Naître, vivre et mourir en URSS de Alain Blum

Naître, vivre et mourir en URSS de Alain Blum

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Anonyme11, le 19 août 2020 (Inscrit(e) le 18 août 2020, - ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 182 

Statistiques mensongères du totalitarisme soviétique : comment s'y retrouver ? !

Ce livre retrace la dramatique histoire des exterminations de masse, de l’étude sociétale (mariages, avortements pléthoriques, suicides, accidents du travail, etc.), des falsifications démographiques, durant les 74 ans du régime totalitaire communiste en U.R.S.S. à travers l’étude statistique.
Ces statistiques essentielles sont complétées par les non moins fondamentaux témoignages de survivants du régime, le tout formant notre « mémoire historique du présent ».

Ces statistiques reprennent l’histoire du monstrueux régime communiste, dès la première période, qui s’étend de la création du système totalitaire communiste à partir du coup d’Etat bolchevique du 7 novembre 1917 à Petrograd, par Lénine, Trotski, Staline, etc., jusqu’en 1924 (mort de Lénine).
On y retrouve les MILLIONS de morts exterminés lors de :
– La Terreur rouge bolchevique entre 1917 et 1924 ;
– Du Communisme de Guerre ;
– La Guerre Civile ;
– Les gigantesques famines de : 1921 – 1922 faisant 5 MILLIONS de morts ; et celle de 1931 – 1933 faisant encore 6 MILLIONS de morts ;
– Les massacres de masse ;
– Les déportations en camps de concentration, etc..

L’accentuation rapide de la misère et de la sous-alimentation ont également amplifié le nombre de morts dû aux maladies telles que : le typhus, la diphtérie, le choléra, entre 1918 et 1922.

La seconde période est celle du Stalinisme entre 1925 et 1953 (mort de Staline).
Grâce à plusieurs témoignages, et notamment à celui de Mikhail V. Kurman (chef du secteur de la population et vie – directeur du département de la population et de la santé) au C.U.N.K.H.U. (Direction centrale de l’économie nationale), en 1937 ; on sait que pour masquer les massacres de masse (dékoulakisation des années 1930, la 2ème gigantesque famine de 1932 – 1933, la Grande Terreur de 1937 – 1938, etc.), Staline falsifiait les résultats des différents recensements nationaux.

Ensuite, les membres du C.U.N.K.H.U. ayant participé aux recensements étaient : déportés dans les camps de concentration du Goulag, ou purement et simplement, FUSILLES, afin qu’il ne reste aucun témoin, et que les vrais résultats ne soient jamais connus dans le pays et dans le reste du monde.

Ce stratagème a fonctionné durant des décennies, aidé en cela par la « cécité » volontaire de certains hommes politiques et intellectuels occidentaux.

Un seul regret à propos de ce livre : si l’étude statistique sociétale de l’U.R.S.S. est bien détaillée, celle des très nombreux et grands crimes du régime totalitaire communiste, l’est moins…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Naître, vivre et mourir en URSS

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Naître, vivre et mourir en URSS".