Et on tuera tous les affreux de Boris Vian

Et on tuera tous les affreux de Boris Vian

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Duncan, le 22 février 2004 (Liège, Inscrit le 21 février 2004, 37 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 12 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (527ème position).
Visites : 7 523  (depuis Novembre 2007)

Prophétique

Prophétique

C'est toujours le mot que l'on utilise pour désigner un livre qui s'"attaque" au sujet du clonage reproductif, de l'eugénisme, de la recherche de beauté parfaite etc. mais " avant l'heure". ( Un peu comme dans "Le meilleur des mondes " d'Huxley )

Mais quand on ajoute à ça la joyeuse folie de Vernon Sullivan, son style sans digressions fastidieuses, on obtient un "thriller-polar-comique" mené tambour battant !

Et on se laisse entraîner avec bonheur dans les aventures de Rocky, enlevé un soir et obligé de "s'accoupler" avec une jeune femme magnifique... Il y a pire torture me direz-vous ! ( Et vous avez raison ;-) )

Mais quand on sait que Rocky a juré de rester vierge jusqu'à 20 ans et qu'il entend bien résister jusqu'au bout, ça complique l'affaire...

Et le voici parti dans une enquête assez folle sur un Dr Schultz aussi affable que machiavélique...

Et la fin "immorale" est vraiment plaisante !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

En avance...

9 étoiles

Critique de Ndeprez (, Inscrit le 22 décembre 2011, 42 ans) - 20 avril 2015

Avec ce Vernon Sullivan -Boris Vian on s'attend à lire une parodie des romans noirs américains très en vogue à l'époque.
"Et on tuera tous les affreux" est bien plus que ça.
Séparé en deux parties assez distinctes , ce roman vous plongera dans un premier temps dans un l'univers des discothèques (que Vian narre très souvent dans ses œuvres) pour y rencontrer Rocky un apollon voulant rester chaste jusqu'à ses 20 ans , il se fait enlever un soir et se fait trainer dans un endroit où ses ravisseurs tentent de le faire accoupler avec une créature de rêve.
L'enquête qu'il va mener avec des amis de beuverie lui fera découvrir de biens drôles de pratique médicale...

Particulièrement amusant " et on tuera tous les affreux" est aussi une salve sur l'eugénisme ce qui devait être assez novateur dans les années 40.
L'humour de Vian , comme d'habitude, fait souvent mouche.
Incontournable

Remède anti-déprime

9 étoiles

Critique de Ellane92 (Boulogne-Billancourt, Inscrite le 26 avril 2012, 43 ans) - 28 août 2013

Pastiche du roman noir américain et du roman d'anticipation sous couvert de critique de la société, ce petit livre plein d'actions et d'humour détonne par le sujet traité : l'eugénisme. Publié sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, ce livre est à rapprocher de "Elles ne se rendent pas compte" plutôt que de "J'irai cracher sur vos tombes" ou "Les morts ont tous la même peau", beaucoup plus sombres et provocants, ou des livres publiés sous le nom de Boris Vian.
Avec et à l'aide de son humour potache, "Et on tuera tous les affreux" traite de sujets graves sur un ton décalé. L'histoire est bien ficelée et pleine de rebondissements, la morale est sauve (enfin, si on peut dire) et, pour ceux qui apprécient, les dialogues, les digressions et les descriptions sont dignes d'un Boris Vian au meilleur de sa forme. Le livre est court et se lit vite, le sourire aux lèvres, le rire jamais très loin.
Ce n'est pas un grand roman, ou un beau roman, mais c'est une lecture aisée et intelligente qui, par son traitement, amuse son lecteur. Un bon moment en perspective !

Polar d'anticipation cocasse

7 étoiles

Critique de Nicolas D. (Lille, Inscrit le 19 octobre 2006, 36 ans) - 26 novembre 2012

Le narrateur et personnage principal, à la physionomie parfaite, se retrouve par la force des choses, et celle de ses agresseurs, seul en tenue d'Adam, dans une chambre meublée d'un lit seul...Surgit alors une femme, nue, aux mensurations divines dont l'unique intérêt réside en l'acte de copulation!
Tel est le point de départ de ce roman, amusant et plutôt bien ficelé, dans lequel le lecteur découvrira les tribulations de Rocky et de sa bande.

Un livre intéressant dans sa construction et son épilogue qui se lit d'une traite, en une soirée.
Pour les amateurs de l'auteur, attention, voyez davantage en ces lignes la plume de Vernon Sullivan que celle de Vian! Je le sais, je m'y suis fait prendre!


Brillant

9 étoiles

Critique de John (, Inscrit le 2 novembre 2010, 28 ans) - 6 avril 2012

Grand fan de Boris Vian, et on tuera tous les affreux est mon favori avec bien sûr l’Écume des jours.
L'humour de Boris Vian est au top, je n'ai cessé de sourire (& de rire) en le lisant.

L'intrigue est bien ficelée, le thème est drôle & tourne en dérision le projet arien des nazis, avec une chute & conclusion atypique, digne de Boris Vian

A tous les fans de Boris & aux autres, je vous conseille ce livre, très divertissant & amusant, & plus profond qu'il ne peut y paraître !

et je méprise tous les affreux!

8 étoiles

Critique de Prouprette (Lyon, Inscrite le 5 février 2006, 34 ans) - 9 novembre 2011

Je m'attaque à ce livre, après l'écume des jours, et au fil du livre mon impression est très changeante. Au départ j'adhère complètement, je retrouve un style que j'adore, des personnages (avec des prénoms pourris, certes!) qui motivent et entraînent. L'histoire est intrigante.
Puis vient un passage que j'encaisse mal...ça se bat, on sait pas trop pourquoi, une embrouille avec des frères Caviar et des bagarres de boîtes de nuit...bof.
J'insiste quand même, et là toute l'histoire prend son sens et son intérêt. Je trouve le sujet super osé et intéressant, et la réflexion ultime pousse le lecteur à remettre en question son propre positionnement face à la beauté et ce qu'on en attend.

Enfin bref, tout ca pour dire que j'ai beaucoup aimé^^

Que du plaisir !

10 étoiles

Critique de Maxibapt (, Inscrit le 23 août 2009, 46 ans) - 13 juin 2011

Livre qui se lit en une soirée et qui donne la patate !

C'est apparemment sans prétention mais en fait c'est juste une très grande réussite. Un condensé de plusieurs genres littéraires, bourré d'action et d'humour avec en prime un peu de cul.

Le meilleur des Sullivan et un des rares livres que j'ai lu plusieurs fois.

Du Vian dissimulé

7 étoiles

Critique de Tommyvercetti (Clermont-Ferrand, Inscrit le 18 décembre 2006, 30 ans) - 11 octobre 2009

En fait, j'ai lu ce livre après avoir déjà lu L'Ecume des Jours et L'Herbe Rouge, donc j'ai été... déçu. Mais juste au départ, alors que je me rendais compte que ce n'était pas ce à quoi je m'attendais ; forcément, ce livre n'est pas dans la lignée des derniers cités, il est beaucoup plus... "sain d'esprit". En fait, même si on retrouve la patte de Vian dans la façon dont interagissent les personnages, et leurs réactions et façon d'être, ce livre suit une histoire, une intrigue ; c'est un vrai policier qui n'a pas grand chose de vraiment extravagant. L'intérêt y est tout de même, car les traits d'esprit ne manquent pas, le thème général est bien choisi et passe un message capital, surtout dans la chute, et l'écriture est un régal à lire, mais l'histoire en général, le livre pris dans sa globalité, avec sa narration et ses rebondissements est plutôt ordinaire. ça ressemble juste à un polar américain qui marche bien.

Agréable...

8 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 50 ans) - 4 septembre 2008

C'est le premier Vernon Sullivan alias Boris Vian que je lis. Les autres romans de Boris Vian que j'ai lus sont ses "classiques" (genre "L'herbe rouge"). J'ai trouvé cette parodie de polar noir assez réussie. C'est un mélange de San Antonio, de SF, de Léo Malet (façon Latimer). L'histoire est plaisante, l'humour sympathique et la fin originale et laissant plusieurs interprétations possibles. Un bon livre d'été.

Du grand Art !

10 étoiles

Critique de Laurent63 (AMBERT, Inscrit le 15 avril 2005, 44 ans) - 18 août 2007

Que dire de plus d'un livre qui est plébiscité, si ce n'est que c'est un chef d'oeuvre. Boris Vian réussit un coup de maître en maniant avec beaucoup d'habilité l'humour et le suspense. Il aborde le sujet délicat de l'eugénisme et du clonage, il arrive à nous faire rire malgré tout.
On s'attache à ses personnages et on a envie d'en lire plus. La fin est pleine d'humour tout à fait digne de ce roman. Beaucoup de talent et de savoir dans ce livre.
Il faut le lire absolument, c'est une référence...

Déjanté!

9 étoiles

Critique de Mr Grieves (, Inscrit le 16 mars 2007, 31 ans) - 26 mars 2007

Un livre à part je trouve dans l'oeuvre de Boris Vian, et mon préféré aussi. On est loin des romans assez "noirs" que sont "J'irai cracher sur vos tombes" et "Les morts ont tous la même peau". Une violente contre-utopie comme le dit Giny, oui, mais surtout un livre avec beaucoup d'humour et qui va à 100 à l'heure. On retrouve tout de suite le style particulier de l'auteur mais avec un petit quelque chose en plus auquel on n'était pas habitués. De l'action, des courses poursuites, du sexe... assez basique tout ça me direz-vous? Oui, mais avec quel talent!

Un roman à conseiller à tous ceux qui ne connaissent l'auteur que par "L'écume des jours" ou "J'irai cracher sur vos tombes".

un livre pas seulement

10 étoiles

Critique de Giny (Casablanca, Inscrite le 26 avril 2005, 30 ans) - 26 avril 2005

Humble admiratrice du grand Vernon Sullivan alias Boris Vian, je pense que ce livre, comme tous ceux qu'il a écrit précédemment, recèle également une sombre analyse de la société des années 40. A mon avis, sous le pastiche du roman de détectives basique, la contre-utopie est très violente

Forums: Et on tuera tous les affreux

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Et on tuera tous les affreux".