À la recherche du temps perdu, tome 1: Combray (BD) de Marcel Proust, Stéphane Heuet (Scénario et dessin)

À la recherche du temps perdu, tome 1: Combray (BD) de Marcel Proust, Stéphane Heuet (Scénario et dessin)

Catégorie(s) : Bande dessinée => Divers

Critiqué par Jean Loup, le 26 janvier 2003 (Vaulx en Velin, Inscrit le 8 novembre 2001, 44 ans)
La note : 4 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 4 avis)
Cote pondérée : 5 étoiles (33 361ème position).
Visites : 4 353  (depuis Novembre 2007)

Adaptation en BD de l'oeuvre de Proust

C'est un pari audacieux mais peut-être absurde dans lequel Stéphane Heuet s'est lancé. Adapter la Recherche du temps perdu de Marcel Proust en bande dessinée est sans doute impossible, et l'échec global de Heuet accrédite cette thèse.
Son style graphique est assez pauvre à mon avis. La ligne claire a ses adeptes, mais chez Heuet, elle manque effroyablement de vie. Il n' y a aucun mouvement, tout paraît définitivement figé, comme si les objets avaient la préférence du dessinateur et qu'il appliquait leur inertie aux personnages de Proust. Or ce dernier décrit la vie dans son oeuvre, et la vie est mouvement. Le trait est assez enfantin, sans doute à cause de son dépouillement. Or la lecture de Proust n'a rien d'enfantin...
La richesse de Proust tient dans une maîtrise vertigineuse de la langue. Heuet l'a compris et livre donc de larges extraits de la prose du maître. Mais littérature et BD sont deux arts distincts. Une planche comme la page 40, sans aucun phylactère et qui se limite à une succession de cases d'écriture sur fond orange, n'est pas de la BD : c'est une simplification de Proust, des morceaux choisis avec quelques dessins pour faciliter la lecture. Ce qui apporte une fichue ration d'eau au moulin de ceux qui pensent que la BD est une activité puérile destinée à un public incapable de parcourir deux pages d'un roman sans décrocher. Le choix d'une écriture par ordinateur, alors que la plupart des BD sont manuscrites, renforce l'impression d'un objet hybride, ni BD ni roman, qui se voudrait comme un pont vers la littérature.
"Combray" n'est pas un échec total parce qu'il peut effectivement donner envie de lire Proust. Mais en tant que bande dessinée, c'est une oeuvre médiocre, qui nie à mon sens la noblesse d'un septième art qu'il serait grand temps de reconnaître.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Une initiation convaincante

7 étoiles

Critique de Elko (Niort, Inscrit le 23 mars 2010, 41 ans) - 29 mars 2014

Je ne suis pas un lecteur de Proust et j'ai abordé cette BD comme une forme d'initiation.

Je ne peux évidemment pas juger si l'album est fidèle au roman. D'ailleurs en est-ce le but? Peut-être est-ce une façon de le revisiter? Quoi qu'il en soit, j'y ai trouvé de belles qualités. La première : l'atmosphère particulière qui se dégage et qui nous emporte, un voyage dans le temps, suspendu, dans une certaine torpeur contemplative. J'ai apprécié les dessins des décors, des paysages, des natures mortes. Le rythme de l'ensemble. Et puis et surtout le texte de Marcel Proust, complexe et maîtrisé, magnifique. Une écriture impressionnante, capable de sublimer une réflexion simple mais aussi de faire du style un vecteur de plaisir.

Aurai-je ensuite le courage de m'attaquer à l’œuvre originelle réputée si difficile? Pas sûr. Mais avoir goûté un peu de Proust de cette façon a été une expérience plaisante.

D'une très grande aide...

8 étoiles

Critique de Artemis (, Inscrite le 30 novembre 2004, 32 ans) - 30 novembre 2004

Je suis étudiante en Lettres et j'ai dû, l'année dernière, le premier tome de "La Recherche du temps perdu" de Marcel Proust (miracle littéraire et oeuvre inégalée du 20ème siècle selon mes professeurs...)
Comme Jules, j'avais un peu de mal à rentrer dans cette histoire plutôt difficile d'accès (et sur laquelle j'avais quelques préjugés!)...

La bande dessinée a piqué ma curiosité et m'a poussée à me jeter dans cette lecture tant redoutée... Cela m'a pris des mois avant de finir le premier tome; mais sans la BD, qui sait si je n'aurais pas baissé les bras...

Bref, je conseille cette BD à tous ceux qui veulent entrer dans l'univers du "petit Marcel" et qui redoutent la lecture de ce "pavé"...

Assez d'accord sur le fond

6 étoiles

Critique de Jules (Bruxelles, Inscrit le 1 décembre 2000, 73 ans) - 5 décembre 2003

Nombreux ici sont ceux qui savent que je ne suis jamais arrivé à passer les 48 premières pages du livre "Du côté de chez Swann"
Il est exact que cette BD est assez statique et ne peut, à la fois, pas donner un véritable sentiment de l'oeuvre de Proust. Il n'empêche qu'après l'avoir lue, je me suis senti imprégné par une ambiance qui m'est revenue plusieurs fois à l'esprit dans la journée. De là à me donner une petite envie de procéder à une nouvelle tentative... Pas demain, pas après-demain, mais dans quelque temps, pourquoi pas, peut-être ?...

Forums: À la recherche du temps perdu, tome 1: Combray (BD)

Il n'y a pas encore de discussion autour de "À la recherche du temps perdu, tome 1: Combray (BD)".