Marius de Marcel Pagnol

Marius de Marcel Pagnol

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Lolita, le 4 août 2002 (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 31 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 9 étoiles (basée sur 11 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (302ème position).
Visites : 4 325  (depuis Novembre 2007)

La trilogie marseillaise...

Le premier volume de la trilogie marseillaise est un petit régal... Une histoire croustillante à souhait....
L'histoire se déroule sur le port de Marseille. Fanny, la fille d'Honorine est certainement la plus belle de tout Marseille, et Marius, le fils de César à l'entendre est le plus beau petit. D'ailleurs, une tendre complicité les unit depuis qu'ils sont tout petits... Panisse, un habitué du bar de César, fait un jour sa demande à Fanny... Celle-ci ne lui dit ni oui, ni non... Par une belle journée où ils buvaient un coup au bar une dispute éclate entre Panisse et Marius. De cette dispute naissent des aveux... Bientôt César découvre que Marius découche tous les mercredis pour aller rejoindre Fanny... Mais Marius a une folie... Une folie bien plus folle que l'amour... Et est-ce que l'amour de Fanny pourra retenir cette folie pour la mer?
Extrait :
"C'est le meilleur moment pour choisir, parce que je ne serai jamais plus jolie que maintenant... Et il me semble que si l'occasion se présente... Il ne faut pas la laisser s'échapper. Marius (nerveux) : Et... L'occasion s'est présentée? Fanny : Oui.
Marius : Qui?
Fanny : Il m'a demandée à ma mère... Marius : Qui?
Fanny : Je ne sais pas si je fais bien de te le dire. Marius (exaspéré) : Si tu ne veux pas le dire, garde-toi-le.
Fanny : Tu le sauras bientôt, vaï. Marius : Oh! Je le sais déjà. C'est le petit Victor. Il y a assez longtemps que ça se comprend.
Fanny : Et toi, tu l'as compris?
Marius : Tout le monde l'a vu? Il venait te parler tous les soirs, sous prétexte de manger des coquillages... Il en a mangé tellement qu'il a failli mourir de l'urticaire.
Fanny : Qu'est-ce que ça prouve? Marius : Ca prouve que c'est un imbécile. Et puis, si tu comptes sur le magasin, son père n'est pas encore mort, tu sais. Fanny : Oh! Je n'attend sur la mort de personne, et je me moque bien de Victor!
Marius : Alors, c'est qui? Fanny : Panisse.
Marius (incrédule) : Panisse? Le père Panisse?
Fanny : Oui, monsieur Panisse. Depuis quelques temps je le voyais venir... Et puis, dimanche dernier, il nous a emmenées au cabanon, moi et ma mère.
Marius : Je le sais, il y avait ta mère! Fanny : Oui. Et pendant qu'elle faisait la bouillabaisse, nous sommes allés nous promener sur les rochers. Et tout d'un coup, il enlève son chapeau et il se met à genoux.
Marius (goguenard) : Le Père Panisse? Ha!
Fanny : Et il me dit qu'il m'aime, que je suis la plus jolie de tout Marseille, et qu'il me veut. Et puis, il se relève, et il essaie de m'embrasser.
Marius (goguenard) : Il essaie de t'embrasser. Et alors?
Fanny : Alors, je lui donne une gifle, parce que c'était le plus sûr moyen qu'il me demande à ma mère. Et ce matin, il m'a demandée."

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Tout Pagnol est condensé dans cette pièce !

10 étoiles

Critique de JEANLEBLEU (Orange, Inscrit le 6 mars 2005, 49 ans) - 7 janvier 2015

Tout l'art de Marcel Pagnol est présent dans ce chef d'oeuvre : l'humour, la tendresse, la poésie, la gouaille marseillaise, mais aussi les douleurs de la vie, l'amitié et l'amour (au sein des couples et entre parents et enfants), l'aventure...
Une très belle pièce, aussi bien à lire qu'à regarder en DVD (dans la version cinématographique d'époque (restaurée) avec l'inoubliable Raimu).
Il y a de nombreuses scènes d'anthologie dont, bien sûr, la partie de manille. Mais il y en a tant d'autres (la leçon de composition du cocktail, la comparaison de Paris et de Marseille, les disputes de César avec Panisse et Escartefigue...) !

les amours de Marius

9 étoiles

Critique de Gardigor (callian, Inscrit le 27 avril 2011, 40 ans) - 29 mars 2013

Je me souviens très bien de ce jour où en 5ème mon prof de français fut remplacé et que ce dernier m'a fait découvrir la lecture grâce à la découverte de cette trilogie et de ces personnages si attachants.
Je suis tombé amoureux des écrits de Pagnol, de ses mots remplis de lavande & de soleil !
Merci à ce professeur de français et surtout merci à Pagnol de m'avoir trouvé cette passion.
Marius & César sont particulièrement touchants dans ce 1er volume.

Du soleil dans les mots

9 étoiles

Critique de Fa (La Louvière, Inscrit le 9 décembre 2004, 42 ans) - 20 février 2012

Premier volet de la Trilogie Marseillaise, Marius se distingue par un rendu des sentiments d'amour entre père et fils, entre amants, le tout rendu dans une atmosphère particulièrement attachante, avec des scènes mémorables.

A lire, mais surtout à voir, pour se laisser prendre par un air qui sent le soleil, une certaine gouaille, mais aussi la mer, grande gagnante de ce premier volet.

Un début génial

10 étoiles

Critique de John (, Inscrit le 2 novembre 2010, 27 ans) - 13 novembre 2010

Le premier de la trilogie est génial et nous plonge dans un Marseille qui nous fait rêver et nous rend presque nostalgique .
Histoire d'un choix entre amour et rêve de gosse à ajouter à la saveur de belles amitiés , j'ai perso adoré ce livre et je compte bien terminer cette trilogie avec grand plaisir !

Quelle trilogie !!!!!!!

9 étoiles

Critique de Frunny (PARIS, Inscrit le 28 décembre 2009, 52 ans) - 16 juin 2010

Marius / Fanny / César , une trilogie devenue cultissime , par la qualité de l'histoire , des personnages et de la peinture de la société marseillaise.
Pagnol signe - à mon avis - ces meilleures oeuvres par cette trilogie.
A ne pas rater non plus ; l'interprétation magistrale de Raimu dans la retranscription des romans au cinéma.
A lire , à relire et à laisser sur sa table de chevet !

agréable à relire

8 étoiles

Critique de Donat (, Inscrit le 16 juin 2008, 39 ans) - 16 juin 2008

Par les temps qui courent, c'est un petit livre agréable que je recommande à lire ou à relire pendant les vacances pour se changer les idées...
Un peu de romarin dans les pages et le bruit des cigales en fond sonore, on se sent bien avec la compagnie de Marius pendant la lecture!!

Tu me fends le coeur !!!

10 étoiles

Critique de Alouette (Seine Saint Denis, Inscrite le 8 mai 2008, 32 ans) - 13 juin 2008

Mon préféré de la trilogie marseillaise. C'est le seul où j'ai ri du début à la fin.
A chaque fois que je le relis, je revois très bien les acteurs de l'ancienne version ( aaahh, Raimu, Pierre Fresnay !!!), la récente m'a beaucoup déçue.
Mes passages préférés: la partie de cartes, le dosage du pastis, la scène de jalousie de Marius, autant dire tout le livre...
On va dire que c'est mon préféré de Pagnol.

Avé l'assent

8 étoiles

Critique de Mademoiselle (, Inscrite le 29 mars 2004, 30 ans) - 30 novembre 2004

J'ai vu les 2 versions cinématographiques (avec Raimu et avec Roger Hanin) mais je préfère la pièce de théâtre. Dans les 2 films, je me suis toujours demandée si Marius était réellement amoureux de Fanny tant il est froid. Dans la pièce de théâtre, c'est plus visible.
De la trilogie, c'est le livre que j'aime le moins. Et pourtant, déjà, quelle histoire! Ses personnages sont devenus légendaires, tout comme certaines répliques. J'ai relévé quelques expressions et termes savoureux: les 4 tiers d'un verre, la tourifèle (la tour Eiffel), l'opion (l'opium), le ferry-boîte (le ferry-boat)... Un vrai bonheur à lire.
Fanny est aussi beaucoup plus sympathique (je n'ai jamais aimé la Fanny trop larmoyante d'Orane Demazis). On la découvre pleine d'humour, vive, fraîche...
Il y a beaucoup de didascalies, qui permettent de se faire le film dans la tête et qui rendent le texte vivant.
C'est toujours agréable de passer un moment sous le soleil de Marseille.

Oui mon cher...

10 étoiles

Critique de Rosenblum Petit (Marcinelle, Inscrite le 22 novembre 2001, 43 ans) - 5 août 2002

... Je suis entièrement d'accord avec toi! 3,5 étoiles c'est trop peu. Surtout si on accorde 4,5 à MHC!! Il y a là une logique qui m'échappe complètement. Je suis certaine qu'il s'agit d'une erreur de "clic"... Dans ses écrits, Pagnol fait rire, Pagnol émeut. Et particulièrement dans celui-ci (et les suivants: Fanny et César). C'est la vie, c'est l'amour, c'est la mort avec ce petit accent et cette odeur du midi. Vous la sentez? Pagnol c'est aussi Raimu, inoubliable. Ces deux hommes m'ont fait rire aux éclats et pleurer à la fois. Ils ont bercé mon enfance et ça, ça mérite bien 5 étoiles...

Plus d'étoiles pour ce classique du XXème siècle

10 étoiles

Critique de Patman (, Inscrit(e) le 5 septembre 2001, 55 ans) - 5 août 2002

Oui, oui, chère Lolita, Pagnol mérite certainement 5 étoiles pour l'ensemble de son oeuvre, lui qui a donné au "Midi" une identité universelle ! Marius, César et Fanny...une trilogie extraordinaire, 3,5 étoiles...ça me fend le coeur !

Forums: Marius

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Marius".