tend à s’épuiser. Heureusement Hoc I a inventé une sorte de porte quantique permettant de relier facilement des planètes pouvant être à l’autre bout de l’univers. Et en faisant ses tests Hoc I tombe justement sur une planète riche en matière V et habitée par une race intelligente mais sous-développée et donc sans doute facilement manipulable : l'Homme...

Étonnant, étonnant récit de série B écrit là par Adrien Sobra dont c’est apparemment une des seules incursions en Science-Fiction, au début de sa carrière d’écrivain, avant de s’épanouir semble-t-il dans la collection « angoisse » de Fleuve Noir sous le pseudonyme de Marc Agapit. Franchement j’ai bien aimé parce que le ton est léger, vif, taquin et pour tout dire assez réjouissant. Il n’y a évidemment pas de fioriture comme il se doit dans ce genre de productions, mais il y a un style certain chez Adrien Sobra. Quelques tournures de phrases relèveraient presque d’un style soutenu, assez inattendu, ou de composition poétique (par exemple le moment où le Professeur Laurent découvre émerveillé une parcelle de glace en plein Sahara).

Il y a un petit côté conte philosophique ou moral pas déplaisant dans ces portes sur l’inconnu. Les habitants d’U16 (les usseiziens...) sont des sortes de Dieux plutôt bienveillants mais un brin condescendants. Ils vont négliger la capacité de nuisance des races qu’ils considèrent comme inférieures : cela va leur coûter fort cher, par la destruction de leur planète. Heureusement tout est badinerie spatiale et humour chez Adrien Sobra comme le prouve l’épilogue intitulé « l’amour vainqueur »: le fils de Hoc I, qui a miraculeusement échappé à l'annihilation qu'ont connu ceux de sa race, épousera Marguerite, la nièce du professeur Laurent ami des usseiziens !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Portes sur l'inconnu
    de Sobra, Adrien
    Métal / Série 2000
    ISBN : SANS000059246 ; 01/01/1956 ; 186 p. ; 12x16cm
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Portes sur l'inconnu

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Quelques extraits 2 Fanou03 4 décembre 2020 @ 23:40

Autres discussion autour de Portes sur l'inconnu »