Un chat des rues nommé Bob de James Bowen

Un chat des rues nommé Bob de James Bowen

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Dirlandaise, le 2 mars 2017 (Québec, Inscrite le 28 août 2004, 64 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (19 583ème position).
Visites : 1 460 

Tout le monde mérite un ami

J’ai découvert cette magnifique histoire par hasard en explorant Youtube. Jamais je n’avais entendu parler de James Bowen ni de son chat Bob jusqu’à ce que je tombe sur eux il y a quelques semaines. Drogué et sans domicile fixe, James Bowen a mené une vie difficile durant une dizaine d’années jusqu’à ce qu’il trouve sur le palier de son immeuble un chat errant blessé et affamé. Convaincu que ce chat appartient à un des locataires, James passe son chemin mais le lendemain et les autres jours, le chat est toujours là. James décide de le recueillir et de le faire soigner en attendant de pouvoir le remettre en liberté. Mais le chat a adopté James et refuse de le quitter. Ainsi commence une belle histoire d’amitié entre ces deux êtres blessés par la vie et en manque d’affection. Bob illumine la vie de James et lui donne un raison de se lever le matin. Le chat devient le centre d’intérêt des passants à Covent Garden où James est musicien de rue, lui procurant de nombreux donateurs et monopolisant l’attention bienveillante des touristes. Il devient une vedette sur Youtube et un des chats les plus photographiés de Londres. Le couple atteint la célébrité mondiale lors de la sortie du livre témoignage et du film sur la vie du duo que forment les deux amis.

James Bowen raconte avec une sincérité profonde sa nouvelle vie avec Bob. Selon lui, le chat lui a sauvé la vie et depuis ce temps, il est devenu le centre de son existence. Non seulement Bob est devenu le meilleur ami de James mais il l’aide dans son travail devenant aussi son associé. C’est touchant et aussi parfois terrible de lire ce qui est arrivé à James au cours de sa vie. Heureusement, il peut maintenant compter sur Bob pour obtenir le réconfort et l’amour qui lui ont tellement manqué lors de passages particulièrement noirs de son existence.

Un beau livre qui fait du bien et aussi, qui fait prendre conscience des difficultés que doivent affronter les artistes de rue dans une ville comme Londres.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une belle amitié

9 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 47 ans) - 12 mai 2018

C’est en regardant le film « Un chat pour la vie », dont le doublage français est absolument catastrophique d’ailleurs, que j’ai appris qu’il s’agissait de l’adaptation inspirée du livre autobiographique de James Bowen.

Dès lors me voilà lancé dans la lecture de ce livre passionnant qui met en lumière l’extraordinaire amitié et complicité entre un ancien toxicomane sous méthadone et un chat errant. Tout d’abord leur rencontre fortuite mais néanmoins déjà porteuse de promesses positives malgré la précarité de James, puis cette vie à deux où ils vont rapidement apprendre à se connaître et surtout à s’aimer profondément.

Et que dire de l’intelligence de ce petit rouquin prénommé Bob ! Il existe bien des surdoués chez l’homme, alors pourquoi pas également dans le monde animal, et tout particulièrement chez les chiens et les chats, habitués au contact de l’homme.

L’auteur profite également de son livre pour dénoncer la méchanceté, la bêtise et la dureté d’une vie quotidienne dans une mégalopole comme Londres pour des personnes socialement et financièrement précaires, où chaque pièce de monnaie est comptée, et où l’on n'est pas forcément certain de manger trois repas par jour, tout cela étant bien loin en fait des préoccupations égoïstes de chacun.

Merci James et Bob pour cette magnifique leçon de vie.

Forums: Un chat des rues nommé Bob

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un chat des rues nommé Bob".