Les arts plastiques au maroc. - tome I de Abdelali Najah

Les arts plastiques au maroc. - tome I de Abdelali Najah

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Arts (peinture, sculpture, etc...)

Critiqué par Najah, le 5 septembre 2015 (El Jadida, Inscrit le 30 avril 2013, 56 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 1 124 

Les Arts plastiques au Maroc, Tome I - Abdelali Najah

L’écrivain Abdelali Najah vient de publier son deuxième ouvrage intitulé « Les Arts plastiques au Maroc »- Tome I, aux Editions Edilivre à Paris (2015).

Le livre se compose d’une introduction, un avant-propos de François Giveri artiste peintre et ancien conservateur en chef du patrimoine, spécialité musées – art moderne et contemporain, les premières rencontres d’Art Actuel à Mazagan Beach Resort les 26, 27 et 28 février 2010, un débat sur la Peinture marocaine d’hier et d’aujourd’hui, avec les artistes peintres Nawal Sekkat, Jean-Pierre GROSSE et Cherifa RABEH GROSSE Chems Galerie, Ahlam Lemseffer, et des lectures sur les œuvres d’une pléiade d’artistes marocain(e)s majeur(e)s en l’occurrence Abdel Karim Elazhar, Mhamed Elaadi, Afif Bennani, Nawal Sekkat et François Giveri.

Dans l’introduction, l’auteur nous explique les motifs qui l’ont poussé à écrire un livre sur les Arts plastiques au Maroc, en disant : « La scène artistique marocaine connaît depuis une décennie, une singulière renaissance plastique avec l’ouverture de nombreuses galeries ; des événements de taille consacrés à l’art ; des expositions d’artistes marocains à l’étranger, et des critiques d’art assez bien informés. Tous les ingrédients d’une excellente recette artistique sont présents, même si l’art au Maroc date d’un peu moins d’un demi-siècle.
De par la censure théologique des arts plastiques dans la culture arabe, cette naissance tardive rendit la tâche de l’artiste peintre très composite, voire complexe, attendu qu’il fut obligé de créer une Histoire de l’art ; une Histoire de l’art née en Occident. Il dut donc se frayer un chemin singulier, et même original, en ouvrant la voie à un discours plastique convoité, mais refoulé par la culture arabe. »

En adoptant « la démarche butorienne », l’auteur interpelle aussi les toiles et les sculptures afin que ses dernières se mettent à prendre la parole. Il interroge les œuvres artistiques et monte une mise en scène figurative qui puise dans l’imaginaire culturel, ouvrant ainsi la voie à une innovation de styles et de thème. Peut-on vraiment ôter l’image de la réalité ? L’important aussi consiste à voir la façon dans laquelle « les éléments fonctionnent à l’intérieur de l’image, dont les images fonctionnent entre elles et dont elles fonctionnent avec le livre, » comme Michel Butor l’a déjà souligné.

Reste à signaler que le livre « Les Arts plastiques au Maroc »-Tome II, sera publié la fin de l’année 2015.

Abdelali Najah a suivi des hautes études en sociologie au Maroc et en France. Il est journaliste et écrivain dans la presse et les revues arabes et françaises. Il a déjà publié son premier livre intitulé « MAZAGAN » (Editions Edilivre, Paris, mars 2015, 168 pages).

Message de la modération : Edilivre n'est pas un éditeur à compte d'éditeur - Présentation du livre par l'auteur

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les arts plastiques au maroc. - tome I

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les arts plastiques au maroc. - tome I".