Aquarium de David Vann

Aquarium de David Vann
(Aquarium)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Killing79, le 6 janvier 2017 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 39 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (40 684ème position).
Visites : 1 144 

Aquarium familial

Présentation de l'éditeur
Caitlin, douze ans, habite avec sa mère dans un modeste appartement d'une banlieue de Seattle. Afin d'échapper à la solitude et à la grisaille de sa vie quotidienne, chaque jour, après l'école, elle court à l'aquarium pour se plonger dans les profondeurs du monde marin qui la fascine. Là, elle rencontre un vieil homme qui semble partager sa passion pour les poissons et devient peu à peu son confident. Mais la vie de Caitlin bascule le jour où sa mère découvre cette amitié et lui révèle le terrible secret qui les lie toutes deux à cet homme.


Mon avis: J’avais lu mon premier David Vann alors que je venais de débuter ma phase de passion des livres. Je n’avais donc pas beaucoup d’expérience littéraire et son « Sukkwan Island » m’avait laissé perplexe et un peu déçu. Je l’avais trouvé plat dans la narration et un brin ennuyeux mais le coup de théâtre central m’avait bouleversé, au point de rester éternellement gravé dans mes souvenirs. Je me devais donc de lui redonner une chance puisque je pressentais malgré tout un potentiel intéressant.

Je peux maintenant attester que c’était une bonne décision (oui, je m’auto congratule !) vu que cette fois-ci, j’ai rencontré ce que je cherchais. En effet, dans ce « Aquarium », l’auteur fait honneur à sa réputation. Il s’intéresse aux êtres humains et à leurs relations. Il nous fait donc entrer dans le cocon de leurs vies afin de percer au mieux leurs secrets. On suit les personnages dans leur quotidien et on se confronte à leurs drames. Les échanges entre eux sont d’une grande fragilité et le lecteur est constamment sous tension. Tout peut exploser d’un moment à un autre.

David Vann a su créer un environnement clos comme un aquarium. On a d’ailleurs du mal à respirer lorsqu’il nous fait subir cette pression continue. On cherche de l’air, on est oppressé et seuls quels éclats de colère violents permettent de dépressuriser. C’est un roman sombre, tendu, parfois brutal qui m’a rendu mal à l’aise mais qui m’a aussi magnétisé. Cet auteur sait donc creuser dans les méandres de la nature humaine pour en extraire le plus sinistre. Même s’il semble un peu plus optimiste que les autres, je préviens les futurs lecteurs qu’il ne faut pas s’attendre à des sourires ou de la gaieté quand on se lance dans ce livre ! Pour ma part, j’ai été ébranlé et j’ai aimé ça ! Après ce deuxième essai réussi, je continuerai donc d’explorer l’œuvre de ce spécialiste du roman noir psychologique.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Un peu glauque

6 étoiles

Critique de Saule (Bruxelles, Inscrit le 13 avril 2001, 53 ans) - 27 décembre 2018

Le cadre du livre est la banlieue de Seattle, une mère seule élève sa fille de douze ans et travaille dur sur les docks pour subvenir à ses besoins et ceux de sa fille. C'est l'aspect le plus intéressant du livre, ce portrait d'une "middle class" (entre middle class et classe défavorisée il me semble) dans une grande ville américaine. L'autre aspect du livre, c'est l'histoire de retrouvailles familiales difficiles. Et finalement il y a aussi une belle histoire d'amour entre deux jeunes filles, une amitié pure mais stigmatisée par le regard des adultes.

J'ai trouvé cette histoire familiale un peu glauque, en fait la mère ne m'a pas paru sympathique et les explications sur les poissons m'ont ennuyé.

Sans passion et sans ennui

5 étoiles

Critique de Saint Jean-Baptiste (Ottignies, Inscrit le 23 juillet 2003, 83 ans) - 15 août 2018

C’est un livre qui est bien construit, on tourne les pages avec plaisir mais, l’intrigue tient à très peu de chose : sans rien révéler de l’histoire, une femme s’est dévouée toute sa jeunesse pour soigner sa mère et, maintenant, elle passe toute sa vie à éduquer sa fille. Mais les choses ne se passent pas tout à fait comme elle le voudrait… Sa fille de 12 ans passe tous son temps à contempler les poissons de l’aquarium municipal et elle pourrait y faire des mauvaises rencontres…
L’ambiance du livre est au misérabilisme – un peu trop appuyé, à mon goût – et l’issue de l’histoire m’a parue cousue de fil blanc.
Il s’ajoute à l’intrigue, et sans aucune raison m’a-t-il semblé, une espèce de plaidoirie pour la tolérance vis à vis de mœurs très à la mode aujourd’hui.
J’ai eu l’impression que l’auteur était parti sur une bonne idée mais qu’au fil des pages il s’est trouvé à court d’inspiration.
Un livre qui se lit vite, sans passion, mais sans ennui non plus.

Forums: Aquarium

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Aquarium".