Les sortilèges de la cité perdue de Lincoln Child, Douglas Preston

Les sortilèges de la cité perdue de Lincoln Child, Douglas Preston
(Thunderhead)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Chris, le 29 mai 2014 (Bruxelles, Inscrite le 30 décembre 2003, 44 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 7 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (39 445ème position).
Visites : 906 

Thriller archéologique

Il s'agit d'une réédition d'un des premiers livres de Preston & Child. Si comme moi vous avez déjà lu d'autres titres, ne vous étonnez pas de connaître déjà certains personnages.

Nora, archéologue, décide, suite à la découverte d'une lettre de son père, de mettre sur pieds une expédition archéologique. En effet, dans sa lettre, il dit avoir découvert une cité perdue, Quivira. A force de persuasion, l'expédition se monte et part mais la cité recèle des secrets qui seront mortels. Dans l'équipe, Sloane, une figure forte et entêtée, prête à mettre la vie des autres en péril. Que vont-ils trouver sur place exactement? La suite dans le livre ...

Très bon suspense mais j'avoue préférer la collection avec l'inspecteur Pendergast. On sent bien qu'il s'agit d'un des premiers livres écrits à deux. A recommander aux inconditionnels des auteurs.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Ruines, meurtres et poteries

5 étoiles

Critique de Koolasuchus (Laon, Inscrit le 10 décembre 2011, 28 ans) - 18 janvier 2018

Le début du roman m'avais plutôt mis l'eau à la bouche, une cité mystérieuse, des hommes-bêtes, une malédiction..., et puis plus j'avançais plus je trouvais que cela avait tendance à trainer en longueur et que l'intrigue était loin d'être aussi prometteuse que je ne le pensais. En effet, ce n'est pas une mauvaise histoire car il y a plusieurs éléments intéressants comme le cadre ou bien les différentes théories échafaudées autour des Anasazis qui, même si elles sont totalement inventées, restent crédibles, mais les différents personnages ne m'ont pas inspiré plus de sympathie que cela, il y a pas mal de passages à vide et je ne pensais pas que le côté fantastique serait aussi peu prononcé j'avais donc vraiment hâte d'arriver à la fin.


Ainsi, même si j'ai bien aimé le mélange entre archéologie et suspense c'est malheureusement un roman qui ne m'aura pas vraiment marqué, dommage.

Forums: Les sortilèges de la cité perdue

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Les sortilèges de la cité perdue".