L'Appel du coucou de Robert Galbraith

L'Appel du coucou de Robert Galbraith
(The cuckoo's calling)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Pascale Ew., le 2 janvier 2015 (Inscrite le 8 septembre 2006, 54 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 5 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (14 217ème position).
Visites : 3 925 

Enquête policière classique et passionnante

Ce livre, écrit en fait par J.K. Rowling, est un roman policier typique. L’enquête est menée par Strike, détective privé, secondé par sa toute nouvelle secrétaire, Robin. Il est mandaté par John Bristow qui cherche à prouver que sa sœur Lula (appelée le « Coucou » par son ami grand couturier Guy Somé), jeune top modèle, ne s’est pas suicidée en sautant de son balcon du 3ème étage comme l'enquête policière l'a conclu, mais a été assassinée.
Beaucoup de personnages se bousculent dans cette enquête et le lecteur doit s’accrocher pour ne pas perdre le fil. Strike les rencontre l’un après l’autre afin de reconstituer les dernières heures de la vie de Lula. A ces personnages s’ajoutent ceux qui ont peuplé l’histoire de Strike et avec qui il entrevoit beaucoup de similitudes.
J’ai lu le livre d’une traite, tant il est bien mené et construit, mais je m’attendais à une fin qui s’emballe, où les événements se précipitent pour terminer dans un suspense haletant. Et il n’en est rien. Le rythme ne s’accélère pas à la fin. Et - signe positif - je n’ai pas deviné qui était l’assassin avant le dénouement.
Par contre, le texte est truffé d'erreurs de typographie, répétitions de mots, etc. : très déplaisant !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Une enquête de Cormoran Strike

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Bien !

8 étoiles

Critique de Daoud (LYON, Inscrit le 8 février 2011, 46 ans) - 28 avril 2019

Des deux premiers volets celui-ci est le plus soft dans le crime commis et tant mieux ! (Aujourd'hui il y a trop de surenchères dans les atrocités).
Le suspense ne manque pas malgré le côté très classique de l'enquête.
Les héros sont déjà très attachants. Entrée réussie dans le genre pour cette auteure.

Codes respectés

7 étoiles

Critique de Marvic (Normandie, Inscrite le 23 novembre 2008, 63 ans) - 24 mai 2018

Cormoran Strike est l'archétype du détective privé. Ancien militaire, carrure impressionnante mais "léger" laisser-aller, en attente d'une clientèle qui lui permettrait de régler d'épineux problèmes de trésorerie.
Il peut juste s'offrir le luxe d'une secrétaire pour quelques jours en passant par une agence d'intérim.
La rencontre avec Robin Ellacott sera assez brutale, ce qui ne les empêchera pas de former une équipe particulièrement efficace quand Strike sera chargé d'enquêter sur la mort de Lula landry.
La jeune femme, mannequin vedette, s'est jetée par la fenêtre de son appartement londonien.
La police a classé rapidement l'affaire comme suicide, mais son frère John Bristow n'y croit pas, et est prêt à payer le maximum pour prouver que sa petite sœur a été assassinée.

Cormoran va enquêter dans une histoire de famille adoptive déjà éprouvée, mais aussi à la recherche des parents biologiques de la jeune femme ; cela faisant remonter ses souvenirs personnels d’une enfance chaotique, ainsi que ses blessures de guerre pas seulement physiques.

La construction est incroyablement classique à tel point qu'on est presque surpris d'y voir des téléphones portables, internet et des recherches sur Google.
Mais l'auteure tient le cap, malgré le nombre de pages, en avançant lentement mais sûrement vers la résolution de l'énigme.
Affaires de familles, d'argent, de jalousie… il faudra toute la perspicacité du héros, sa capacité d’observation et de déduction pour identifier le coupable.
Un travail soigné, peut-être un peu long, mais cohérent et agréable à lire même s'il faut de temps en temps faire un effort de mémoire parmi tous les personnages de l'entourage de la jeune star.

Une première incursion dans le genre réussie

8 étoiles

Critique de Goupilpm (La Baronnie, Inscrit le 23 juin 2017, 64 ans) - 5 avril 2018

Dans le prologue, l'on assiste à la mise en place rapide du contexte, à savoir la mort de Lula Landry, un célèbre mannequin, défenestrée de son appartement. La police sans éléments probants a rapidement classé cette affaire en suicide.

Le début du roman nous fait découvrir le protagoniste principal de l'histoire. Cormoran Strike, détective privé, est un ancien officier de la police militaire, revenu amputé d'une jambe suite à un séjour en Afghanistan. Séparé très récemment d'une compagne qui lui menait la vie dure, le détective, croulant sous les factures, est au bord du gouffre quand arrive une affaire juteuse : le frère adoptif de la jeune mannequin qui ne croit pas au suicide lui demande d'enquêter à son tour sur la mort de sa sœur.

Avec un meurtre sous couvert d'un suicide le roman nous plonge dans un policier tout ce qu'il y a de plus classique.

Le détective procède par de multiples interrogatoires des membres de la famille et de l'entourage proche de la victime, effectue des recoupements après chaque interrogatoire, procédant à l'ancienne notant chaque détail dans un carnet. L'on suit l'intégralité de ces interrogatoires mais aussi les multiples questionnements du détective sur l'enquête en cours.

Les multiples interrogatoires, au fur et à mesure que l'histoire avance, s'avèrent redondants mais avec cette manière de procéder chaque fait est minutieusement décortiqué et l'on suit les moindres détails de l'entourage de la victime dans les dernières heures mais aussi dans les derniers mois qui ont précédé sa mort.

L'auteure maîtrise bien son cheminement, oriente quelque peu le lecteur vers un coupable mais bien trop évident pour que l'on puisse y croire mais c'est dans le but de mettre de l'intensité dans le récit et de manière un peu mécanique de faire augmenter le suspense. Le dénouement s'avère surprenant, bien amené mais pas tout à fait inédit dans le genre.

L'atmosphère de l'histoire malgré certaines longueurs est bien rendue et les descriptions permettent de découvrir plusieurs quartiers de Londres avec leurs différentes catégories sociales qui les peuplent ce qui est également appréciable malgré le rythme plutôt lent de l'enquête.

Si l'on excepte l’inspecteur de police qui fait grossièrement cliché, les personnages sont bien dépeints. Chaque personnage à une identité véritable mais hormis les protagonistes de premier plan, les personnages secondaires apparaissent peu et il n'est pas possible pour le lecteur de s'attacher à eux ni même les détester. Mais grâce à quelques rappels bien placés dans le récit il est tout de même possible de se faire une petite idée de leurs personnalités. Le duo de premier plan fonctionne bien, la secrétaire intérimaire complète très vite les lacunes du détective bourru, meurtri et fâché avec la technologie. Elle apporte un gros plus au récit en opposition au caractère du détective même si l'on n’évite pas les quelques scènes avec son compagnon.

Une enquête classique mais passionnante à suivre où chaque élément compte et est bien à sa place, des personnages pour la plupart bien approfondie, une plume de qualité... Certes quelques petits détails nous ont quelque peu chagriné mais cette première incursion dans le genre est bien réussie et donne envie de suivre les pérégrinations du duo.

Agréable roman.

7 étoiles

Critique de Palmyre (, Inscrite le 15 avril 2004, 59 ans) - 4 septembre 2015

Bien agréable à lire ce roman policier que l'on doit à la "Maman" de Harry Potter. Une enquête très classique, très "roman policier des années cinquante" avec un détective un peu gros ours solitaire, une jolie secrétaire ( qui va sûrement tomber amoureuse de son patron), et une intrigue qui tient la route. Le personnage de Cormoran Strike est sympathique et attachant. Une lecture divertissante.

Forums: L'Appel du coucou

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Appel du coucou".