La Saison des feux de Celeste Ng

La Saison des feux de Celeste Ng
(Little Fires Everywhere)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Ludmilla, le 9 novembre 2018 (Chaville, Inscrite le 21 octobre 2007, 65 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (22 625ème position).
Visites : 1 844 

Secrets de famille et non-dits

Shaker Heights, banlieue riche et tranquille de Cleveland. « La plupart des communautés se développent au hasard, les meilleures sont planifiées. »
La famille Richardson : le père avocat, la mère, « journaliste » mais surtout mère de famille, 4 enfants : Lexie, Moody, Trip et Issy.

Le roman commence par l’incendie de la maison des Richardson.
Cet incendie a-t-il été causé par Issy, la benjamine de la famille ? Issy qui a disparu…
La veille, Mia et sa fille Pearl, les locataires des Richardson, sont parties.

Le roman reprend ensuite à l’été précédent lors de l’installation de Mia, artiste photographe, et Pearl dans l’appartement que leur loue Mme Richardson pour dérouler les évènements ayant mené à cet incendie.


J’ai découvert Celeste Ng avec « Tout ce qu’on ne s’est jamais dit » que j’ai beaucoup aimé. « La saison des feux » est son second livre traduit en français.
Une réflexion sur la maternité à travers plusieurs portraits de femmes, un questionnement sur l'adoption, la mère biologique et ses droits.
Une excellente lecture.


« Mais ça va aller ?
- Elle va survivre, si c'est ça que tu veux dire. »

« Quand Lexie commandait dans un restaurant, elle ne disait jamais : " Est-ce que je pourrais avoir… ? " Elle disait : " je vais prendre…" d'un ton confiant, comme si elle n'avait qu'à dire les choses pour qu'elles deviennent réelles. »

« On ne se remet jamais de ça, dire au revoir à un enfant. Peu importe comment ça arrive. C’est la chair de votre chair. »

« On en revenait encore et encore à la question suivante : qu'est-ce qui faisait de quelqu'un une mère ? Était-ce la biologie seule, ou était-ce l'amour ? »

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Deux mondes

5 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 62 ans) - 30 mars 2021

La famille Richardson est l’archétype de la famille bourgeoise américaine. Lexie, la fille aînée, Trip d’un an son cadet, puis Moody, font la fierté et le bonheur d’Elena leur maman qui continue à travailler dans un journal local. Seule Izzi née trois ans plus tard, grippera la mécanique impeccable de l’organisation familiale.

Mia et sa fille Pearl appartiennent à un univers diamétralement opposé. Elles vagabondent au gré des envies de Mia, photographe, avec pour seules richesses le matériel photographique et une vieille Golf.

La première rencontre se fera par l’intermédiaire de Moody et Pearl, les deux adolescents étudiant dans la même classe.
Fascinés l’un comme l’autre par la découverte d’un autre monde que le leur.
Mia et Pearl prendront de plus en plus de place dans la vie des Richardson, et particulièrement dans celle des enfants, inquiétant les mamans de ce quartier protégé.
"Et elle se demandait lequel de ces deux mondes était réel."

Un récit intéressant sur la confrontation de deux façons de vivre, bousculant les certitudes.
Bien sûr la vie de Mia est intéressante, loin d’être aussi linéaire et prévisible que celle d’Elena… que j’ai trouvé relativement ennuyeuse.
Pas vraiment convaincue par ce thriller "light".

Les deux nouvelles locataires

9 étoiles

Critique de Koudoux (SART, Inscrite le 3 septembre 2009, 56 ans) - 15 janvier 2021

Les propriétaires :
Les Richardson, une famille bourgeoise installée dans une banlieue chic de Cleveland, vivent selon des règles bien établies et forment un clan uni.
Les nouvelles locataires :
Mia et Pearl Warren, le duo mère-fille, vivent bohèmes et surtout libres.
Le contact des deux familles va mettre en évidence des secrets, ce qui va permettre au livre d’être un page-turner.
C'est très difficile de le classer, peut-être un thriller psychologique.
Ce qui a été important pour moi, ce sont les différents thèmes abordés par l’auteure autour de ses personnages : maternité, relation mère-fille, racisme, mère porteuse, abandon de bébé, adoption, avortement, classes sociales…
J'ai passé un agréable moment de lecture et j’espère que la série sera traduite en français.

Forums: La Saison des feux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Saison des feux".