Confucius de Yasushi Inoué

Confucius de Yasushi Inoué
(Kōshi)

Catégorie(s) : Littérature => Asiatique

Critiqué par Perlimplim, le 21 juin 2011 (Paris, Inscrit le 20 mars 2011, 43 ans)
La note : 10 étoiles
Visites : 2 447 

Simple et sain

Ce livre est l'hommage d'un grand romancier à Confucius. Yasushi Inoué fait preuve dans ce roman d'une grande érudition et d'une connaissance fine du philosophe chinois et de son système de pensée. C'est en ce sens que ce livre peut constituer une excellente introduction aux "Entretiens" de Confucius.
Ce roman est divisé en cinq parties, qui sont cinq conversations entre des membres de la toute jeune société d'études confucéennes d'une part, et le dernier témoin vivant ayant connu Confucius d'autre part, un dénommé "Vieux Gingembre". Ce dernier fut le portefaix de Confucius et de ses trois disciples lors de leur longue errance de quatorze ans au milieu des Royaumes combattants. Tous étant désormais morts, le témoignage de Vieux Gingembre revêt une importance capitale, car il est le seul à avoir connu Confucius à une époque charnière de sa vie. La question centrale que pose le roman de Inoué est de tenter de comprendre pourquoi Confucius, alors âgé de plus de cinquante ans, a-t-il quitté la capitale de Lu pour se lancer dans un voyage risqué au milieu des royaumes de la plaine, agités par la guerre ? Qu’espérait le philosophe, ou que fuyait-il ?
Le tour de force de Yasushi Inoué est d'avoir confié la narration à un personnage qui ne fut pas un disciple de Confucius, mais un homme du peuple, simple accompagnateur. Il présente, dans un style clair et limpide, autant l'homme que fut Confucius, que ses idées. Le roman est l'occasion de présenter, dans le cadre d'anecdotes vécues, certaines citations tirées des "Entretiens". Ces citations, ainsi mises dans un contexte, s'éclairent sous un jour nouveau, et deviennent étonnamment limpides. Inoué prouve son affinité évidente avec Confucius, et sa capacité à exprimer simplement et clairement ce qui, sous la plume d'un autre, n'aurait été que confus et verbeux, force le respect. Son sens de l'analyse et son imagination font que lui seul pouvait écrire ce roman.
Oeuvre tardive, "Confucius" est un roman atypique, construit en cercles concentriques. Au fil des pages, le narrateur se répète, et reprend régulièrement une conversation laissée pour achevée précédemment. Le lecteur peut ainsi se laisser pénétrer progressivement par la philosophie confucéenne, sans pour autant avoir l'impression de lire un pensum.
Livre fascinant, inclassable, "Confucius" s'adresse aux lecteurs patients, et curieux de l'univers confucéen.

Connectez vous pour ajouter ce livre dans une liste ou dans votre biblio.

Les éditions

»Enregistrez-vous pour ajouter une édition

Les livres liés

Pas de série ou de livres liés.   Enregistrez-vous pour créer ou modifier une série

Forums: Confucius

Il n'y a pas encore de discussion autour de "Confucius".