Au nom du père de Françoise Bourdin

Au nom du père de Françoise Bourdin

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Sotelo, le 22 avril 2015 (Sèvres, Inscrit le 25 mars 2013, 38 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (44 406ème position).
Visites : 2 888 

Anecdotique.

Gabriel Larcher est un ancien champion de Formule 1. Incroyablement vaniteux et méprisant, son égoïsme a profondément marqué sa famille. Deux de ses enfants, Dan et Valentine, ont voulu marcher sur ses traces mais n'ont gagné que mépris et remontrances de la part de leur père. Son troisième enfant, Nicolas, a préféré choisir une voie complètement différente, la médecine, ce qui entraîne également des conflits avec son père. Et enfin sa femme, Albane, cache un grand secret qui risque de bouleverser la vie de toute la famille. Un roman qui aurait pu être intéressant, qui aurait pu proposer une réflexion pertinente sur l'influence des parents sur leurs enfants, mais qui malheureusement ne va pas assez loin. Les enjeux dramatiques sont un peu trop légers, le final s'avère très prévisible et trop convenu. Dommage.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Baume à l'âme

8 étoiles

Critique de Lolo26 (ROMANS SUR ISERE, Inscrit le 16 novembre 2016, 54 ans) - 19 février 2021

On peut toujours voir le verre à moitié vide et être dans la frustration d'une histoire à la fin, peut-être pas convenue mais prévisible. Mais s'attacher à lire un livre de Françoise Bourdin, c'est d'emblée être sensible à cet univers-là. "Au nom du père", comme l'ensemble de son œuvre, nous permet d'explorer des situations de vie, et surtout de s'inspirer selon notre sensibilité de certaines psychologies des différents personnages pour nos vécus à chacun. Ce n'est certainement pas la volonté de l'auteur que ses oeuvres soient des réceptacles de préceptes à adopter ou à suivre, mais à chacun dans ce monde de tensions extrêmes, de violences latentes de pouvoir en prendre ce dont il en a envie. Cela fait du bien de lire, de s'approprier ces valeurs distillées avec élégance dans ses romans.

Forums: Au nom du père

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Au nom du père".