Monsieur Mozart se réveille de Eva BARONSKY

Monsieur Mozart se réveille de Eva BARONSKY
(Herr Mozart wacht auf)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Pucksimberg, le 6 janvier 2015 (Toulon, Inscrit le 14 août 2011, 41 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (43 846ème position).
Visites : 3 082 

Mozart parachuté au 21ème siècle

Le roman s’ouvre sur l’agonie de Mozart qui vit ses dernières heures. A son réveil, il se retrouve dans un espace qu’il ne comprend pas, qu’il ne parvient pas à totalement décrypter. Il est en plein 21ème siècle, à Vienne. Il reconnaît vaguement le quartier qui entoure la cathédrale, mais se trouve déconcerté face au métro, aux téléphones, aux voitures … Les autrichiens qui le croisent le prennent pour un original ou bien un clochard. Il doit tout d’abord apprendre à se familiariser avec ce monde du futur et arriver à subvenir à ses besoins en cachant son identité, car qui le croirait ? Ses mésaventures professionnelles amusent le lecteur. Quel choc pour les oreilles de Mozart lorsqu’il se retrouve confronté à du jazz !

L’on pourrait s’attendre à lire un roman loufoque, un scénario pour un film original, il n’en est rien. Certaines scènes vont prêter à rire, mais ce n’est vraiment pas l’essentiel. Certaines scènes sont très touchantes et d’autres parviennent à communiquer la panique de cet homme plongé dans un univers qui n’est plus le sien. On le voit désemparé et impuissant. Ce n’est pas pour autant que l’on bascule dans le pathos. Le lecteur est véritablement captivé par cette histoire dynamique, aux dialogues vifs et décalés, évidemment Mozart ne possède pas tout le vocabulaire et les concepts nécessaires pour converser avec l’homme de notre siècle.

Le texte est bien rédigé et pas aussi léger que ce qu’on aurait pu imaginer. Eva Baronsky a le sens du rythme et parvient à nous plonger totalement dans cette histoire et l’on a de grandes difficultés à poser le roman pour faire autre chose. Ce texte est un bon divertissement qui nous permet de côtoyer pendant quelques heures l’un des plus grands musiciens. La structure même du roman est significative et témoigne de la rigueur de l’auteur.

C’est une belle surprise qui permet de se détendre avec cette histoire originale et très plaisante à lire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Laissez sonner...

5 étoiles

Critique de Cecezi (Bourg-en-Bresse, Inscrit le 3 mars 2010, 41 ans) - 18 avril 2015

La lecture de ce roman ne m'a pas emballé, contrairement à la critique précédente. J'ai trouvé l'ensemble bien répétitif. Les scènes de décalage entre la société du XVIIIè et la nôtre sont assez attendues (cd, portable et autre téléphones). Quelques approximations musicales, des lourdeurs (perception musicale du pseudo-Mozart), une fin ambiguë à souhait comme je ne les apprécie pas trop (pseudo-fantastique), des relations entre les personnages assez caricaturales...
Bref, amener Mozart dans notre époque (ou un quelqu'un se prenant pour lui...), c'est une idée qui peut être intéressante (pas très novatrice, toutefois), mais ça ne suffit pas à faire un bon roman, malgré quelques scènes plus amusantes.

Forums: Monsieur Mozart se réveille

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Monsieur Mozart se réveille".