Tous ruinés dans dix ans ?: Dette publique : la dernière chance de Jacques Attali

Tous ruinés dans dix ans ?: Dette publique : la dernière chance de Jacques Attali

Catégorie(s) : Sciences humaines et exactes => Economie, politique, sociologie et actualités

Critiqué par Fa, le 28 juin 2011 (La Louvière, Inscrit le 9 décembre 2004, 44 ans)
La note : 7 étoiles
Moyenne des notes : 6 étoiles (basée sur 3 avis)
Cote pondérée : 4 étoiles (42 000ème position).
Visites : 2 075 

Oui pour le constat, mais...

Le titre est accrocheur : la dette publique des pays développés va-t-elle, à terme, devenir à ce point excessive qu'elle pourrait écraser les états et les conduire à la ruine?

Ce livre constitue une mise en garde contre la tendance naturelle des états à s'endetter, surtout lorsque la dette est utilisée pour couvrir des dépenses de fonctionnement au lieu d'investir.

A l'heure où la tragédie grecque arrive à son dénouement, ce livre conserve une certaine actualité. C'est une réponse à ceux qui considèrent que surtout, il ne faut toucher à rien, car à force de trop bien vivre, la cigale se trouve dépourvue une fois l'hiver venu.

Sans rien enlever à la pertinence du constat, on retrouve des redites par rapport à des ouvrages précédents. Si Attali est un expert ès finances, il l'est aussi pour ce qui concerne le marketing.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

  • Tous ruinés dans dix ans ? [Texte imprimé], dette publique, la dernière chance Jacques Attali
    de Attali, Jacques
    Fayard
    ISBN : 9782213655376 ; EUR 15,90 ; 19/05/2010 ; 240 p. ; Broché
»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Existe-t-il une bonne dette ?

3 étoiles

Critique de Lolita (Bormes les mimosas, Inscrite le 11 décembre 2001, 33 ans) - 8 mai 2013

A travers un titre coup de poing, Jacques Attali dresse un portrait historique de la datte des pays occidentaux, en montrant à quel point son niveau actuel fait peser un réel danger sur la démocratie.

Directement relié à la crise financière de 2008, et restant malgré tout, toujours d'actualité, les redites sont nombreuses, surtout si on avait lus auparavant les autres ouvrages d'Attali traitant déjà de ce sujet.

Assez décevant

En effet

8 étoiles

Critique de Achille33 (, Inscrit le 23 février 2012, 40 ans) - 23 février 2012

Je suis en ligne avec le commentaire de 'Fa'. Le titre est destiné à faire peur, pourquoi 'dans 10 ans' alors qu'il explique à plusieurs reprises que le pire serait de devoir créer une caisse d'amortissement qui étendrait le paiement de cette même dette (française) sur plusieurs décennies. Certaines choses sont répétées à maintes reprises au sein même de l'ouvrage, ce qui peut paraitre étrange parfois.

Le retour historique sur la dette est toutefois très intéressant; il n'est pas évident de savoir que la plupart des pays d'Europe et du Monde ont déjà fait défaut plusieurs fois. L’idée de s'endetter pour rembourser la dette (Fonds de stabilité?) fait froid dans le dos et est bien pointée par Attali comme le pire qui soit.

Forums: Tous ruinés dans dix ans ?: Dette publique : la dernière chance

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Tous ruinés dans dix ans ?: Dette publique : la dernière chance".