Histoire illustrée de Belgique, des origines au XVe siècle de Jean de Schoonjans, Jean-Léon Huens (Illustration)

Histoire illustrée de Belgique, des origines au XVe siècle de Jean de Schoonjans, Jean-Léon Huens (Illustration)

Catégorie(s) : Arts, loisir, vie pratique => Arts (peinture, sculpture, etc...)

Critiqué par Macréon, le 14 février 2003 (la hulpe, Inscrit le 7 mars 2001, 85 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 2 600  (depuis Novembre 2007)

Un miniaturiste hors-pair

L'historien Henri Pirenne a publié sept tomes de l'Histoire de Belgique entre 1899 et 1932. Selon lui, la Belgique remonterait au traité de Verdun (843) qui partagea l'empire de Charlemagne entre ses trois petits-fils. Dès le Moyen Age, il y a un peuple belge, une civilisation à la fois romane et germanique et la création, en 1830, de la Belgique était une nécessité de l’histoire. Les manuels scolaires furent imprégnés de son point de vue.
C'est en s’inspirant de cette oeuvre que les commentaires des illustrations de Jean-Léon Huens ont été rédigés en 1961 par le professeur Jean Schoonjans, historien, modèle de clarté et de concision.
L'éditeur présente la réédition du premier ouvrage d’illustrations en couleurs de Jean-Léon Huens, un miniaturiste hors pair, né en 1921 et décédé en 1982 , qui passa par Saint Luc et la Cambre. Il fonda avec son frère, en 1946 les éditions Historia. Il s’agissait de vulgariser l’histoire de Belgique par la collection d’aquarelles et de gouaches "Nos Gloires" diffusées sous la forme de cartes postales entre 1949 et 1961.
Gros succès, et des générations d'enseignants lui sont redevables d'un outil didactique précieux." Capable de capter l'attention des cancres les plus endurcis", dit l'Editeur. Les illustrations ou planches représentent les grands événements ou moments de nos régions .
Pêle-mêle les druides, Ambiorix, le torse avantageux,épée, hachette et casque, les Romains, leurs repas raffinés ( on se couchait autour des tables) ,les Francs, l’air farouche, lance, épée, bouclier, tresse, hache à double tranchant à la ceinture appelée francisque, les Normands pillards brûlant les monastères. Godefroid de Bouillon à cheval,en tête de la première Croisade , croix bleue de Croisés sur fond blanc, étendard au vent.
Des personnages ou sujets comme la reine Mathilde, qui épousa Guillaume le Conquérant (1066) lequel se rendit maître du Royaume d'Angleterre. Huens la représente gracieuse, avec tresses,galons ou broderies autour du cou et au bas des manches, en robe rouge, assise sur un coussin contemplant deux embarcations à voile. Baudouin VII qui fit bouillir vivant un seigneur flamand qui avait volé la vache d'une pauvre femme, le monastère Bilocque qui existe toujours à Gand et où des religieuses soignaient les malades. Une magnifique planche d’Henri l’Aveugle et Ermesinde du Luxembourg ( fin du 12° siècle) : tunique rouge, très longue barbe, cheveux longs, assis dans un fauteuil en bois, sa fille d'une grande beauté. Enfin les milices, les foires,des représentations des Flagellants , sectes étranges qui prédisaient les pires fléaux et se livraient à de sanglantes pénitences sur les places publiques, bref, des créations picturales d'une grande beauté.
Chef d’oeuvre iconographique, technique étonnante, un souci permanent du détail et de vérité historique. Huens confectionnait lui-même costumes et accessoires pour y faire tomber la lumière selon ses exigences. Il aimait travailler seul, nous dit son fils.
Jean-Léon Huens a connu le purgatoire du au crépuscule de la Belgique unitaire conduisant à l'autre manière d'enseigner l'histoire de ce pays. . Après le succès d’Historia, Huens se tourne vers l'étranger et dessine pour le Saturday Evening Post, le National Geographical magazine, le Readers Digest.
En 1994, le Centre Belge de la Bande dessinée lui consacre une vaste rétrospective de dessins, couvertures de livres, illustrations, originaux de la collection " Nos Gloires".
Les réalisations graphiques de Jean-Léon Huens sont à mettre en toutes les mains, pour tous les âges.
Il y aura toujours des personnages légendaires,des rois, des maires de palais, des empereurs, de grands mouvements historiques incontrôlés, des sectes étranges et passagères dont certaines changent l'avenir du monde, des pays ou des continents en progrès ou en déclin.
La Belgique est devenue un pays fédéral, mais elle n’en a pas moins un passé que l’on peut interpréter, mais pas nier.
Saluons la réussite d'un éditeur qui permet de montrer à tous de très belles images qui ont fait rêver et feront rêver encore.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Histoire illustrée de Belgique, des origines au XVe siècle

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Histoire illustrée de Belgique, des origines au XVe siècle".