Une histoire des Révolutions en France de Gaël Nofri

Une histoire des Révolutions en France de Gaël Nofri

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Colen8, le 25 mai 2019 (Inscrite le 9 décembre 2014, 77 ans)
La note : 5 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (34 837ème position).
Visites : 211 

De la difficulté à asseoir les réformes

C’est le choix de l’auteur de traiter comme des révolutions une dizaine d’épisodes violents et mouvementés de l’Histoire depuis la fin du Moyen Âge. Qu’elles soient ou non suivies de changement de régime, certaines étant déclenchées pour un retour à un ordre antérieur, elles diffèrent bien entendu dans leurs contextes respectifs. Néanmoins elles ont en commun la question de légitimité du pouvoir ou de sa faiblesse, une demande de réformes profondes, la corruption des institutions, l’état désastreux des finances, l’inquiétude liée à une crise agricole, l’emballement du peuple parisien prompt à ériger des barricades, des désaccords entre factions pouvant aller jusqu’à la guerre civile, des tensions avec les puissances européennes voisines.
Ainsi sont considérés les troubles (1357-1358) fomentés par Etienne Marcel, prévôt des marchands de Paris, moins de 10 ans après la peste noire, la longue querelle entre Armagnacs et Bourguignons (1388-1413) en pleine guerre de Cent ans, les Guerres de Religion (1652-1698) peu après la guerre de Trente ans et qui prennent fin avec l’Edit de Nantes, les Frondes précédant l’avènement de Louis XIV. Le symbole entre toutes est la Révolution (1789-1799) qui mène à la fin de l’Ancien régime, vite suivie des Trois Glorieuses (1830) et ses prolongements, puis voit l’effondrement de la Monarchie de juillet (1948). La chute de l’Empire après la défaite de 1870 précède l’éphémère Commune de Paris (1871) en réaction au gouvernement de Thiers soupçonné de vouloir rétablir la monarchie. Au siècle dernier y sont rattachées les manifestations de février 1934 aboutissant au Front Populaire (1936), plus tard celles de mai 1968.
Les périodes révolutionnaires opposent en général des minorités avides de prendre le pas sur les majorités soucieuses d’ordre avant tout. Une fois déclenchées, soit elles peinent à éviter l’emballement et conduisent à terme à la dictature, soit elles sont confisquées au détriment des radicaux qui en sont à l’origine. Les fractures sociales, les oppositions entre centres urbains et zones rurales, les rivalités de partis, les ambitions personnelles, les rumeurs, mensonges et trahisons, les trafics d’influence, les promesses de dupes ne datent pas d’aujourd’hui ni des réseaux sociaux. On regrette, car elles laissent une impression d’amateurisme, autant d’erreurs de typographie, de fautes de grammaire et d’orthographe dans le texte ainsi que l’absence de sources bibliographiques.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Résumé efficace des épisodes révolutionnaires

9 étoiles

Critique de Gaulliste75 (, Inscrit le 25 mai 2019, 74 ans) - 25 mai 2019

Livre lu il y a quelques mois déjà. Je m'intéresse particulièrement à la notion de Révolution et sur cet aspect je trouve le livre assez réussi. L'auteur cherche véritablement à établir les dénominateurs communs de ces moments d'histoires. Le livre est découpé par "révolutions", en partant de Etienne Marcel jusqu'à Mai 68, et permet de brosser de manière assez précise les moments clés de l'histoire révolutionnaire française. Certains passages auraient cependant peut-être mérité un traitement plus conséquent et a contrario certains autres peuvent apparaitre plus négligeables. Sinon très bon ouvrage sur cette thématique. Facile à lire.

Forums: Une histoire des Révolutions en France

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Une histoire des Révolutions en France".