Page d'accueil | Forums | A propos | Blog | Aide | Pour un petit clic...
  S'identifier     Biblio    Listes |

Recherche par

Discussions

Lettre d'information

Conseiller à un ami

Contact

Soutenez-nous en passant par amazon pour commander vos livres ou autres articles. Merci !

Passer par Sauramps nous aide aussi pub
medium
Portrait du Joueur de Philippe Sollers

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

critiqué par Pendragon, le 25 octobre 2002 (Liernu, Inscrit le 26 janvier 2001, 43 ans)

La note: 8 etoiles
Visites : 2 463  (depuis Novembre 2007)

La Balance se veut objective...

Bon ! Après avoir proprement descendu en flammes « La Fête à Venise », je me suis retourné vers un Sollers que j’ai dû lire il y a de cela environ deux ans. Pourquoi ? Et bien parce qu’il n'était pas encore critiqué et que finalement, ben, Sollers, je l'aime bien moi et que je ne voulais pas rester sur une note négative.
Ce roman est antécédent au « Lys d’Or », que je critiquerai sans doute un de ces jours, il explique un peu plus qui est Sollers. Il nous dévoile ici qui il est, ce qu’il fait et pourquoi il le fait. Certains livres sont des romans, des histoires, des inventions mêlés à beaucoup d’autobiographie ; ici, cet écrit est une autobiographie mêlée à un peu de roman.
L'histoire est celle de Sollers, exagérée certes, et de sa rencontre avec Sophie. Il s’en suit une série de lettres et de scenarii qui sont, à tout le moins, d'une haute teneur sexuelle, et imbriqués dans un roman lui-même qualifié de cogitation sexuelle, vous imaginez ! Le tout saupoudré de quelques idées profondes sur le siècle et les gens qui y vivent et vous savez comment la sauce prend goût…
Le style est toujours le même, simple, direct, mais empreint de tant de verve, de puissance et de force qu'il en devient magnifié. Sollers reste ce philosophe un peu barjot et particulièrement bravache et rebelle, ce qui fait de ses romans des petits chef-d’Ïuvres de style. Bien sûr, c'est un tantinet suffisant, exagéré et vantard. Comme un savant mélange entre Nietzsche (pour la philo), Henri Miller (pour la vantardise sexuelle) et Djian (pour la facilité d'écriture). Mais bon, c’est le genre de livre qui peut plaire…

Inscrivez-vous
pour ajouter ce livre dans vos listes
 
Envoyer à un(e) ami(e)
Version imprimable
 Partager sur Twitter
Partager sur Facebook
Les éditions
small Portrait du joueur [Texte imprimé] Philippe Sollers
de Sollers, Philippe
Gallimard / Collection Folio
ISBN : 9782070377862 ; EUR 7,30 ; 1987-01-13 ; 343 p. ; Poche
 Go Amazon

» Enregistrez-vous pour ajouter une édition
Livres liés

Pas de série ou de livres liés.  Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Portrait du Joueur

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Portrait du Joueur".

Ajouter une critique éclair

Enregistrez-vous pour publier une critique éclair! »

haut de page

Commander chez un de nos partenaires
Amazon.fr
Amazon.ca
Fnac.com
Abebooks.fr - Livres neufs, anciens, rares et d'occasion.
 
  S'identifier | Page d'accueil | RSS2 | Forums | A propos | Blog | Pour un petit clic | ©2000-2014 critiqueslibres.com ASBL®. Tous droits réservés.