Le langage de la solitude de Jan-Philipp Sendker

Le langage de la solitude de Jan-Philipp Sendker
(Drachenspiele / The language of solitude)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Pascale Ew., le 23 janvier 2019 (Inscrite le 8 septembre 2006, 51 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 389 

David contre Goliath

Dans ce roman, nous retrouvons le héros du Murmure des ombres, Paul Leibovitz, ainsi que son amie Christine Wu. Cette dernière vit avec sa mère et son fils, et elle reçoit un appel à l’aide mystérieux de son frère qu’elle croyait mort et qu’elle n’a pas revu depuis quarante ans. Paul et elle se rendent en Chine pour comprendre ce que Da Long attend d’eux. En fait, sa femme Min Fang est devenue très rapidement sourde, aveugle et paralysée. Les médecins prétendent qu’il s’agit d’une maladie neurologique et qu’on ne peut rien pour elle. Mais Da Long ne se résigne pas. Paul décide de tout tenter pour aider le couple en détresse qui a tout vécu et traversé la révolution chinoise soudé par un amour indéfectible qui les a sauvés et les garde inséparables. Avec leur fille Yin-Yin, il remue ciel et terre pour comprendre les causes de la maladie. Mais dès qu’il entame ses investigations, il se heurte au mur des autorités.
J’ai retrouvé le style de Jan-Philipp Sendker et sa sensibilité. J’aime sa façon de décrire la mentalité chinoise, les différences entre celle-ci et l’occidentale. Ce roman met en avant la naïveté des occidentaux face à la machine implacable des autorités chinoises qui n’acceptent aucune critique et écrasent tous ceux qui osent se mettre en travers de leur chemin, peu importent les moyens. Nous avons trop vite tendance à oublier le parcours que les Chinois ont dû traverser en considérant la « révolution culturelle » comme du passé. L’auteur met en opposition la génération des parents qui ont appris à se taire, à encaisser et à faire profil bas et celle du fils à qui on a voilé la face en faisant miroiter les fastes de la richesse, de la modernité et des promotions professionnelles tout en gommant petit-à-petit la conscience par des compromis de plus en plus douteux. Celui-ci se rend lentement compte de son aveuglement, de son isolement et de son impuissance (alors qu’il croyait pouvoir compter sur son entourage influent). Ses sécurités tombent les unes après les autres et la peur les remplace.
Ce n’est pas un thriller, mais l’histoire est passionnante. Jusqu’au bout, on se demande qui sortira vainqueur de ce duel inégal où les héros gardent taille humaine.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Le langage de la solitude

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le langage de la solitude".