La Calanque de l'Aviateur de Annabelle Combes

La Calanque de l'Aviateur de Annabelle Combes

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Alma, le 26 février 2020 (Inscrite le 22 novembre 2006, - ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 10 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 7 étoiles (1 233ème position).
Visites : 792 

La maison des livres et des phrases

Leena a quitté Nantes, la ville qui a laissé dans son cœur et dans son corps des blessures non cicatrisées. Elle arrive «  dans un bout du monde pluvieux et en ruines » pour «  s'écrire un avenir » et se reconstruire.

Elle y achète une vieille mercerie abandonnée pour y installer une librairie « une maison des livres, des phrases, des idées, un poumon qui oxygène les esprits » qu'elle appellera La calanque de l'aviateur, en souvenir d'un aviateur qui a vécu là il y a bien longtemps . La présence grave et silencieuse de Leena dans le village est irradiante. Grâce à sa force tranquille, à sa détermination, elle entraîne des habitants dans son projet et parvient à créer une librairie hors normes , ouverte en dehors des heures de travail . Elle y installe un univers poétique, collant aux murs des phrases qu'elle collecte dans les oeuvres des auteurs qui l'accompagnent depuis toujours , accrochant au plafond des maquettes d'avions créées autrefois par Hugo l'aviateur, un espace coloré, ouvert sur un jardin littéraire au milieu duquel trône un piano abrité par un dôme. Elle propose aussi des lectures en transat sur la plage, transportant ses trésors dans une ancienne ambulance rouge transformée en librairie ambulante.

Le roman est peuplé d'une galerie de personnages variés, dont les qualités se révèlent sous l'effet de la présence fédératrice de Leena, certains discrets, d'autres plus fantasques, mais toujours attachants .
Et puis, il y a , beaucoup plus loin, sur un autre continent, Jeep, le frère de Leena , qui tente de se reconstruire lui aussi et de mieux comprendre les zones d'ombres de la famille. Les chapitres le concernant alternent avec ceux consacrés à Leena .

C'est une histoire de renaissances : celle du frère et de la sœur, une histoire aussi de résurrections :celle d'une vieille boutique et d'un village. Une histoire généreuse, écrite d'une plume légère et fluide, qui capte les moindres sensations, pleine de pudeur et de non-dits.

Annabelle Combes y parle avec grâce et justesse du pouvoir des mots, du compagnonnage qu'on peut entretenir avec les livres et du rôle réparateur qu'ils peuvent exercer quand vivre devient trop dur. Son roman est un voyage enchanteur dans la société des écrivains, qui « mettent en phrases les silences de chacun », parsemé de phrases qu'on a envie de noter tant elles semblent justes.

Une histoire comme celle- ci, baroque et poétique, il ne faut pas la raconter trop longuement ( et j'ai l'impression que j'en ai déjà trop dit …) il faut juste l'effleurer .

Je vous laisse sa découverte en cadeau.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une phrase pour chaque être humain

10 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 62 ans) - 16 novembre 2020

Leena est une jeune femme solitaire lorsqu’elle arrive dans un petit village de bord de mer et y achète une mercerie abandonnée. Mutique depuis la disparition de sa mère Sheenan, la mort de Blaise, son père, la rend libre de quitter Nantes.
L’achat de cette maison, de ce terrain engendre son premier mot "vite". Elle est là pour réaliser son rêve, la création d’une librairie-bibliothèque, lieu d’accueil, de rencontres entre les livres et les gens. Car Leena est une passionnée des mots, des phrases ; elle les collectionne. Chaque phrase doit rencontrer son lecteur. "Passeuse de phrases : sa vocation."
Elle ne sera pas seule dans ce petit village ; elle y fera de belles rencontres, des personnes libres, séduites par la jeune femme, sa réserve, sa détermination à vouloir concrétiser ses envies, ses rêves. Hugo, Vivien, Gaspard, Alexandrine, Eulalie...
Une façon pour elle de vivre, d’avancer après une enfance meurtrie dont on prend peu à peu connaissance.
Jeep est lui aussi en quête d’une vérité. Mais pour lui, c’est celle du passé. Jeep est le grand frère de Leena. Il veut comprendre le départ de leur mère, mais comprendre aussi comment deux êtres aussi opposés que Blaise et Sheenan ont pu se rencontrer et s’aimer. Il mènera un combat contre ses vieux démons et rencontrera aux États-unis de belles personnes lui aussi, à commencer par Laxie, la meilleure amie de sa mère, qui lui donnera les clés qui lui permettront de remonter le fil du temps et d’enfin comprendre.

Au fil des pages, le voile se lève sur l’histoire de cette famille meurtrie, sur de bouleversantes histoires d’amour.
Enchanté par le charme de Leena, le lecteur se délecte de ses mots, de ses phrases, délicates, merveilleuses, bouleversantes, poétiques, originales, amusantes parfois, et regrette d’avoir à quitter une si belle histoire, espérant une suite aussi réussie que ce roman.
Amoureux des mots et des belles destinées, vous trouverez ce qu’il vous faut, "la Littérature offre de quoi écouter les âmes".
"Dans chaque livre, il y avait une phrase pour un homme, pour une femme, une phrase pour un unique homme, une unique femme."

A savourer

10 étoiles

Critique de Flo29 (, Inscrite le 7 octobre 2009, 48 ans) - 29 avril 2020

Une pépite! Ce roman est difficile à classer. A la fois poétique, touchant, dans un style impeccable. Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un livre avec toutes ces qualités. A faire découvrir! Les personnages sont attachants, très bien décrits et cette idée de ponctuer le livre avec des phrases d'auteur est vraiment bien trouvée.

Forums: La Calanque de l'Aviateur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Calanque de l'Aviateur".