L'identité de Milan Kundera

L'identité de Milan Kundera

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par FightingIntellectual, le 13 juin 2004 (Montréal, Inscrit le 12 mars 2004, 34 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 918ème position).
Visites : 2 182  (depuis Novembre 2007)

Le sourd malaise

Wow...mon premier Kundera...et je doit avoué avoir été retourné. Tout un talent d'auteur ce Kundera....

Chantal est une fille qui, se voulant aventureuse, a perdu toute son ambition après la mort de son fils. Jean-Marc lui, jeune premier a abandonné la médecine en plein milieu de ses études. Les deux ne sont pas fait pour s'entendre mais pourtant s'aiment. Ce roman est l'histoire de leur amour qui manque trop souvent de mots, de réciprocité, de magie.

J'ai eu l'impression de voir une femme qui devait être une jeune fille populaire au lycée et qui descends en enfer....et Kundera la torture looongtemps. La relation est un decrescendo exponentiel qui débouche vers le pire.

L'auteur Tchèque réussit de main de maître à s'imiscer dans une relation qui ne marche pas et met des mots sur ces sentiments trop souvent gardés secrets!

Excellant!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

kundera 5/5

10 étoiles

Critique de Drclic (Paris, Inscrit le 13 mars 2004, 41 ans) - 11 septembre 2004

Kundera c'est l'ecrivain !
Rien que du bon.

Ok, ces livres ne vous soulevent pas, ne vous font pas pleurer mais si vous etes attentifs au sens, ils ont tous la puissance pour une petite revolution dans vos tetes.

Amha, un livre de Kundera se lit et s'aprecie a sa juste valeur, en etant disponible.

Lecture indispensable.

Le Français lui réussit-il moins?

7 étoiles

Critique de Lézard (Genval, Inscrit le 29 janvier 2004, 33 ans) - 30 juillet 2004

Loin d'être le meilleur roman de l'auteur expatrié Tchèque, L'identité n'en reste pas moins un récit d'une qualité certaine où le lecteur est profondément impliqué dans une relation de couple.

Avec son habituel talent de "sondeur", Kundera met en lumière les plus petites douleurs, habitudes, tics, joies qui caractérisent l'homme.

Comment peut-on être si naïf quant à nous-mêmes?

Forums: L'identité

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'identité".