Le Pilote à l'Edelweiss, Tome 3 : Walburga de Yann (Scénario), Romain Hugault (Dessin)

Le Pilote à l'Edelweiss, Tome 3 : Walburga de Yann (Scénario), Romain Hugault (Dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Aventures, policiers et thrillers , Bande dessinée => Légende, contes et histoire

Critiqué par JulesRomans, le 26 novembre 2013 (Nantes, Inscrit le 29 juillet 2012, 59 ans)
La note : 9 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (18 351ème position).
Visites : 1 397 

Si Walburga fut aux temps médiévaux une sainte, fille d’un seigneur saxon, ici Walburga serait plutôt une sinti fille du roi Rāma divinité hindoue

On découvre enfin qui est vraiment cette redondante figure féminine de Walburga et combien un des deux frères jumeaux s’est conduit sans filtre avec cette gitane. Depuis la fin de la Belle époque et durant toute la Grande Guerre les deux jumeaux agissent en tenant compte des prédictions qu’elle leur a faites dans la maison de leur père vers 1910 alors qu’elle servait de modèle à ce dernier, un peintre.

Les fanas de l’aviation ont bien accroché avec cette série, d’autant que les deux auteurs ne leur étaient pas méconnus. Ceux qui s’intéressent à la BD historique et pas seulement à la Première Guerre ont emboîté le pas. Les éléments fictionnels s’imbriquent parfaitement dans l’univers historique et de dernier tome d’une série de trois albums se clôt de façon magistrale. En effet il adapte l’exploit que fit Charles Godefroy début août 1919 en faisant passer son avion sous (sic) l’Arc de triomphe pour protester que le 14 juillet 1919 il n’avait pas été autorisé aux aviateurs de survoler Paris. En effet ils défilèrent à pied.

Sur le sujet, pour une fois en matière d’histoire, on peut vraiment faire confiance à la page de wikipedia http://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Godefroy

Si des marins furent aussi frustrés, mais de leur part un acte individuel, comme celui de Charles Godefroy, était plus difficilement envisageable. Nous laissons le soin à un scénariste de BD de l’imaginer.

On note page 26 la mise en scène d'un combat de Georges Carpentier sur un terrain d'aviation. Le graphisme est très réaliste et il renvoie un peu à celui produit par les peintres aux armées de la Grande Guerre.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Le pilote à l'edelweiss

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Dénouement

8 étoiles

Critique de Vince92 (Zürich, Inscrit le 20 octobre 2008, 40 ans) - 31 janvier 2015

Voici le troisième et dernier album de cette série et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle est réussie en augmentant en intensité tout au long de l'histoire... cet album termine de façon très efficace les divers enchevêtrements scénaristiques distillés avec doigté par Yann... du bon travail, précis et habile, sans parler de la documentation sur l'aviation de la Première Guerre Mondiale.

Le dessin est à la hauteur, on aurait aimé, comme pour les autres tomes de la série que les couleurs soient un peu plus naturelles, ici la palette informatique est trop visible.
Le trait cependant rattrape la partie graphique avec de superbe vues d'avions (et de corps féminins).

Une bonne série donc, une histoire intéressante, de beaux avions et un peu d'histoire. Bravo!

Forums: Le Pilote à l'Edelweiss, Tome 3 : Walburga

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Le Pilote à l'Edelweiss, Tome 3 : Walburga".