Matins blêmes à Long Island de Delia Ephron

Matins blêmes à Long Island de Delia Ephron
( Big city eyes)

Catégorie(s) : Littérature => Anglophone

Critiqué par Bluewitch, le 8 août 2002 (Charleroi, Inscrite le 20 février 2001, 40 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 2 085  (depuis Novembre 2007)

Où les chevreuils broutent dans votre jardin...

Sauver son fils de la dangereuse vie urbaine, voilà la raison pour laquelle Lily Davis quitte, le cÏur retourné et pétri, Manhattan pour la petite ville banlieusarde de Long Island, Sakonnet Bay. Pas difficile de s’accommoder de la campagne, on est loin des
tentations, à l’abri. Vite dit, pourtant.
Voilà que malgré la maison confortable, le boulot agréable et la vie paisible, Sam, le fils prodige, revient le crâne presque entièrement rasé, accompagné de Deidre, à moitié martienne autant par le physique que sa particularité à parler Klingon, demandez aux fans de Star Treck…
Il faut couvrir les événements à sensation lorsqu'on est journaliste comme Lily. A Sakonnet Bay, il s'agit d’abord de ce chien dont la tête est coincée dans un pichet. Cadre propice aux folles rencontres, dont celle de Tom McKee, policier de son état… et homme marié. Lorsqu’on vit l'abstinence d’une femme divorcée et mère attentionnée de surcroît, difficile de résister à l'attirance qu’il éveille en elle. Sur le trajet des urgences (oui, échappé de son pichet, le cabot n'a rien trouvé de mieux que lui mordre la cheville), ils doivent faire un détour par la propriété d’un estivant, désertée en cette période de l’année. C'est la découverte d'une femme nue étendue sur un lit… Endormie, évanouie, morte ??? Les questions ne surgissent qu’après s’être vite éloignés de cette étrange scène, chargée de sensualité et de malaise.
Entre Tom et Lily, les liens se tissent. Mais peut-on se laisser aller lorsqu’on sait quels ravages un couple désuni inflige à ses enfants ?
Sakonnet Bay, c'est aussi une petite ville où tout le monde se connaît, avec ses rumeurs, son humanité et son impudeur masquée par le puritanisme américain. Lily, la citadine, arrive dans ce milieu fermé et pimente la vie quotidienne des habitants de ses articles où passent aussi les messages qu’elle ne peut dire à haute voix.
Un roman tour à tour drôle et tendre, piquant et qui ne se départit pas de suspense et d’émotions. Les personnages sont attachants, tant par leurs faiblesses que leur obstination à braver les coups du sort. Un livre rafraîchissant et bien écrit, à l'intrigue puisée dans les faits divers qui ne surprennent plus grand monde mais dont la recette profite à chacun pour ce bon moment de lecture. J’ai été charmée et me sens l’âme généreuse pour coter ce délicieux roman !

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Matins blêmes à Long Island [Texte imprimé], roman Delia Ephron trad. de l'américain par Denyse Beaulieu
    de Ephron, Delia Beaulieu, Denyse (Traducteur)
    J.-C. Lattès
    ISBN : 9782709622165 ; Prix : 118 F : 17,99 EUR ; 01/06/2001 ; 281 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Matins blêmes à Long Island

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Matins blêmes à Long Island".