Richard III - Roméo et Juliette - Hamlet de William Shakespeare

Richard III - Roméo et Juliette - Hamlet de William Shakespeare

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Vince92, le 4 novembre 2015 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 531 

Trois tragédies de Shakespeare

Première incursion dans le théâtre shakespearien avec la lecture de ces trois tragédies écrites à la charnière des XVI e et XVI e siècles. Ces trois pièces comptent parmi les plus connues du plus célèbre écrivain anglais, et, même si le théâtre classique n’est pas habituellement ma tasse de thé selon l’expression consacrée, je me devais de combler une lacune qui durait depuis trop longtemps.
Richard III : au sortir de la Guerre des Deux Roses, Gloucester, personnage machiavélien par essence utilise tous les moyens en sa possession pour parvenir à ses fins et au trône d’Angleterre. Parmi ces moyens est le meurtre qu’il pratique à grande échelle : son frère, sa femme, ses jeunes neveux, les anciens opposant lors de la guerre, tous passent de vie à trépas, même Buckingham, l’ancien allié désormais rebelle au nouveau roi à cause d’une promesse non tenue. La trame de l’histoire est assez difficile à suivre à cause de la multiplicité des personnages, mais elle est, sur la base d’événements historiques vraisemblables, si ce n‘est véritables, captivante. Le lecteur est témoin des manœuvres de Gloucester, bientôt Richard III, pour s’emparer du trône et on s’imagine combien la représentation de la pièce sur les planches doit procurer de satisfaction au spectateur aux premières loges de toutes les manifestations de la nature humaine… trahison, désespoir, déception, haine… c’est sans doute la force de l’écriture de Shakespeare que de permettre au lecteur de se représenter précisément les scènes les plus dramatiques. Histoire universelle de l’ambition et du jeu du pouvoir qui ne connaît ni la commisération, ni la pitié, Richard III est une pièce d’une grande intensité, à la hauteur du statut de classique de Shakespeare.
Roméo et Juliette : en entamant la lecture de ce drame dont tout le monde a un jour entendu parler, je craignais de subir une histoire tellement ressassée, tombée dans le commun, qu’elle en aurait perdu de son intérêt. Or, il faut bien avouer que le texte de Shakespeare est une fois encore à la hauteur de sa renommée. La trame du récit, la progression dans l’intensité des relations entre les personnages, la logique implacable de leur actes font que le lecteur assiste impuissant mais avec avidité au terrible drame qui se joue à mesure qu’il progresse dans la lecture de ce chef-d’œuvre classique, digne des plus grands auteurs antiques.
Hamlet : je n’ai en revanche pas goûté la lecture d’Hamlet au point de l’interrompre à la moitié environ, m’ennuyant fermement dans les développements grand-guignolesques aux limites de la comédie. Les développements humoristiques s’insèrent avec lourdeur, certains personnages sont agaçant et même Hamlet est bien ennuyeux. Décidant de rester sur la bonne impression des deux textes précédents, j’ai donc décidé de suspendre la lecture de la pièce non sans une pointe de culpabilité dans la mesure où les commentaires et les certaines des critiques en font une pièce centrale de l’œuvre de William Shakespeare. Sans doute y reviendrai-je plus tard…

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Richard III - Roméo et Juliette - Hamlet

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Richard III - Roméo et Juliette - Hamlet".