Un père idéal de Paul Cleave

Un père idéal de Paul Cleave
(Blood men)

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par Poki, le 7 février 2012 (Inscrite le 1 mars 2010, 45 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (41 766ème position).
Visites : 2 457 

Un récit glacant

Edward Hunter est le fils d’un tueur en série de prostituées interné pour une longue peine de prison. Il réussit tout de même à faire oublier son statut de fils de meurtrier et mène une vie de comptable heureuse avec sa femme et sa petite fille. Il a su faire oublier ses sombres origines et convaincre qu’il n’était pas du tout comme son père.
Tout bascule le jour où sa femme se fait sauvagement exécuter lors d’un braquage de banque. Edward va alors devenir un animal fou de douleur, perdu et assoiffé de vengeance et va reprendre contact avec son père qu’il n’a pas revu depuis son incarcération soit 20 longues années pour prendre conseil.
Ce drame va faire basculer la vie d’ Edward dans un enfer total, le rythme de ce roman est effréné et le lecteur a à peine le temps de reprendre son souffle !! Il n’y a aucune longueur, il y a plein de rebondissements, on ne s’ennuie pas! On est complètement aspiré dans cette spirale infernale et nous soutenons ce héros ivre de douleur malgré son comportement déraisonné.
Je mets 5 étoiles à ce roman car je ne vois aucune faille même la fin est une vraie fin contrairement à certain polar qui nous laisse sur notre faim et nous frustre par des conclusions en queue de poisson!

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

thriller en mode randonnée

5 étoiles

Critique de Deinos (, Inscrit le 14 février 2009, 57 ans) - 9 juillet 2015

Que dire de ce thriller sinon qu'il s'étire longuement sur des sentiers stéréotypés avant de s'achever par une marche plus intense dans les derniers mètres... le tout au sein d'un paysage assez classique, soit celui d'une vengeance d'un pauvre gars suite à l'assassinat de sa femme lors d'un braquage...

Dans un premier temps l'auteur se perd dans des discours lus et relus comme celui des méchants journalistes qui s'abreuvent du sang qui s'écoule dans la violence quotidienne... de la foule voyeuriste... de l'oubli dans l'alcool... et cela sur des pages et des pages avant que la vengeance ne vienne....

Certes, pour sortir un peu des chemins balisés, l'auteur nous sort un passé douloureux pour notre homme, celui d'un père serial killer avec cette interrogation de l'héritage de cette tendance liée à une schizophrénie paranoïde... mais ce récit lié au père me paraît plus alourdir le roman qu'autre chose...

Donc un roman qui s'enclenche très mollement (d'où mon peu d'intérêt dans sa lecture dans sa première moitié) mais qui prend un rythme plus soutenu et plus plaisant, même si le tout reste très classique...

Une déception

3 étoiles

Critique de Chapitre31 (TOULOUSE, Inscrite le 18 août 2013, 50 ans) - 2 avril 2015

Histoire banale , peu intéressante.
je n'ai pas été touchée par le héros de l'histoire et je n'ai pas aimé la manière dont elle est contée.
J'ai eu du mal à finir ce livre.

Forums: Un père idéal

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Un père idéal".