Jours tranquilles à Manhattan de Marilyn French

Jours tranquilles à Manhattan de Marilyn French
(My summer with George)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par CC.RIDER, le 18 avril 2015 (Inscrit le 31 octobre 2005, 60 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (20 720ème position).
Visites : 744 

Une vie de femme

A New-York, Elsa Shutz, qui a écrit des dizaines de romans à l'eau de rose sous le pseudonyme d'Hermione Beldame, se retrouve à 55 ans à la croisée des chemins. Partie de rien, elle a réussi au-delà de ses espérances. Elle est riche, célèbre, deux fois veuve et deux fois divorcée. Elle pensait ne plus rien avoir à espérer de l'amour quand elle rencontra un certain George qui fit battre son cœur, qui l'attira fortement mais qui sembla assez décevant dès le début. Il lui donnait des rendez-vous, les annulait, lui préférant des réunions de travail et des séminaires. Il discutait avec elle mais n'avait jamais un geste tendre. Il finit même par l'abandonner pour retourner dans le Sud des Etats-Unis. Cette brève rencontre, cet amour frustrant et inachevé troubla Elsa au point de l'amener à replonger dans ses souvenirs et à se repasser toute l'histoire de sa vie. De son enfance pauvre auprès d'une mère aimante mais tyrannique jusqu'à ses succès littéraires en passant par son court passage à l'Université avec sa première expérience amoureuse.
« Jours tranquilles à Manhattan » est un roman psychologique et sentimental qui ne tombe jamais dans l'eau de rose et dans la mièvrerie. Avec finesse et intelligence, Marilyn French nous y conte la vie d'une femme depuis les années 50 jusqu'à nos jours avec ses joies, ses peines, ses compagnons, ses amies, les accouchements, la maladie, les divorces, la mort de deux conjoints. La vraie vie à la fois belle et moche, facile et difficile, exaltante et morne. L'écriture est agréable à lire, simple et efficace. Le personnage d'Elsa est attachant car il est facile de s'identifier à lui. De plus, le cadre et la réalité de la vie plutôt difficile vers le milieu de l'autre siècle est fort bien rendu tout comme le contraste avec l'ambiance survoltée de New-York. Un roman très réussi qui se lit avec plaisir car il pose les questions essentielles, la vie, la mort, la jeunesse, la vieillesse, l'amour, l'amitié, etc...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Jours tranquilles à Manhattan [Texte imprimé] Marilyn French trad. de l'américain par Philippe Rouard
    de French, Marilyn Rouard, Philippe (Traducteur)
    Ramsay
    ISBN : 9782841142705 ; EUR 19,67 ; 28/05/1997 ; 330 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Jours tranquilles

8 étoiles

Critique de Monocle (tournai, Inscrit le 19 février 2010, 58 ans) - 2 décembre 2017

Voici l’histoire : Une auteure de romans d’amour (aussi appelés « à l’eau de rose ») raconte sa vie passée, présente ainsi que ses fantasmes. Elle approche de la soixantaine mais la réussite maquille sa vie : Porsche dans le garage, appartement avec vue à New-York, résidence secondaire à la plage dans le sud et des amis plein l’agenda.
Chaque année, elle pond son œuf ; à savoir un livre calibré sur mesure, qui raconte ce qu’on attend de lui et qui assure à sa créatrice le renouvellement de son confort et du luxe dont elle aime s’entourer.
L’heure a sonné où elle se sent seule, entourée sur commande mais seule quand même. Quelqu’un est absent. Elle sort beaucoup mais se rend compte que si elle devait manger chez elle, il manquerait un couvert à table.


Je cherche encore qui m’a recommandé ce livre pour le remercier.
Ce curieux roman atypique avait tout pour me déplaire et pourtant par un style pointu et de qualité il a réussi à gagner ma cause. J’ai beaucoup aimé et j’irai encore fouiller dans la bibliographie de Marilyn French.

Forums: Jours tranquilles à Manhattan

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Jours tranquilles à Manhattan".