Les proies de Thomas Cullinan

Les proies de Thomas Cullinan
(The Beguiled)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Bookivore, le 17 mars 2014 (MENUCOURT, Inscrit le 25 juin 2006, 35 ans)
La note : 10 étoiles
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 1 458 

Un coq entouré de poules

47 ans...c'est le temps qu'il aura fallu attendre pour, enfin, avoir droit à une traduction française de ce roman. "Les Proies", de Thomas Cullinan, est sorti en version française l'an dernier, et tout récemment, il y a quelques semaines, en poche, chez Rivages/Noir, mais ce roman assez épais (près de 700 pages en poche) date mis à part ça de 1966.
L'histoire est assez connue, compte tenu que le roman a été adapté au cinéma en 1971 par Don Siegel, avec Clint Eastwood et Geraldine Page, et que même si le roman n'a pas été traduit en français pendant quasiment 50 ans, le film, lui, est sorti chez nous en temps et en heure. Bon, il n'a pas été un franc succès commercial, ce film, mais c'est en majeure partie parce qu'il est sorti à une époque où Eastwood (alors tout juste jeune réalisateur, 1971 est l'année de sortie du premier film qu'il a réalisé) était connu pour ses rôles de flics durs ou de cowboys solitaires également durs (il avait aussi joué dans quelques films de guerre où il tenait le rôle du brave soldat/sous-officier un peu dur).
Forcément, un film comme "Les Proies", qui tient plus de la tragédie et du roman gothique (c’en est un) que du film usuel à la Eastwood circa 1971, ça ne risquait pas de plaire aux fans. Sorti 10 ans plus tard, le film aurait eu plus de chances, mais, manque de pot, 10 ans plus tard aurait, aussi, été trop tard, ça n'était plus trop le style de film qu'on faisait alors.
Mais revenons au roman. Il est juste remarquable, ce roman, et bien que son personnage principal soit un soldat Nordiste du nom de John McBurney, chaque chapitre est centré sur un (ou plutôt, une) des autres personnages principaux, avec le nom du personnage en tête de chapitre et un système de narration à la première personne. Un récit partagé en plusieurs narratrices, quoi.
L'histoire ? OK. L'action se passe pendant la guerre de Sécession, en territoire sudiste. John McBurney, soldat Yankee, Nordiste, et, donc, en territoire ennemi, est blessé, inconscient. Une jeune fille, vivant dans une pension de jeunes filles situé non loin, le découvre, et le ramène à la pension, où, malgré son uniforme prouvant qu'il fait partie du camp adverse, il est soigné, hébergé, retapé. La directrice de la pension envisage d'ailleurs de le soigner suffisamment pour qu'il soit en totale forme quand elle préviendra l'armée confédérée qu'un Yankee est chez eux, afin qu'ils viennent le chercher et le faire prisonnier.
McBurney se refait une santé, et va très vite essayer de tirer profit de sa situation : unique homme, qui plus est jeune (il a vingt ans, à peine), et pas vilain, il va se comporter comme un coq dans un poulailler, un loup dans la bergerie, et essayer de profiter au maximum de ses atouts afin de séduire ces dames et tenter de s'en tirer sans trop de mal. Mais il ne faudrait pas oublier qu'il est un soldat nordiste blessé et en plein territoire ennemi, chez l'ennemi, non plus...

Un grand roman, sombre, gothique, qui donnera lieu à un film terriblement sombre et gothique aussi, totalement éloigné des productions cinéma dont Eastwood et le réalisateur Don Siegel ("L'Inspecteur Harry", "L'Evadé D'Alcatraz", "Sierra Torride") étaient les spécialistes. Une tragédie à la Bergman dans un cadre proche des romans de Margaret Mitchell ("Autant En Emporte Le Vent"), un anti-héros cynique qui va, progressivement, tomber dans le panneau, et un drame qui bascule, progressivement, dans la noirceur la plus totale... Le film est grandiose, le roman ne l'est pas moins, si ce n'est plus. A lire.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Les proies

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  les proies de Thomas Cunigan 1 Jironépalia 25 septembre 2017 @ 20:36

Autres discussion autour de Les proies »