Du côté des Indiens de Isabelle Carré

Du côté des Indiens de Isabelle Carré

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Veneziano, le 29 novembre 2020 (Paris, Inscrit le 4 mai 2005, 43 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (44 592ème position).
Visites : 479 

Drames familiaux plus ou moins graves

Ziad vit apparemment dans une famille sans histoire, jusqu'à ce que les ennuis s'accumulent, comme l'adultère de son père avec la voisine du dessus, son grave accident de santé, les ennuis judiciaires de sa mère non moins ennuyeux, et l'attraction du cinéma au milieu qui illumine cette existence, et la complique parfois.
Ce roman à moult rebondissements est truffé de sensibilité, tout en restant quelque peu ordinaire. Il se lit avec un plaisir non contenu, il contient un certain charme dans la candeur et la sensibilité de l'écriture, mais sans grand attrait marquant. Il m'a fait passer un bon moment.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Du côté des Indiens [Texte imprimé], roman
    de Carré, Isabelle
    B. Grasset / Littérature Française
    ISBN : 9782246820543 ; 22,00 € ; 12/08/2020 ; 352 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un roman-patchwork

5 étoiles

Critique de Alma (, Inscrite le 22 novembre 2006, - ans) - 5 avril 2021

Le début m'a semblé engageant .
Un enfant entend chaque soir son père monter l'escalier de l'immeuble, attend désespérément qu'il le rejoigne dans l'appartement, alors que ce père rejoint une amie à l'étage supérieur et laisse seuls l'épouse et le fils . Le regard d'un enfant sur le couple de ses parents qui se délite m'est apparu comme l'amorce d'un roman familial intéressant .

Mais un roman suppose des interactions entre les personnages ….
Or l'auteur a choisi de construire le plus souvent son roman sur une succession de chapitres où chacun des personnages est saisi dans son univers personnel et face à ses propres tourments . Le père face à la menace d'une maladie, l'amie face à sa solitude et au souvenir d'un traumatisme vécu lors de ses débuts au cinéma , la mère face à ses démons, l'enfant face à la responsabilité qui lui est confiée de sortir son père de la déchéance dans laquelle un AVC l'a plongé .

J'ai eu l'impression de lire un patchwork de scènes indépendantes, insuffisamment reliées entre elles, quelque chose qui n'était que « le chantier » d'un roman à venir.

J'ai été d'autant plus déçue que le premier roman d'Isabelle Carré LES RÊVEURS couronné par le prix RTL Lire 2018 m'avait touchée et m'avait sembler dénoter des qualités que je n'ai pas retrouvées dans ce second ouvrage .
Il ne suffit pas de réussir son premier roman, encore faut-il ne pas rater son second …..

Forums: Du côté des Indiens

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Du côté des Indiens".