Charlemagne de Jean Favier

Charlemagne de Jean Favier

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Histoire

Critiqué par Fanou03, le 16 août 2013 (*, Inscrit le 13 mars 2011, 44 ans)
La note : 5 étoiles
Visites : 1 300 

sacré Charlemagne !

Dans cette période trouble qui s'étend des invasions barbares à l'avènement des capétiens, le règne de Charlemagne a été une accalmie et l’espérance – avortée – d'un rétablissement durable de l'Empire Romain d'occident. L'ouvrage de Jean Favier aborde avec minutie cette période historique : la vie de Charlemagne bien sûr, mais aussi la construction et le fonctionnement administratif et social de l'Empire carolingien. L'auteur, en les commentant et les illustrant longuement, fait ressortir les éléments remarquables du règne, comme par exemple la place prépondérante de la religion chrétienne dans l'action politique de Charlemagne, les relations complexes avec l'Empire byzantin ou la volonté réformatrice de l'empereur.

On comprend surtout, à l'issue de ce livre, que c'est avant tout la personnalité de Charlemagne (son autorité, son intelligence, son charisme, son énergie) qui a fait le ciment des divers peuples sous domination franque, et le relatif respect de leurs lois dont il a fait preuve. A la mort de Charlemagne, au bout de quarante-sept longues années de règne, les faiblesses structurelles de l'empire se révèlent, que ses successeurs ne parviendront pas à combler. L'empire carolingien se délitera alors progressivement.

Copieux et fouillé, l'ouvrage de Jean Favier est plus qu'une biographie, c'est un ouvrage extrêmement complet sur le début de la période carolingienne et son apogée. Le lecteur curieux sera plus que comblé et on peut difficilement faire mieux je pense pour un ouvrage "grand public".

Je ferai cependant quelques remarques, sur le fond et sur la forme. Sur le fond il me semble que Jean Favier ne nous explique pas finalement d'où vient la supériorité de l'armée franque, alors que Charlemagne n'est lui-même pas un très grand stratège et que l'organisation militaire, quoique efficace, reste fragile.

Sur la forme, je trouve dommage que l'auteur ne décrive les sources écrites concernant Charlemagne que dans les derniers chapitres du livre; de même il évoque rapidement et régulièrement les fameux capitulaires mais n'en fait la définition que dans la deuxième moitié de l'ouvrage. Par ailleurs la biographie s'achève un peu sèchement à mon goût : une conclusion ou une dernière analyse synthétique aurait été la bienvenue au bout des sept-cent quinze pages serrées de cette œuvre. Car cette biographie a le défaut de sa qualité. Certains points sont tellement détaillés qu'elle en devient parfois indigeste. J'avoue par exemple avoir sauté plusieurs pages concernant les controverses religieuses, particulièrement arides à moins d'être très intéressé par la théologie.

En conclusion je dirai que cet ouvrage est une véritable somme, mais d'un accès ardu, et est sans doute à réserver aux férus d'histoire les plus exigeants.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Charlemagne [Texte imprimé] Jean Favier,...
    de Favier, Jean
    Fayard
    ISBN : 9782213604046 ; EUR 32,50 ; 01/09/1999 ; 770 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Charlemagne

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Charlemagne".