L'écorce des choses de Cécile Bidault

L'écorce des choses de Cécile Bidault

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Shelton, le 16 octobre 2017 (Chalon-sur-Saône, Inscrit le 15 février 2005, 61 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 229 

Très poétique et doux...

J’ai toujours défendu les bandes dessinées qui ne contenaient que fort peu de texte car, pour moi, la bande dessinée est un art narratif qui utilise trois modes de transmission, le texte, le dessin et la bande son… Or, il n’est pas dit que les trois soient obligatoires à égal volume ! Parfois, le texte peut disparaitre ou se laisser oublier… A fortiori quand son absence a un sens dans la narration… et c’est bien le cas dans ce bel album poétique, doux et délicat de Cécile Bidault, L’écorce des choses.

Pour cet album, Cécile Bidault nous raconte l’histoire d’une petite fille qui n’entend pas… Oui, banale situation mais pour la rendre réelle et profonde la scénariste nous prive de la voix de cette petite fille… d’ailleurs, il semble bien que cette fillette n’ait pas de prénom, ou plus exactement qu’on ne l’entende jamais…

Attention, ce n’est pas parce que nous n’aurions pas de dialogue qu’il n’y aurait pas de scénario. Il y a bien une histoire qui commence par un déménagement, l’installation dans une nouvelle maison à la campagne… Il y a la nature, un voisin, un arbre…

Mais l’autrice a délibérément choisi d’utiliser le rêve, le fantasme, l’imaginaire pour compenser la parole. Quand on n’entend pas, quand on ne peut pas discuter entièrement avec les autres, une partie de discussion onirique se met en place… cela fait vivre, cela pousse la fillette dans le positif mais cela peut aussi, reconnaissons-le, désarçonner le lecteur trop rationaliste…

Si vous avez un peu de mal à trouver votre place dans cet univers, n’hésitez pas à lire, puis relire et encore relire jusqu’au moment du déclic… Oui, j’ai bien dit « lire » car même s’il n’y a pas de texte vous allez devoir lire ces magnifiques vignettes, scruter les visages, écouter les silences… et, à ce prix-là, vous entrerez dans l’histoire et vous en profiterez pleinement !

Cécile Bidault signe là son premier album et j’avoue avoir été séduit. Certes, ce n’est pas l’ouvrage que l’on peut glisser dans toutes les mains sans explications préalables mais le lecteur en sort bouleversé, c’est-à-dire qu’il comprend que celui qui n’entend pas est bien dans un autre univers et il aura dès lors envie de tout faire pour l’inviter à entrer dans notre monde… Un monde partagé par tous que l’on entende ou pas…

Il devrait donc être capital de poursuivre l’effort entrepris par certains pour apprendre le langage des gestes à l’école, pour pousser les jeunes à articuler suffisamment pour que l’on puisse lire sur les lèvres… bref, que l’on pense aux autres, quoi !

Donc, vous l’avez compris, nous sommes bien là en présence d’un album salutaire à ne surtout pas perdre des yeux… Et je suis très heureux de pouvoir rencontrer Cécile Bidault lors du prochain Quai des bulles de Saint Malo !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: L'écorce des choses

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'écorce des choses".