Cuba : mémoires d'un naufrage de Jacobo Machover

Cuba : mémoires d'un naufrage de Jacobo Machover

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Anonyme11, le 20 août 2020 (Inscrit(e) le 18 août 2020, - ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 227 

60 ans de totalitarisme communiste Castriste à Cuba !

Un poignant recueil de Jacobo Machover (Cubain d’origine, écrivain, journaliste, traducteur et enseignant), composé de témoignages de survivants qui ont passé des années, voire 20 ou 30 ans en camps de concentration Castristes, décrivant la panoplie complète des items habituels du régime totalitaire communiste :

– Idéologie Marxiste-léniniste déshumanisante de l' »homme nouveau » ;
– La terrible police politique chargée de traquer tout opposant au régime, donc potentiellement tous les citoyens, dérivée de ses homologues Soviétique KGB, Est-allemande Stasi… dont le nom est : la Sécurité de l’Etat ;
– Etat parti unique centralisant tous les pouvoirs et faisant régner la terreur psychologique et physique dans l’île ;
– Embrigadement de la jeunesse, systèmes de fichage, de surveillance, perquisitions et interrogatoires jours et nuits sur dénonciations et endoctrinement idéologique de toute la population, mensonges et propagandes, etc. ;
– Camps de concentration : « plans de rééducation » pour créer l' »homme nouveau », tortures, obligation à l’autocritique forcée et publique, procès truqués expéditifs (façon procès de Moscou sous Staline), esclavagisme, pour un total d’environ 50.000 prisonniers politiques ;
– Rafles massives : exemple récent de la répression du « Printemps noir » en 2003, avec l’arrestation et l’emprisonnement de 75 dissidents pacifiques et l’exécution de trois jeunes hommes ;
– Arrestations arbitraires et exécutions sommaires d’opposants au régime : pelotons d’exécutions ;
– Persécutions et camps de travail pour les homosexuels, intellectuels dissidents, chrétiens, prêtres, marginaux, etc. ;
– Censures des écrivains, de la presse et des journalistes, interdiction du droit d’expression ;
– Interdiction de quitter l’île : des milliers d’opposants au régime y ont laissé leur vie, en mer, en essayant de rejoindre les côtes de Floride (Etats-unis).
Notamment, le crime du 13 juillet 1994, lorsque 3 bateaux envoyés par les autorités cubaines ont fait couler un remorqueur (13 de Marzo), plein de candidats à l’exil, tuant 37 personnes : des familles entières avec femmes et enfants !

Bref, on se croirait dans un mauvais « thriller », et pourtant il s’agit de la véritable tragédie que vit le peuple Cubain, sous le régime despotique des frères Castro, depuis 50 ans, de 1959 à nos jours.

Et dire qu’après cette longue énumération, non exhaustive, d’exactions inhumaines, nombreux sont ceux qui, aujourd’hui encore, osent vanter les mérites de l’idéologie révolutionnaire des tyrans : les frères Castro et leur ex-acolyte Che Guevara !

Confer également d’autres ouvrages aussi passionnants sur le même thème de :
– Jacobo Machover La face cachée du Che ;
– Jacobo Machover Raul et Fidel : La tyrannie des frères ennemis ;
– Jacobo Machover Cuba : l’aveuglement coupable: Les compagnons de la barbarie ;
– Pierre Rigoulot La véritable histoire d’Ernesto Guevara.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Cuba : mémoires d'un naufrage

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Cuba : mémoires d'un naufrage".