Lettres à Lou de Guillaume Apollinaire

Lettres à Lou de Guillaume Apollinaire

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Sundernono, le 31 juillet 2012 (Nice, Inscrit le 21 février 2011, 36 ans)
La note : 6 étoiles
Visites : 1 851 

Lettres à Lou

Lettres à Lou, à ne pas confondre avec les fameux poèmes à Lou est un recueil de lettres destinées à son amour Louise de Coligny-Châtillon , affectueusement surnommée Lou.
Août 1914, Apollinaire se trouve à Paris seul et désœuvré, la guerre ayant dispersé presque tous ses amis. Les maisons d'édition sont en sommeil, toute activité littéraire ou artistique est suspendue.
Engagé volontairement au sein de l'armée française et ayant obtenu un congé de maladie celui-ci se décida à le passer à Nice chez son frère. Entraîné dans un restaurant de mon cher Vieux-Nice, Guillaume va faire la connaissance d'une belle inconnue, c'est LA révélation, une étape décisive dans le cœur du poète.
C'est dans ce contexte de fraîche rencontre que débute ce recueil plongeant le lecteur dans la vie, les envies (souvent coquines) et les pensées de son auteur.
Ces lettres valent pour leur richesse stylistique et poétique ainsi que pour l'histoire d'Apollinaire, notamment son vécu de militaire mais surtout pour l'amour inconditionnel qu'elles dégagent.
Elles sont le témoignage d'un autre temps, d'une autre époque mais prouvent bien que l'amour est un sentiment intemporel.
Ces lettres sont parfois accompagnées de poèmes que l'on peut retrouver dans les Poèmes à Lou, je n'en citerai qu'un seul, court mais efficace à mon goût :

La nuit descend
On y pressent
Un long, un long destin de sang

La dernière lettre de ce recueil est datée de janvier 1916, la période 1916 - Novembre 1918 jusqu'à la mort de Guillaume n'y est pas présente, dommage.
Je dois dire que j'ai mis plus d'un an pour finir ce livre, lisant les lettres petit à petit, l'échange est à sens unique pour le lecteur, les lettres de Lou n'y étant pas présentes, ce qui crée une sorte de lassitude. Leur présence aurait été bénéfique, sans aucun doute.
Cette correspondance est tout de même intéressante et bien souvent touchante et je dois avouer que j'ai particulièrement apprécié les passages sur ma ville, Nice, durant une autre époque.
L'accompagnement de croquis et de photos d'époque constitue également un plus de cette lecture agréable et poétique mais orpheline des lettres de Lou.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Lettres à Lou

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Lettres à Lou".