Pepita Jiménez de Juan Valera

Pepita Jiménez de Juan Valera
(Pepita Jiménez)

Catégorie(s) : Littérature => Européenne non-francophone

Critiqué par Oburoni, le 9 avril 2013 (Waltham Cross, Inscrit le 14 septembre 2008, 34 ans)
La note : 7 étoiles
Visites : 936 

Dieu contre une femme

Luis de Vargas est un jeune homme qui se destine à devenir prêtre. Toutefois, avant sa confirmation il passe quelque temps à la demeure de son père, riche propriétaire terrien andalou et que tout semble préparer à marier la belle Pepita Jiménez. Cette jeune beauté fascinante n'en est d'ailleurs pas à son premier mariage, étant à 20 ans à peine la veuve d'un autre vieil homme, avec qui elle fut mariée pour échapper à sa pauvreté. Alors, on le devine, Luis, à peu près du même age que la jolie donzelle va rapidement en tomber amoureux, questionnant ainsi violemment sa vocation de prêtre.

En fait, ces deux vies qui se heurtent vont donner lieu à un cataclysme sentimental, l'âme de Luis se transformant en un champ de bataille entre son appel pour Dieu et son amour pour Pepita, de plus en plus fort.

Roman intense, la structure est plutôt bien ficelée. Le tout se divise en effet en trois parties -la première étant une suite de lettres dans lesquelles Luis se confie à son oncle, le doyen d'une cathédrale; la seconde un récit relatant l'amour en question par un auteur inconnu; et, la troisième, faite des lettres du père de Luis à son frère, bien sûr elles aussi sur les évènements en question. Cette structure permet alors à Juan Valera de donner plus de profondeur à ses personnages, questionner leurs motifs et personnalités. Luis est-il aussi prude et naïf qu'on pourrait le supposer ? Son père est-il vraiment un rival ou, les choses sont-elles plus compliquées que cela ? Et Pepita ? Serait-elle juste une vulgaire croqueuse d'hommes ?

On le comprend, s'il s'agit certes d'un roman d'amour, avec parfois tout le guimauve et les poncifs qui vont avec, 'Pepita Jiménez' est pourtant loin d'être de la simple niaiserie sentimentale. Au-delà de sa structure, le style se révèle aussi être d'une force absolument superbe. Poétique et élégant, Juan Valera parvient en effet à retranscrire les passions violentes de sentiments parfois contradictoires, par exemple en jonglant constamment entre la force et la douce subtilité, équilibre qui à lui seul rend à merveille des passions amoureuses.

Cette tourmente passionnelle, où l'amour pour le divin doit se battre implacablement contre des passions elles plus charnelles est un petit délice qui, en tous cas, vaut bien quelques heures de lecture.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Pepita Jiménez [Texte imprimé] Juan Valera traduction de l'espagnol et avant-propos de Grégoire Polet
    de Valera, Juan Polet, Grégoire (Traducteur)
    Éd. Zoé
    ISBN : 9782881825989 ; EUR 18,50 ; 31/10/2007 ; 207 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Pepita Jiménez

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Pepita Jiménez".