L'Enfant sauvage de T. Coraghessan Boyle

L'Enfant sauvage de T. Coraghessan Boyle
(Wild Child & Other Stories)

Catégorie(s) : Littérature => Romans historiques

Critiqué par Yasem, le 19 avril 2013 (Strasbourg, Inscrite le 30 juin 2008, 29 ans)
La note : 8 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 2 avis)
Cote pondérée : 6 étoiles (11 551ème position).
Visites : 2 306 

Une histoire vraie

Présentation de l'éditeur
1797. Dans une forêt du Languedoc, des chasseurs capturent un garçon errant, nu et hirsute, un "enfant sauvage", aussi dépourvu, semble-t-il, d'âme et de raison qu'une bête.
Après avoir été exhibé tel un monstre de foire, il est finalement abandonné à son incurable sauvagerie.
Seul le docteur Itard s'entête à croire que de cet "animal" il saura faire un homme.
Des années durant, l'enfant, rebaptisé Victor, va subir l'apprentissage de la civilisation sous la férule de son maître.



Est-il possible d'éduquer, d'humaniser un enfant alors qu'il a vécu dans la forêt pendant près de 10 ans?

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une histoire exceptionnelle

10 étoiles

Critique de Chene (Tours, Inscrit le 8 juillet 2009, 50 ans) - 30 décembre 2015

J'ai été très impressionné par cette histoire. D'abord, parce qu'elle est vraie. Ensuite, parce qu’elle touche un enfant qui, abandonné dans une forêt de l'Aveyron à l’âge de 5 ans, a dû se débrouiller seul pendant des années.
Survivre, se nourrir, affronter les rigueur du climat et la solitude étaient son quotidien... Le plus incroyable est que cet enfant a survécu.
Seulement, lorsqu'il fut recueilli par les hommes, il n'avait plus l'apparence d'un être humain. Il semblait être devenu une bête. Il était nu, noir de crasse, les cheveux cachaient son visage, il se déplaçait à quatre pattes. Il était très maigre et ne connaissait pas les rudiments du langage humain...
Des individus exceptionnels ont tenté de le réinsérer, lui redonner une apparence humaine, l'éduquer, le faire parler, lui apprendre à lire et à lui donner une identité en le nommant Victor.
Ces hommes se nommaient l'abbé Sicard de l'institution des sourds et muets à Paris et Jean Itard son tuteur qui pendant 5 ans s’entêta à lui rendre la parole et à en faire un garçon comme les autres.
Une histoire incroyable et pourtant réelle qui m'a beaucoup touché car cet enfant sauvage était avant tout un enfant qui avait été victime de maltraitance de la part de sa famille d'origine.

Forums: L'Enfant sauvage

Il n'y a pas encore de discussion autour de "L'Enfant sauvage".