Louise de La Vallière de Jean-Christian Petitfils

Louise de La Vallière de Jean-Christian Petitfils

Catégorie(s) : Littérature => Biographies, chroniques et correspondances

Critiqué par Emira17, le 19 décembre 2011 (/, Inscrite le 9 juillet 2010, 22 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 461 

"Une petite violette qui se cachait sous l'herbe..."

Louise de La Vallière a eu, à tout égard, un destin plus grand qu'elle, comme le dit Jean-Christian Petitfils.
Fille d'un gentilhomme de province, rien ne la destinait à être la première favorite en titre du Roi-Soleil, Louis XIV.
Elevée à Blois, elle entre dans le cercle des demoiselles de qualité puis des demoiselles d'honneur de la belle-soeur du roi, Henriette d'Angleterre que ce dernier courtisait. Louise, l'effacée, ne risquait pas de faire souffrir Madame de la comparaison, et pourtant...
Immortalisée par Alexandre Dumas dans "Le vicomte de Bragelonne", cette jeune fille est la seule parmi les innombrables maîtresses royales dont l'opinion n'a jamais flétri la mémoire.
Son seul tort fut d'avoir aimé passionnément un homme inaccessible, le roi de France et de désirer l'ombre à la lumière.

"Elle a la taille noble et quelque chose de grand dans sa manière de marcher ; elle a dans les yeux une certaine langueur qui est un charme inévitable pour tous ceux qui ont le coeur un peu tendre. Elle a les beaux cheveux du monde, et en quantité. Elle a l'esprit doux, le goût bon, aime les livres et en juge bien. Elle est civile, obligeante, libérale, et l'on voit de la magnificence dans tout ce qu'elle fait. Elle a de l'égalité dans l'humeur et s'est toujours gouvernée d'une manière qui a donné de l'admiration et de l'amitié pour elle."

Le célèbre vers de La Fontaine "et la grâce plus belle encor que la beauté" semble avoir été écrit pour elle...

Cette biographie, très bien documentée, est écrite par un biographe expert dans le Grand Siècle. Je l'ai beaucoup aimée car elle est écrite d'une plume légère et un peu romancée dans l’écriture pour que le texte ne soit pas alourdi ce qui est souvent le cas dans certaines biographies.
De plus, comment ne peut-on pas être émue par le destin de Louise de La Vallière ; "L'amante parfaite, celle qui aime pour aimer, sans orgueil ni caprice, sans intérêt ni ambition et dont la sensibilité ne cache pas la fermeté du coeur. Puis au moment de jeter ses derniers feux, cet amour vrai, loin de sombrer dans la médiocrité va se teinter de remords, s'immoler et s'élever jusqu'à l'amour divin..."

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Louise de La Vallière

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Louise de La Vallière".