Philip K. Dick L'homme qui changea le futur de Anthony Peake

Philip K. Dick L'homme qui changea le futur de Anthony Peake

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par AmauryWatremez, le 4 octobre 2016 (Evreux, Inscrit le 3 novembre 2011, 48 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 727 

Dick et ses théories

Philip K. Dick est un des auteurs de Science-Fiction le plus fascinant du XXème siècle et aussi un de ceux au sujet duquel on trouve le plus de livres. Il aurait voulu être pleinement reconnu pour ses romans « mainstream » et est maintenant universellement célébré pour ses récits relevant de ce genre. C'est aussi un des écrivains les plus adaptés au cinéma depuis quelques années. Son œuvre fascine et des cinéaste parfois médiocres n'arrivent pas à abîmer la force des récits imaginés par le jumeau de Horselover Fat qui est le passeur des multiples théories de son créateur dans « l'Invasion divine ».

Ce sont les biographies de Lawrence Sutin et l'ouvrage d'Emmanuel Carrère littérairement plus intéressant qui demeurent les plus réussis, certainement celles s'approchant le plus de la personnalité de l'écrivain, d'un portrait proche du réel. Mais l'uchronique « Requiem pour Philip K. dick » de Michael Bishop, une uchronie dans le goût de « Ubik » qui ne raconte qu'en filigranes l'existence d'un Philip K. Dick un peu différent du nôtre, est encore plus audacieux et comprend encore mieux l'esprit de son œuvre, Dick y devenant une figure presque divine capable de voir tous les univers possibles.

Le livre d'Anthony Peake raconte divers épisodes déjà connus de la vie de Phil Dick d'un point de vue jamais abordé jusque là. Il est plus pragmatique dans son apréhension de la vie de l'auteur de « Minority Report ». il rectifie par exemple la vérité sur l'épisode de l'explosion suspecte du coffre de l'écrivain en 71. Il fut sans doute commis par Dick lui-même qui en avait perdu la clef, et qui entreposait dedans de la drogue qu'il revendait aux « freaks » squattant chez lui constamment dans ces années là pour arrondir ses fins de mois. Des fans de Dick étaient persuadés que la biographie un peu foutraque de Peake était annoncé par son sujet lui-même dans « A rebrousse-temps » à travers le personnage de l'anarque Thomas Peak.

Anthony Peake débute par une biographie classique et termine par l'inventaire de toutes les théories de K. Dick et leur prolongement possible ou leur crédibilité. On comprend en le lisant que le créateur de « Total Recall » n'était en rien délirant. Il s'inspire de la gnose en particulier et de tout le gnosticisme ainsi que de théories scientifiques tout ce qu'il y a de sérieuses, en particulier sur le temps. Ou pas. Car c'était peut-être aussi tout simplement un mystificateur de génie. Dick pouvait construire toute une théorie durant des heures et des heures avec ses interlocuteurs puis en changer totalement le lendemain, voire l'avoir complètement oubliée.

Emmanuel Carrère raconte aussi dans « Je suis vivant et vous êtes morts » les pseudo-tentatives de suicide de l'écrivain qui appelait au secours ses amis. Ceux-ci arrivaient à son secours paniqués le trouvant à écouter Schubert tranquillement sincèrement surpris de leur peur.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Philip K. Dick L'homme qui changea le futur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Philip K. Dick L'homme qui changea le futur".