À malin, malin et demi de Richard Russo

À malin, malin et demi de Richard Russo
(Everybody's fool)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Monocle, le 19 mai 2018 (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 58 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 076ème position).
Visites : 504 

Qui es-tu Douglas ?

Les sources se sont taries à North Bath, le grand complexe hôtelier a fermé ses portes et s’en sont allées avec lui les illusions de faire de cette ville l’équivalent de sa voisine.
Le shérif Raymer tente de compter les voleurs de poules et comprendre pourquoi sa très belle épouse (morte en tombant de l’escalier) voulait le quitter. Qui était son amant ?
De l’autre côté de la ville, il y a Sully, son vieil ennemi personnel qui passe sa vie sur un tabouret à boire, à fumer et à regarder son ancienne maîtresse, Ruth, la tenancière du bar.
Trente ans ont passé, les combats restent les mêmes.

L’auteur nous invite dans une suite de l’excellentissime « Un homme presque parfait » . Les acteurs ont pris quelques rides, quelques kilos et le temps leur montre de façon irrévocable de quel côté se passera la sortie.
Là où un grand conteur comme Russo démontre une fois de plus son génie c’est qu’il inverse l’ordre des empathies.
Le roman pourrait se lire sans avoir lu sa première partie mais je pense que beaucoup de situations seraient banalisées sans la connaissance du passé des protagonistes.
Un excellent Russo ! (comme d’habitude).

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • À malin, malin et demi [Texte imprimé], roman Richard Russo traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean Esch
    de Russo, Richard Esch, Jean (Traducteur)
    Quai Voltaire
    ISBN : 9782710378112 ; EUR 24,00 ; 24/08/2017 ; 624 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un régal!

9 étoiles

Critique de Sundernono (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 36 ans) - 3 décembre 2018

Il y avait beaucoup d’attente autour de ce dernier Richard Russo. D’autant plus qu’il s’agit de la suite d’un Homme presque parfait, l’un des romans les plus connus de cet auteur qui fut notamment adapté au cinéma avec Paul Newman dans le rôle principal. Autant ne pas y aller par quatre chemins et le dire d’entrée : à malin, malin et demi est une réussite.
Dès les premières lignes on retrouve le charme de cet auteur, cette petite musique qui rythme une lecture agréable, le bonheur de retrouver des personnages qui m’ont manqué, tel l’inénarrable Sully ou encore Carl Roebuck pour lequel j’ai une faiblesse.
Malgré les années passées, j’ai très vite retrouvé mes repères et cela doit beaucoup à l’habileté de l’auteur qui petit à petit nous ravive la mémoire de façon subtile. A ce sujet, je pense d’ailleurs que ce roman serait tout aussi agréable pour un lecteur qui n’aurait pas lu l’œuvre antérieure. Cependant @Monocle a raison, lire Un homme presque parfait apporte tout de même un plus.
Autre gros point positif : les dialogues. A dire vrai j’avais vraiment oublié à quel point Russo excelle dans cet exercice. Ceux-ci sont parfois vraiment cocasses et les pointes d’humour, notamment celles de Sully sont toujours cinglantes, un régal.
Pour résumer, un excellent roman de Richard Russo, un auteur rarement décevant !

Forums: À malin, malin et demi

Il n'y a pas encore de discussion autour de "À malin, malin et demi".