Nulle part sur la terre de Michael Farris Smith, Pierre Demarty (Traduction)
(Desperation Road)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Killing79, le 24 août 2017 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Visites : 1 187 

Un peu d'humanité

Présentation de l'éditeur
Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n'a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe.
Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d'arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C'est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l'attendent.
Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues, dont les vies vont bientôt ne plus tenir qu'à un fil.


Mon avis: Voilà un livre qui porte vraiment bien son nom ! « Nulle part sur la terre » est un bon résumé de l’histoire et sa (belle) couverture en dit beaucoup sur l’univers.

D’emblée, on est propulsé dans un endroit retiré au fin fond de l’Amérique profonde. Dans ce décor de désolation, on va croiser le chemin de personnages, plutôt paumés eux aussi. Un évènement dramatique va les réunir. Dès lors, leurs destinées vont être liées et ils vont devoir se battre ensemble.

La beauté de ce texte tient dans les portraits assez réalistes des protagonistes. On entre très facilement en empathie avec ces écorchés de la vie. Même si le destin semble ne pas vouloir leur faire de cadeaux mais seulement s’acharner sur eux, ils développent chacun une part d’humanité admirable. Au milieu du néant, leurs sentiments vont être décuplés. Toujours à vif, leur colère, leurs ressentiments mais aussi leur bienveillance vont devenir les moteurs de leurs survies.

L’auteur retranscrit parfaitement l’atmosphère sombre entourant cette tragédie. Le lecteur se sent asphyxié à mesure que l’étau se referme sur les acteurs. Moi qui adore ce type d’ambiance, j’y ai donc trouvé mon compte. Seul le style de narration très descriptif peut être considéré comme un point noir. En effet, tous les gestes des personnages sont décortiqués avec précision et ces tournures m’ont un peu dérangé au début. Mais une fois l’action bien lancée, j’ai vite oublié ce détail et je me suis laissé emporter.

Michaël Farris Smith nous entraîne dans les tréfonds de la misère. Je ne conseille pas cette histoire à ceux qui veulent se faire du bien en lisant, même si du désespoir le plus profond peut parfois surgir une lumière qui fait chaud au cœur ! Et c’est en cela que cette aventure sur la condition humaine entre dans ma liste de mes belles trouvailles de romans noirs.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Nulle part sur la terre

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Nulle part sur la terre".