Comment sommes-nous devenus si cons ? de Alain Bentolila

Comment sommes-nous devenus si cons ? de Alain Bentolila

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par CHALOT, le 19 septembre 2014 (Inscrit le 5 novembre 2009, 71 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 563 

passionnant et argumenté

« Comment sommes-nous
devenus si cons ?
livre d’Alain Bentolila
First éditions
183 pages
Septembre 2014

Au-delà de la colère…..

Le titre accrocheur est étonnant, venant d’Alain Bentolila, linguiste apprécié.
Il s’agit évidemment d’un titre plein : dès les premières lignes le lecteur s’aperçoit qu’il possède un document intéressant, fouillé et argumenté et non un simple manifeste.
L’auteur s’attaque à notre intelligence collective mise en péril, dangereusement par le repli identitaire, l’entre soi et une certaine paresse intellectuelle qui nous fait « surfer » sur internet, réduire à quelques centaines de mots notre champ lexical.
L’auteur s’en prend aux politiques qui, tentés par le populisme n’argumentent pas.
Ils masquent une indigence de pensée en se servant d’une « rhétorique de bazar »
Le trait est dur mais ni grossier, ni proclamatoire.
Alain Bentolila qui est aussi un chercheur s’appuie sur une enquête et une analyse des discours.
Ce n’est pas de l’indignation dont il s’agit mais de la résistance :
« Il est si facile de s’indigner, surtout lorsqu’on est quelques milliers à scander des slogans sur une place ou sur des réseaux sociaux. Il est infiniment plus difficile de résister en agissant chacun au coin de sa rue ; en construisant chacun pierre après pierre des projets utiles que l’on pourra partager. »
Cela ne veut pas dire que la manifestation est inutile si elle est une continuation d’un travail de terrain.
La culture avec un grand c doit être accessible à tous .
A quoi sert l’école si tout est joué à la naissance comme l’affirment certains.
L’école doit être un lieu de résilience permettant à des enfants-élèves de milieux modestes très modestes, de réussir.
Il faut redonner le goût de l’effort.
L’auteur en appelle à l’intelligence, au refus du faux débat entre « modernistes » et « conservateurs ».
Quant au numérique, s’il n’est pas intégré dans le cadre d’une démarche pédagogique rigoureuse, il restera un outil gadget.
« …. refusons ce rêve d’une classe dans laquelle chaque élève irait chercher tout seul ses informations au gré de ses désirs, de ses envies ou des tentations qui lui sont proposées » par des moteurs de recherche qui ont leur propre classement par audience et non par rigueur scientifique.
La rigueur, l’écoute de l’autre, l’argumentation grâce à une meilleure maîtrise de la langue comme vecteur d’échange et de co-construction constituent des outils au service d’une démarche qui rejette la passivité, le communautarisme et une vision « tronquée et stéréotypée » ».

Jean-François Chalot

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Comment sommes-nous devenus si cons ?

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Comment sommes-nous devenus si cons ?".