Aimer voir : Comment on regarde un tableau de Hector Obalk

Aimer voir : Comment on regarde un tableau de Hector Obalk

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Arts (peinture, sculpture, etc...)

Critiqué par Grégoire M, le 3 mai 2013 (Grenoble, Inscrit le 20 septembre 2009, 44 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 286 

Apprendre à voir

J’ai découvert Hector Obalk au travers de la série documentaire Grand’Art à la télévision sur Arte. J’avais alors beaucoup apprécié sa démarche, sa volonté d’éviter une exégèse historique, scientifique ou une interprétation excessive des œuvres par un sain retour à l’œuvre elle-même. Cette démarche répondait pour moi à de nombreuses frustrations concernant des rétrospectives ou biographies d’artistes, analyses historiques ou expertises scientifiques décortiquant la technique d’un peintre ou bien tachant de découvrir l’appartenance d’une œuvre. Tous évitant d’aborder la question de fond sur ce qui fait la qualité d’une œuvre. L’attribution d’une œuvre, son contexte historique semblant les seuls garants de sa qualité.
Le deuxième élément qui m’a attiré dans la démarche de l’auteur est la grande qualité de l’illustration, le choix judicieux des exemples, le recours à la comparaison entre différentes œuvres, au zoom pour mettre en avant détails afin de toujours illustrer son propos. Ainsi, nous n’avons pas à faire à un érudit qui nous dicte son savoir, Hector Obalk nous permet d’être juge de ce qu’il avance, d’y adhérer ou pas. Et ceci même si comme dans mon cas, on ne possède qu’une faible connaissance picturale, puisqu’il n’est pas question d’érudition, mais de sensibilité, et qu'il suffit d’ouvrir les yeux et de voir.
C’est donc avec beaucoup de plaisir que j’ai parcouru ce livre réunissant et adaptant des analyses provenant de différentes sources (essais, articles, documentaires télévisuels). On retrouve dans le livre la même pertinence dans l’utilisation des exemples que dans la série documentaire télévisuelle. J’y ai aussi apprécié la tentative de synthèse de la démarche de l’auteur à travers des thèmes principaux que sont l’anatomie, la physionomie, l’espace, la lumière, la texture, le temps, la narration. Des thèmes qui peuvent être pris comme des points d’entrée pour apprécier une œuvre. A la suite d’une courte introduction, chaque thème est abordé à l'aide de 10 à 15 analyses d’œuvres axées sur ce sujet. J’en donne ici quelques-uns parmi ceux qui m’ont parus particulièrement pertinents. L’expressivité des ventres dans les dessins de Michel-Ange comme la partie le plus vulnérable chez un homme. La chair devenue obscène chez le Caravage parce qu’il en dévoile les détails disgracieux, plis de la peau ou tendons saillants. Toute la finesse d’un portrait d’Antonello da Messina, dont l’expressivité est si subtile que l’on ne saurait la décrire avec des mots. La vivacité du regard dans les portraits de Delatour. Ou bien encore, l’espace suggéré entre les rebords d’un bol chez Chardin, la lumière comme seul rempart à la médiocrité de la touche d’Hopper, le velouté d’un velours chez Titien comparé au clinquant des tissus de Michel-Ange... Un livre indispensable pour qui souhaiterait apprendre à voir une peinture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Aimer voir [Texte imprimé] Hector Obalk mise en page de l'auteur
    de Obalk, Hector
    Hazan
    ISBN : 9782754105880 ; EUR 30,35 ; 02/11/2011 ; 256 p. ; Relié
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

  Aimer voir
  • Aimer voir : Comment on regarde un tableau

Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Aimer voir : Comment on regarde un tableau

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Aimer voir : Comment on regarde un tableau".