La Coupe d'or de John Steinbeck

La Coupe d'or de John Steinbeck
(Cup of Gold)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone , Littérature => Voyages et aventures

Critiqué par Pierrequiroule, le 1 août 2013 (Paris, Inscrite le 13 avril 2006, 36 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 086 

Pirates des Caraïbes assoiffés d'or et de sang

Vers 1650, au Pays de Galles, le jeune Henry se morfond dans le manoir familial. Comme beaucoup d'adolescents de son âge, il a soif d'aventures et rêve de partir pour un ailleurs où il se fera un nom. Mais son ambition à lui est plutôt singulière. En cet âge d'or de la piraterie, il rêve de devenir un grand flibustier! Pour accomplir son destin, le jeune homme affrontera bien des épreuves. Attiré par la mer, il embarque d'abord sur un navire marchand qui le vend comme esclave à la Barbade. Mais rien ne peut le détourner de sa voie. A vingt ans, il rejoint les Frères de la Côte et commence une fulgurante ascension dans sa carrière de pirate sanguinaire. Piller les navires, mettre à sac les villes, torturer et violer, tel est le quotidien du capitaine Henry Morgan aux Caraïbes. Désormais tous les gens de mer le respectent et son nom fait frémir les Espagnols. Mais cette gloire a été acquise au prix d'une immense solitude. Morgan s'accroche alors au seul rêve qu'il lui reste encore à accomplir: s'emparer de la Coupe d’Or, Panama, la cité aux mille richesses. On raconte que dans cette ville mythique, les rues sont pavées d’or et qu’on y trouve Santa Roja, une femme dont la beauté est telle qu'elle doit se couvrir le visage pour empêcher les hommes de mourir de désir.

Henry Morgan a réellement existé. C'était un flibustier et corsaire du XVIIème siècle, célèbre pour ses méfaits aux Antilles. Malgré ses actions sanguinaires, il a fini sa vie au service du roi d'Angleterre, comme gouverneur et riche planteur à la Jamaïque. Cette œuvre, publiée en 1929, dévoile une facette inattendue de Steinbeck: celle d'un écrivain amoureux de la mer. C'est là son premier roman et à ma connaissance son seul roman historique.

On est très rapidement emporté par ce livre d'aventures à l'odeur de sel, de poudre et de sang. Et puis la plume magistrale de Steinbeck en fait plus qu'un simple roman de piraterie. Au fil des pages, une réflexion plus profonde transparaît, au sujet du destin et du prix à payer pour réaliser ses rêves.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • La Coupe d'Or [Texte imprimé], roman John Steinbeck trad. de l'anglais par Jacques Papy
    de Steinbeck, John Papy, Jacques (Traducteur)
    Gallimard / Collection Folio
    ISBN : 9782070384570 ; EUR 6,60 ; 23/04/1998 ; 320 p. ; Poche
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: La Coupe d'or

Il n'y a pas encore de discussion autour de "La Coupe d'or".