Kane (Tome 1): L'intégrale de Karl Edward Wagner

Kane (Tome 1): L'intégrale de Karl Edward Wagner
(Dark crusade)

Catégorie(s) : Littérature => Fantasy, Horreur, SF et Fantastique

Critiqué par Nabu, le 14 juin 2015 (Paris, Inscrit le 26 février 2005, 31 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 558 

La vieille fantasy des 70 a encore son mot à dire.

Kane est une œuvre de fantasy écrite par Karl Edward Wagner dans les années 70. L’auteur se voulait nihiliste, cela se ressent avec son personnage de son œuvre principale : Kane. A noter que l’auteur est mort d’alcoolisme à l’âge de 48 ans.

Kane apparaît donc chez Folio SF dans des intégrales. Celui que je vous critique est le tome 1 et regroupe les romans « La Pierre de sang » et « La croisade des ténèbres ». Les deux autres intégrales regroupent 15 nouvelles et des poèmes où Kane apparaît.

Bref, pourquoi ressent-on ce nihilisme chez Kane et dans l’œuvre éponyme ? Car ce mec immortel, savant, sorcier et super guerrier veut asservir l’humanité et prendre les humains pour ses pions. Il est blasé de tout, ne connait pas l’amitié et de manière générale connaît peu de sentiments.

Kane est une œuvre de fantasy loin d’être inintéressante. On sort des sentiers battus avec un homme qui a déjà acquis une puissance énorme et dont le but unique est de diriger l’humanité à très grande échelle.

Kane est donc un général hors pair, un combattant exceptionnel, un érudit avisé mais Kane est aussi un mec chiant à crever et c’est là que le bât blesse. L’auteur se détache bien de la concurrence de l’époque en ne construisant pas son personnage comme les autres écrivains, à savoir « X était un jeune bûcheron/soldat/barbare et il s’engage dans la quête Y pour devenir une légende Z ».

Le concept est plutôt intéressant. Par contre, le fait qu’il n’ait pas d’égal conduit au fait qu’il ne rencontre que très peu d’adversité et on se retrouve donc vite à se faire chier. Personne ne trouve grâce à ses yeux, il ne construit aucune amitié et quand il le fait, celle-ci n’est jamais décrite. C’est d’ailleurs assez troublant car les personnages secondaires sont très mal dépeints contrairement aux situations et aux contextes qui eux, prennent vraiment vie dans notre esprit grâce à la plume fine de Karl Edward Wagner.

En bref, Kane est un livre que je suis content d’avoir lu car il apporte un point de vue différent à cette fantasy des années 70 mais il ne restera pas un souvenir mémorable. Je reste néanmoins agréablement surpris par la qualité d’écriture. Les 750 pages ont été très digestes bien que longues, il est juste dommage que l’auteur n’ait pas réussi à intégrer une dimension de fun et d’épique.

Je remarque que plus je lis des romans de fantasy des années 70-80, plus je m’aperçois qu’il y manquait certaines choses (fun, violence, développement de personnages secondaires…). Mais la qualité de l’écriture était toujours au rendez-vous. C’était mieux avant ? Je ne pense pas mais les exigences sur la qualité d’écriture étaient peut-être plus hautes ou bien les livres moins bien écrits ont disparu de la circulation.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Kane

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Kane (Tome 1): L'intégrale

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Kane (Tome 1): L'intégrale".