Vertige de Franck Thilliez

Vertige de Franck Thilliez

Catégorie(s) : Littérature => Policiers et thrillers

Critiqué par CC.RIDER, le 27 octobre 2011 (Inscrit le 31 octobre 2005, 61 ans)
La note : 10 étoiles
Moyenne des notes : 8 étoiles (basée sur 30 avis)
Cote pondérée : 8 étoiles (225ème position).
Discussion(s) : 1 (Voir »)
Visites : 19 183 

Peur et frissons garantis

Jonathan Touvier, un ancien alpiniste d'une cinquantaine d'années, se réveille au fond d'un gouffre. Il est retenu prisonnier par une longue chaine qui lui enserre le poignet et qui est solidement fixée à la roche. Il ne comprend pas pourquoi il se retrouve dans cette désagréable position. Mais il n'est pas seul, il y a aussi Pokhara, son chien, Farid un jeune beur enchaîné par la cheville et Michel Marquis, un grand costaud du même âge que lui, qui semble libre de ses mouvements mais qui porte un masque de fer solidement verrouillé. Une lettre les prévient qu'au cas où Marquis s'éloignerait de plus de cinquante mètres des deux autres, le masque garni d'explosifs sauterait. De plus, les trois malheureux découvrent ce message sibyllin : «  Qui sera le menteur ? Qui sera le voleur ? Qui sera le tueur ? »
Ainsi débute une aventure de survie absolument démoniaque. Les nerfs du pauvre lecteur sont soumis à rude épreuve. La tension dramatique de ce huis clos improbable et le suspense sont insoutenables. Comment ces hommes vont-ils pouvoir survivre dans les terribles conditions où ils se trouvent ? Pourquoi leur a-t-on tendu ce piège abominable ? Il va sans dire qu'une fois la lecture commencée, le lecteur ne peut plus lâcher ce thriller particulièrement original qu'il faudra réserver aux amateurs (trices) de sensations fortes. Les âmes sensibles pourront s'abstenir car cette affaire frise souvent l'horrible, le gore. Quand l'homme se retrouve en mode survie, les pires horreurs se deviennent possibles. Et Thilliez ne s'est pas gêné pas pour mettre le paquet dans ce registre particulier. Peur et frissons garantis...

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Juste la fin décevante

7 étoiles

Critique de Arianalda (, Inscrite le 16 août 2017, 17 ans) - 16 août 2017

L'histoire de Franck Thilliez est, en soi, un livre vraiment intéressant et sympa à lire.
L'histoire au début est vraiment précise : Jonathan, Farid et Michel sont enfermés dans une grotte avec Pok, le fidèle chien de Jonathan. Leurs vivres sont limités et vite tout le monde se lie d’amitié avec tout le monde, sans compter les petits bémols...

Je ne me suis pas assez renseignée pour comprendre le point de vue de l'auteur, mais la fin m'a laissée sans voix. C'était tellement incompréhensible que je me suis demandé si c'était réellement la fin. Je ne sais pas ce que l'auteur a voulu faire, mais pour mon point de vue, Jonathan a totalement déliré. C'est un criminel qui a été traumatisé par ses crimes et paranoïaque. Ce Max ne pouvait pas revenir des morts ?...
D'un autre côté, j'y ai cru sans réfléchir. C'est possible, il n'avait pas précisé si Max était tombé dans le vide avec ou sans son sac plein. Et c'était aussi possible que Max a voulu reproduire ce qu'il a vécu à son assassin.

Dans tout les cas, ce livre m'a plu, je vais le relire plusieurs fois pour mieux comprendre les choses.

Saw littéraire

8 étoiles

Critique de Tetef (Tarare, Inscrit le 24 février 2013, 46 ans) - 15 février 2016

Ayant vu tous les films Saw, j'appréhendais la lecture de ce livre de peur qu'il ne soit qu'une pâle adaptation du film. Pas du tout. J'ai passé de bons moments de lecture. C'est d'ailleurs moins traumatisant qu'un film. La longueur du livre est également bien dosée et la fin ne m'a pas déçu. Je recommande ce livre et le classe dans ma bibliothèque à côté de L'invisible de Robert Pobi.

Sortez-moi de ce cauchemar

8 étoiles

Critique de Pierraf (Lyon, Inscrit le 14 août 2012, 62 ans) - 2 février 2016

Mais quelle horreur, c'est angoissant, ça donne la chair de poule à chaque page, mais comment survivre dans de tels conditions. Et pourtant à chaque page on a envie de savoir ce qui se passera à la page suivante, plaisir sadique de l'observateur qui ne prend aucun risque. Ce livre se lit à la vitesse grand V., c'est plus facile à appréhender que d'autres Thilliez qui sont beaucoup plus élaborés. La c'est du brut de chez brut. Dommage que la fin soit un peu tarabiscotée et tirée par les cheveux.

Excellent huis clos...fin décevante

8 étoiles

Critique de Vertige (, Inscrite le 2 novembre 2015, 40 ans) - 2 novembre 2015

Je viens de finir le livre. J’en reste encore toute chamboulée. Ce huis clos est franchement terrifiant et le récit nous tient en haleine jusqu’au bout.
L’environnement étant réduit (le gouffre) et les protagonistes peu nombreux (les 3 hommes), on se retrouve facilement plongés au cœur de leur effroyable aventure. On souffre avec eux, on espère avec eux, on désespère avec eux. On aime ces personnages, malgré leur histoire, leur passé et on souhaite ardemment qu’ils s’en sortent. Du moins, on a envie de comprendre, de décrocher la réponse à toutes les questions qui dévorent Jonathan, Farid et Michel.

Le personnage principal, Jonathan Touvier, également le narrateur, force la sympathie par son vécu et la force de ses sentiments. On l’aime bien et on veut bien lui pardonner son prétendu « crime ». Après tout, n’est-il pas en train d’en payer le prix au fond de cette lugubre grotte ?

Mais que dire de la fin ?! Je l’ai trouvé horriblement décevante avec la désagréable impression de m’être fait manipuler par l’auteur.
Attention, je vais annoncer la fin. En effet, je me serais largement contentée de l’ami revenu d’entre les morts pour étancher sa soif d’une vengeance morbide. Mais non, le mot de la fin, précisément la fameuse photo polaroid qui ne correspond pas au récit, annonce définitivement que Jonathan a bel et bien inventé cette histoire et ses « codétenus », tous ceux-ci n’étant qu’un amalgame de son histoire et de sa personnalité. La citation de Franck Thilliez dans l’épilogue entérine cette interprétation. Donc, pas de gouffre, pas de Michel et ni de Farid.

En revanche, le blockhaus est bien réel. Ainsi, ce téméraire ex-alpiniste est vraiment un taré ayant vraiment pelé son chien et vraiment mangé, sans qu’on comprenne pourquoi, le donneur de moelle osseuse de sa femme. Merci, Franck mais tu t’es bien fichu de notre poire.

Quelle surprise !

10 étoiles

Critique de JoshWB (, Inscrit le 13 décembre 2010, 30 ans) - 7 février 2015

J'étais très sceptique au début de la lecture de ce bouquin. L'intrigue me paraissait facile, les premiers chapitres un peu clichés. Mais plus on avance, plus on en apprend, et plus on en apprend, plus on est accro ! Les personnages se découvrent et se dévoilent progressivement, et la clé de l'énigme est juste incroyable ! La fin m'a littéralement scotché ! Franck Thilliez prouve une fois de plus qu'il est un maître du thriller et du suspense.

....J'ai dû rêver trop fort

7 étoiles

Critique de Pytheas (Pontoise - Marseille, Inscrit le 5 avril 2012, 55 ans) - 1 avril 2014

Jonathan est un alpiniste confirmé et reconnu, il a gravi tous les 8000 que notre terre connait avec son mentor et ami Max Beck. Aujourd'hui rédacteur dans un journal spécialisé, Pourquoi se retrouve-t-il là, enfermé au fond de cette faille, enchainé au poignet? Pourquoi Farid, une petite racaille de banlieue est lui aussi enchainé ici, par le pied ? pourquoi Michel est enfermé avec eux un casque lui recouvrant la tête qui explosera s'il s'éloigne à plus de 50 mètres. Pourquoi le chien de Jonathan est avec eux ?
Qu'est ce qui lie ces 4 personnages? pourquoi sont-ils là? quel est le dénominateur commun ?
F.T. nous délivre un huis-clos à 4 qui devrait les entrainer tous vers une mort certaine.
il manque quelque chose dans le rythme de ce roman, certes l'histoire est prenante et on a envie d'en connaitre la fin rapidement, mais les sentiments manquent de puissance, les personnages malgré quelques accès de rage gardent toujours une certaine retenue et même lorsqu'ils sont censés avoir atteint le plus profond d'eux-mêmes, il reste toujours une trop grande part d'humanité et de raisonnement.
C'est bien entendu une lecture agréable (enfin si on peut employer ce mot ici) mais qui laisse sur sa faim ....

Un huis clos oppressant

8 étoiles

Critique de Touloulou00 (, Inscrite le 3 août 2013, 64 ans) - 18 mars 2014

Un huis clos oppressant : quatre hommes se réveillent enchaînés ou tout comme, au milieu des stalactites de glace d'un grotte profonde et inaccessible. Un sorte de psychanalyse sauvage va s'amorcer entre eux, pour découvrir pourquoi ils en sont arrivés là. Diaboliquement mené : on ne lâche pas le livre avant de l'avoir refermé. La fin est un peu déceptive.

Vertige de l'esprit

8 étoiles

Critique de Killing79 (Chamalieres, Inscrit le 28 octobre 2010, 40 ans) - 29 décembre 2013

Le huis clos créé par Franck thilliez fonctionne de par l'originalité du lieu où se déroulent les évènements. Le gouffre, sorte de piège naturel, apporte ses contraintes (le froid, l'humidité et le noir) et devient l'ennemi principal de ces prisonniers d'un jeu diabolique. Les raisons inconnues de leur enfermement et les réactions humaines engendrées par cette micro société, apportent aussi leur grain de sable dans cet univers hostile. L'ambiance étouffante, la tension croissante et les scènes chocs sont les maîtres mots de cette aventure, qui m'a stressé de bout en bout. De fausses pistes en indices flagrants, l'auteur m'a balancé pour mieux me tenir jusqu'à la fin. Cette fin, qui m'a paru tout d'abord anodine mais qui est devenue totalement déstabilisante, lorsque j'ai constaté que la photo était différente (les initiés comprendront...).
Le véritable défaut de ce roman, qui atténue mon enthousiasme, est qu'il repose sur des idées scénaristiques déjà développées dans d'autres livres ou films comme "Saw" ou "Shutter Island", et que constamment mon esprit s'est égaré dans ces directions qui m'ont un peu gâché la fête.
Mais dans l'efficacité et le suspense, "Vertige" reste un bon Thilliez!

Oppressant à souhait

9 étoiles

Critique de Florian1981 (, Inscrit le 22 octobre 2010, 38 ans) - 10 octobre 2013

Livre lu d'une traite, une fois commencé, impossible de le lâcher, et j'en avais des frissons dans le dos! Une tension psychologique qui va crescendo et qui prend aux tripes! Malgré tout quelques invraisemblances et j'avais anticipé le dénouement.

Comme les autres lecteurs, la toute fin est frustrante avec cette histoire de photo qui ne correspond pas! Sans doute l'auteur a-t-il voulu offrir plusieurs pistes, mais pour ma part je n'en vois aucune, c'est dommage que ca se termine en queue de poisson comme ça, le plaisir est (un peu) gâché car j'aime pas ne pas comprendre! Et l'auteur ne donnera jamais la clé du mystère
...

pas forcément le meilleur mais très bon tout de même

9 étoiles

Critique de Mayfair (Distroff, Inscrite le 30 mars 2007, 46 ans) - 25 mars 2013

Dès le début du roman, on est dans l'ambiance glauque du gouffre avec son obscurité, sa fraîcheur. On rencontre très vite tous les personnages qui font l'intrigue de ce livre. Alors oui même si on pense à Saw, c'est quand même un livre qu'on n'a plus envie de poser car on veut savoir le fin mot de l'histoire. Qui sont-ils, pourquoi eux, quel lien les unit ?
Personnellement j'ai beaucoup aimé.

Huis clos au fond du trou

8 étoiles

Critique de Free_s4 (Dans le Sud-Ouest, Inscrit le 18 février 2008, 45 ans) - 14 février 2013

Trois personnages et un chien au fond d'un gouffre.
Le suspense est bien mené, c'est du Thilliez pur jus, ça monte crescendo.........juste la fin, bof.
Ambiance glauque, cannibalisme et délire.
Avec en prime, au début de chaque chapitre quelques excellentes citations d'alpinismes, écrivains .... célèbres.
A lire.

douche glacée

6 étoiles

Critique de Seb (, Inscrit le 24 août 2010, 42 ans) - 13 février 2013

J'aime beaucoup l'auteur et ses romans sont souvent d'excellente facture mais sur ce "vertige" j'ai été pris de nausées. J'ai trouvé trop de "saw" et de "shutter island" dans le scénario et j'ai eu du mal à m'immerger dans la première partie surtout. La fin m'a aussi laissé sur ma faim car l'épilogue reste trop flou à mon goût. Si vous ne connaissez pas l'auteur, passez votre chemin et si vous êtes fan, régalez vous.

Un vrai thriller

9 étoiles

Critique de Ayor (, Inscrit le 31 janvier 2005, 47 ans) - 23 décembre 2012

Roman incisif et percutant, composé de chapitres courts qui invitent à lire les suivants. Son point fort est incontestablement le suspense qui dévoile lors des ultimes lignes une fin plutôt... particulière et inattendue.
Que l'on y adhère ou pas ne change rien aux qualités indéniables de ce véritable thriller que certains qualifieraient de "page turner".

Trois hommes se réveillent dans un gouffre totalement inconnu. Deux sont entravés tandis que le troisième est libre de ses mouvements mais ne peut s'éloigner de ses compagnons d'infortune, sous peine de faire exploser le masque qui lui recouvre complètement le visage.
Qui sont-ils ? Et surtout que font-ils là ?

Franck Thilliez confirme, s'il en est besoin, qu'il est une des valeurs sûres du thriller français.

Se dévore d'une traite !

8 étoiles

Critique de PPG (Strasbourg, Inscrit le 14 septembre 2008, 44 ans) - 19 décembre 2012

On pourra dire ce que l'on veut sur ses apports extérieurs et ses lectures (Joe Simpson, Krakauer, Messner, Lafaille...), l'auteur aura justement réussi à "emprunter" à ces différents auteurs la matière nécessaire à bien nourrir son roman de concret et d'authentique. Autrement dit, il a utilisé à bon escient sa documentation.
On a ainsi bien pu comprendre et ressentir les tourments de Jonathan Touvier, cet alpiniste à la retraite et narrateur de cette histoire.
Thilliez a donc très bien rempli sa mission (nous tenir en haleine, avec suspense, rebondissements et un zeste d'horreur), confirmant ainsi la confiance que nous avions en lui lorsque nous sommes allés piocher "Vertige" dans le rayon de notre librairie ou de notre médiathèque.

Certainement un bon suspens, mais....

7 étoiles

Critique de Usdyc (Bruxelles, Inscrit le 27 août 2004, 63 ans) - 26 octobre 2012

J'ai lu le livre quasi dans la foulée du "Syndrome E" et "Gataca" que j'avais trouvé fantastiques. Ce livre ci me rapproche trop des "SAW" et du coup m'a supprimé toute une partie de l'intrique "physique" des acteurs. Reste l'intrique "psychologique" du pourquoi et du comment de la situation.
Sur cette deuxième partie: c'est le top !

Je mets donc 3 étoiles persuadé que si j'avais pas vu les "SAW", j'aurais mis 5 étoiles.

Un livre à la Saw

7 étoiles

Critique de Batman38 (, Inscrit le 14 octobre 2012, 29 ans) - 15 octobre 2012

C'est un huit-clos envoûtant que nous propose là Franck Thilliez. Une situation à la saw avec deux homme retenus par une chaine et un autre avec un casque sur la tête qu'il ne peut enlever dont le mécanisme est relié à des capteurs dans les chaînes des deux précédents et s'il s'éloigne trop il explose.
Comment ne pas avoir l'eau à la bouche en lisant ce concept. C'est le seul livre de ce genre que je connaisse à ce jour et j'espère qu'il ouvrira la porte à d'autres.
Franck Thilliez s'amuse avec nous en jouant avec notre patience en faisant deux pas en avant et un pas en arrière. Rien n'est facile dans ce bouquin et on ressent la torture infligée à ses personnages à chaque instant.

C'est une réussite même si je n'aime pas quand la fin n'est pas définie et qu'elle laisse libre au débat...

Je vous le recommande si vous aimez les Saw !

Une plongée vertigineuse dans l’âme humaine …

9 étoiles

Critique de Monde imaginaire (Bourg La Reine, Inscrite le 6 octobre 2011, 46 ans) - 7 août 2012

Waouh, je peux vous dire que ce livre de Franck Thilliez m’a retournée comme une crêpe …
Effectivement comme l’ont mentionné plusieurs personnes, on a de nombreuses références à SAW, mais aussi à Shutter Island et j’ai également pensé à l’excellent film The Hole, où la fin vous offre un tout autre éclairage.
Tous comme les trois personnages j’ai moi aussi plongé dans le gouffre. Et cette plongée réunit tous les ingrédients qui me terrifient le plus : l’enfermement (je suis claustro), le froid (brrr …), la faim et le fait qu’on leur ait laissé très peu de chances de pouvoir s’en sortir.
Franck Thilliez fait d’ailleurs de nombreuses références à des citations sur l’alpinisme et il cite également l'excellent livre LES SURVIVANTS dont j’avais fait la critique principale.
Peu à peu, Franck Thilliez instille le doute comme un poison qui entre dans vos veines et je peux vous assurer que j’ai tourné les pages à vitesse grand V tant j’avais hâte de savoir ce qui allait se passer.
Lecture glacée et glaçante où à de nombreuses reprises tous les poils de mon corps se sont hérissés (je pense en particulier au douloureux moment avec le chien Pok), je vous préviens certains passages sont super durs. On est dans un vrai survival.
Et puis la fin du livre !!! Alors là totalement bluffant mais n’espérez pas avoir toutes les réponses que vous auriez pu vous poser car Franck Thilliez vous aura tellement manipulé que vous vous poserez peut être encore plus de questions à la fin de son livre.
Franck Thilliez a joué avec mes nerfs et même après avoir refermé Vertige je repense encore à ce gouffre.

Quelle déception !!

4 étoiles

Critique de Byobinou (Rumilly (74), Inscrit le 22 février 2011, 50 ans) - 26 mars 2012

J'étais un lecteur plutot régulier de Thilliez, et, au vu des critiques relatives à ce livre, je m'attendais au meilleur (j'ai noté l'anneau de Moebus 5*).
Las !
Non !
- Trop de facilités : la multiplicité des énigmes tue(nt ?) l'énigme
- Lisez plutôt la Mort Suspendue de Joe Simpson, F. Thilliez n'a même pas changé le nom de la montagne (Siula Grande)
- La chute, je pense pouvoir être capable de l'écrire, dans une nouvelle de 8 pages.

Purée, pourtant je suis annécien, comme M. Thilliez.... non déçu déçu.

Glaçant, angoissant

9 étoiles

Critique de Kikounette (Nîmes, Inscrite le 15 mai 2003, 47 ans) - 4 mars 2012

Glaçant, angoissant. A lire bien au chaud sous les couvertures. Jusqu'où peut-on aller pour survivre dans des conditions extrêmes ? J'ai lu ce bouquin en deux jours tellement je voulais savoir la fin et pourquoi ? Vous le saurez en le lisant. Premier livre que je lis de cet auteur, je pense que je vais m'attaquer à ses romans... Bravo !

Extrêmement puissant!

10 étoiles

Critique de Luluganmo (, Inscrite le 26 septembre 2010, 37 ans) - 2 mars 2012

Une chose est certaine: ce livre ne vous lâchera pas tant que vous n'arriverez pas à la fin!
A vrai dire, je suis tombée par hasard sur "Vertige". Je commençais à désespérer ces derniers temps: aucun roman ne parvenait à me rassasier.
Et là, le choc, quel moment de pur bonheur cette lecture! Dès le départ, le suspense est présent et ne vous quitte pas jusqu'à la fin. Aucun passage ennuyeux ne vient ternir le décor de cette intrigue incroyablement bien ficelée et hors-norme.
De plus, la pression psychologique subie par le lecteur est, selon moi, beaucoup plus importante que les passages glauques.
Bref, je suis déçue que ce moment de lecture soit terminé. Ce livre est un véritable trésor, il ne faut le rater sous aucun prétexte!

rêves ou réalité?

8 étoiles

Critique de Darkvador (Falck, Inscrit le 1 février 2012, 52 ans) - 2 février 2012

Ce n'est sans doute pas le meilleur Thilliez Gataca est pour moi son meilleur roman mais ce huis clos est une réussite. Dérangeant, ambiance oppressante, je me suis même surpris à regarder derrière moi pendant la lecture tellement on est dans la grotte avec eux!! et pourtant on a envie de le lire d'une seule traite. Ce roman nous amène à nous montrer que toutes les décisions que l'on prend sont importantes même les plus insignifiantes et que leur conséquences peuvent être terribles. Thilliez nous pose une vraie question: comment réagirions-nous devant une telle situation? Comme les personnages en montrant notre "côté obscur" (comme celui de mon pseudo:)) et sombrer dans la folie en étant violent? ou le bon côté de notre personnalité? Que dire de la fin? cette erreur voulue par l'auteur une sorte "d'échappatoire" pour nous laisser à chacun sa propre interprétation de comprendre (grâce à la photo) cette fin surprenante. Pour ma part comme l'auteur écrit à la première personne cela signifie que celui qui sort de la grotte se fabrique lui-même sa propre version des faits (inventer pour mieux se pardonner?) alors que la vérité est tout autre, d’où cette photo complètement différente du début. Ca veut tout simplement dire que si un autre personnage était sorti de cette grotte l'histoire aurait été différente;

Tenu en haleine du début à la fin

9 étoiles

Critique de Flo63 (, Inscrit le 6 janvier 2012, 38 ans) - 22 janvier 2012

Assez différent des autres récits de Franck Thilliez , ce thriller tient cependant toutes ses promesses! A peine débuté, on a hâte de connaitre la fin, l'angoisse montant peu à peu au fur et à mesure que les réserves de nos 3 protagonistes s'épuisent...
Tout au long du récit Thilliez nous plonge dans une ambiance de plus en plus noire où chaque décision a son importance...

Même si l'on pourra peut-être regretter un peu la fin, Vertige est un huis clos original que j'ai dévoré d'une traite et avec lequel je me suis régalé.

un peu convenu mais très haletant

6 étoiles

Critique de Mzelle (, Inscrite le 20 janvier 2012, 44 ans) - 20 janvier 2012

J'ai dévoré le livre en une journée, j'ai lu jusque tard dans la nuit pour connaitre la fin. Autant dire qu'on a beaucoup de mal à ne pas lire ce livre d'une traite une fois commencé.
L'écriture est fluide, mais j'avais deviné pas mal de choses, j'aurais donc aimé une histoire un peu moins prévisible sur certains points.

Et je n'ai pas compris la fin :( , la photo n'est pas la même que celle en milieu de livre ... doit-on y voir une erreur, ou un message caché de la part de l'auteur, je n'ai pas de réponse et je trouve cela très frustrant.

sympathique

6 étoiles

Critique de Gardigor (callian, Inscrit le 27 avril 2011, 42 ans) - 19 janvier 2012

On est vraiment dans l'univers du film "saw", en tout cas il y a beaucoup de similitudes.
Le livre est efficace, plaisant, court et se lit très vite.
Néanmoins on est pour moi très loin d'un grand "Gataca" voir "l'anneau de moebius". "Vertige" manque cruellement de folie, de rebondissements, même si la fin, prévisible au fil des dernières pages, est bien orchestrée.
Un bon Thilliez mais sans grands éclats.

Waouh!

9 étoiles

Critique de Jennyb (, Inscrite le 9 janvier 2012, 34 ans) - 9 janvier 2012

Ce livre huis clos m'a quelque peu hantée! C'est vrai qu'on est dans la grotte avec eux. On a froid avec eux. On survit avec eux.
L'atmosphère y est pesante. Les méfiances les uns envers les autres malgré la même galère à supporter... Jusqu'où irions nous pour survivre, même au détriment d'un autre?
J'ai dévoré ce livre en deux jours! On doute de l'un, on doute de l'autre.. On se pose tout un tas de questions sur le pourquoi de cette détention... Et on est prisonnier également!

Juste une question pour les autres lecteurs de Vertige: à la fin du livre, Jonathan dit trouver dans sa voiture une photo des trois captifs dans la grotte faite le jour de l'anniversaire de Michel. J'ai l'impression d'une erreur de l'auteur, peut-être est-elle faite exprès. Il dit qu'il voit sur cette photo Farid mettre sa main devant son visage, lui mangeant son quartier d'orange et Michel au milieu avec son masque, pourtant dans le livre, lors de la prise de la photo, c'est Farid qui mange une orange, et Jonathan qui met sa main devant l'objectif! S'agit-il d'un doute que laisse planer l'auteur? Une simple erreur dans l'écrit? (ce qui m'étonnerait d'un professionnel!). Je suis étonnée et me demande qui est bien sorti de la grotte..... Je réfléchis peut-être trop! :) Si quelqu'un a remarqué la même chose.... Merci!

Bonne lecture!!

Que c'est bon d'être libre!

10 étoiles

Critique de Poki (, Inscrite le 1 mars 2010, 45 ans) - 8 janvier 2012

C'est ce qu'on se dit tout au long de la lecture de ce roman de Franck Thilliez! L'ambiance y est vraiment oppressante, j'ai même ressenti plusieurs fois de la claustrophobie tant l'enfermement de ces 3 hommes parait réel!! Bien sûr on ne peut pas s'empêcher de penser au film Saw comme le dit Awnezik dans sa critique! 3 hommes se réveillent enfermés et enchainés dans une grotte sans aucun moyen de sortir, sans savoir ce qui les a mené là. L'enfer peut alors commencer! Il est quasi impossible de poser ce livre une fois commencé! Le suspense est distillé tout au long de cette descente aux enfers! La fin ne m'a pas déçue, contrairement à ce que je pensais, elle n'était pas prévisible.
En un mot: le 4ème homme enfermé dans ce gouffre c'est le lecteur... Bon courage!

Parfait

10 étoiles

Critique de Tetedelivres (, Inscrite le 31 août 2011, 36 ans) - 23 décembre 2011

Très bon huis clos qui sait vous animer jusqu'à la dernière page sans un seul temps mort. Bien sur dès le début, je m'attendais à voir nos deux protagonistes fétiches et ... Ah quelle déception, j'avais tellement fantasmé à l'idée d'avoir entre les mains la suite de GATACA; sentiment vite disparu au fil des lignes et des mots.
De tous les livres de F. Thilliez, je crois qu'il est le seul écrit à la première personne; mais après réflexion et en me remémorant GATACA ou syndrome E par exemple, l'auteur nous emmène tellement loin dans ses livres qu'on a le sentiment que tout est écrit à la première personne et d'être purement et simplement dans la peau des protagonistes.

Évidement je ne vous donnerai aucun détail du livre sinon je casse l'envie et la découverte ...

Vous aurez à faire dans ces pages à : un décor sinistre, épuré et froid ; des personnages flippant, durs et sans coeur; des détails et une avancée de l'intrigue morbide, folle.
Une très bonne histoire sous forme de poupées gigognes et une fin digne d'un Thilliez ... Quel sera votre sentiment au final ? où vous aura amené l'auteur ? que faut il écouter les faits ou votre première impression ? Folie ou pas Folie ??

Bonne Lecture et vivement le prochain !

Trash , Glauque mais c'est ce que j'aime

9 étoiles

Critique de Ndeprez (, Inscrit le 22 décembre 2011, 44 ans) - 22 décembre 2011

Mon premier Thilliez, vous me direz il y a un début à tout, et je ne suis pas déçu.Cela commence un peu comme le premier "Saw" , puis petit à petit l'histoire se déroule et on se doute bien que les protagonistes ont des choses à se faire pardonner.
Cela sombre rapidement dans le glauque et le moite, on a envie de prendre une douche apres avoir fini le bouquin !
Un bon polar.

Un huis-clos oppressant

10 étoiles

Critique de Amnezik (Noumea, Inscrit le 26 décembre 2006, 52 ans) - 7 novembre 2011

Difficile de ne pas penser à Saw (premier du nom) avec une telle intrigue de base et c’est vrai que l’on retrouve les ingrédients qui ont fait la force du film, un plan aussi machiavélique qu’implacable, des humains capable de tout (et surtout du pire) dans des situations extrêmes. Je dirai que c’est même encore plus flippant sous la plume de Franck Thilliez qui, à l’image du réalisateur James Wan, n’épargne rien à ses personnages en faisant monter la tension avec un brio qui fait plaisir à lire (même si parfois ça peut paraître dérangeant). L’auteur réussit à nous faire vivre un huis clos redoutablement efficace, par moment on se sent pris aux tripes et on ne peut s’empêcher de se poser la question qui dérange : et moi que ferai-je dans une telle situation ? A vrai dire je préfère ne pas y penser… J’ignore jusqu’où on peut aller pour survivre mais nul doute que acculé dans nos derniers retranchements on réveillera notre « côté obscur ».
Un excellent thriller riche en rebondissements que l’on lit parfois avec le sentiment d’étouffer tant on s’immerge dans l’intrigue et ce gouffre qui retient les trois hommes prisonniers indifférent à la situation qui dégénère peu à peu jusqu’au point de non retour.

Forums: Vertige

  Sujets Messages Utilisateur Dernier message
  Pas compris la fin! 9 Poki 1 avril 2014 @ 13:02

Autres discussion autour de Vertige »