Des capiteuses pensées de Jean-Philippe Querton

Des capiteuses pensées de Jean-Philippe Querton

Catégorie(s) : Littérature => Francophone

Critiqué par Kinbote, le 18 juillet 2011 (Jumet, Inscrit le 18 mars 2001, 59 ans)
La note : 9 étoiles
Visites : 1 466 

Diaboliquement vôtre

Jean-Philippe Querton a eu la bonne idée de diviser son recueil en 7 sections, correspondant aux 7 péchés capitaux, pour gagner les bonnes grâces du démon des aphorismes. Pour sûr qu’il a réussi son pari : il brûlera longtemps en enfer, aux côtés des Stas, Scutenaire, Chavée, Dejaeger (qui signe la préface) et autres faiseurs de pensées brèves à la plume trempée dans la braise.

Justement, lisons ce qu’écrit Éric Dejaeger : " Bien qu’ayant commis quelques romans noirs de bonne qualité, Querton est un passionné de la petite phrase qui étonne, fait rire (jaune), fait grincer des dents ou oblige l’esprit du lecteur à gamberger un peu plus que d’habitude. »

Place à quelques "momoqueurs", tels que l'auteur appelle ses sentences:

« Au cours de géographie, le cancre est souvent installé au fond de l’atlas. »

« J’ai un oncle qui croit en la réincarnation. »

« L’aveugle est incapable d’observer une minute de silence. »

« J’aime bien la musique slave, c’est propre. »

« Suivre un régime pour arriver assez fin ».

« Il est trottoir pour aller aux putes. »

« J’ai connu un zoophile qui sautait régulièrement du coq à l’âne. »

« Un boulanger d’extrême-droite ne veut que du pain raciste. »

« Dispute à la poissonnerie, le thon monte. »

« Une seule croix, Jésus, ça ne suffit pas pour gagner au Lotto. »

En lisant ces plus de 250 aphorismes, on sent souvent la « boutade monter au nez ». Nettes, tranchantes, prêtant à la réflexion ou à la poésie et même à l’érotisme, ces pensées sont une réjouissance.

Pour « la colère », JPQ s’en prend à la Belgique et se pique de quelques saillies contre un pays « indisposé ».

« Dans la Belgique des Simpson, c’est Bart qui commande. »

Une de ses spécificités, c’est de livrer des aphorismes à partir des noms de ville ou de pays.

« J’ai visité Lille, je ne l’ai pas trouvée si déserte que ça. »

« Un homme à Bertrix en vaut deux. »

Une petite dernière, avant de retourner au boulot!

« La chômeuse a les seins qui pointent. »

Bon, avec tout ça, je n’ai pas dit que ce recueil est le premier rejeton des CACTUS INEBRANLABLES EDITIONS dont Jean-Philippe Querton est l’initiateur. Une petite maison à tenir dès à présent à l’œil : il pourrait en sortir d’autres ouvrages tout aussi piquants.

Sur son site, vous pouvez lire d’autres momoqueurs qu’il délivre par courriel depuis janvier 2008 et, dorénavant, à cette adresse :
http://jeanphilippequerton.e-monsite.com/

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Des capiteuses pensées

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Des capiteuses pensées".