La mort de Santini : L'histoire d'un père et de son fils de Pat Conroy

La mort de Santini : L'histoire d'un père et de son fils de Pat Conroy
(The death of Santini : the story of a father and a son)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Dixie39, le 2 février 2018 (Inscrite le 12 mars 2017, 47 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 346 

Un si beau livre...

J'ai fini hier soir ce si beau livre. Très émue après l'avoir refermé, par l'éloge funèbre de Pat Conroy, pour son père martyrisant, égoïste à l'extrême, enfin, un père comme personne ne souhaiterait en avoir et que tout fils – ou fille – sensé fuirait comme la peste et laisserait à ses turpitudes, dès son indépendance gagnée. Mais pas Pat Conroy !
le récit qu'il fait de son enfance, sacrifiée, de ses relations familiales et de tous les excès de violence de son si célèbre père – Colonel des marines, aviateur multi-décoré, héros de trois guerres qui ont secouées l'Amérique – est captivant.
"Je ne pouvais pas supporter l'idée d'avoir écrit un roman de cinq cents pages seulement parce que j'avais besoin d'aimer mon père. Il ne m'était jamais venu à l'esprit que j'étais né avec un besoin d'aimer mon père. Que mon père puisse un jour faire en sorte de m'aimer me paraissait le fantasme le plus fou."
Et pourtant… Je suis restée bien souvent interloquée, incrédule, devant sa capacité à « pardonner », a toujours aimé ce père qui a mené à la dépression – voire à la folie – la majorité de ses enfants.
Je ne sais si c'est par faiblesse ou par grandeur d'âme qu'il ne rejette pas son géniteur. Sans doute, faut-il l'avoir vécu pour savoir quelle serait notre réaction : fuite et rejet, à l'image de Carol Anne, la soeur poète de Pat, qui « crache » tout ce qu'elle peut, au point d'en devenir folle, sur cette famille toxique et ses bourreaux – père et mère confondus, sans oublier Pat, fidèle défenseur d'une mère qu'elle exècre – , suicide comme Tom le dernier de la fratrie ou pardon et réconciliation comme le reste des sept enfants ?
Je n'ai pu m'empêcher de me poser cette question, mais cela n'enlève rien – au contraire – à l'intérêt et à la découverte de ce livre et de cet auteur. C'est un récit personnel – l'histoire aurait été tout autre racontée par Carol Ann, notamment quant à la figure maternelle, que Pat met sur un piédestal, là où on devine que la réalité était bien souvent tout autre… Mais ce n'est pas seulement cela : l'auteur nous donne une vision forte et juste « du sud », de la ségrégation et des combats menés pour en sortir, de ce racisme et de cette violence latente qui explique pour beaucoup les traits de caractère de ses parents, même si cela n'excuse rien.
"Nous nous étions retrouvées au sein d'une famille dans laquelle personne ne nous avait montré comment aimer. Pour nous, l'amour était un cercle et un labyrinthe dont tous les passages et les culs-de-sacs étaient gardés par des monstres, créés par nous mêmes."
J'ai aimé aussi, suivre au fil du récit, l'écriture et la sortie des livres de Pat Conroy, découvert avec ce livre, l'impact sur sa famille, sa ville et cet incroyable revirement que fut le tournage du film « le Grand Santini » !
Est-ce là un des nombreux pouvoirs de la création artistique, de l'art ?
En tout cas, ce fut un beau moment passé en compagnie de cette famille plus que déjantée et une belle découverte littéraire que je poursuivrai avec « le prince des marées » qui va venir grossir ma PAL.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La mort de Santini : L'histoire d'un père et de son fils

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La mort de Santini : L'histoire d'un père et de son fils".